AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Cacamou et Cacadure sont aux sanitaires.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Adelaid Altmann
Aucun Club
Féminin Messages : 267
Date d'inscription : 01/07/2014

Carte d'identité
Année scolaire: 2ème année.
Dortoir & numéro de chambre: B - 08
Colocataires: Akiba ; Nelly-Pi ; Anya
avatar
MessageCacamou et Cacadure sont aux sanitaires.- posté le Mar 22 Juil - 15:43


La journée s’achève doucement dans la nouvelle chambre qu’Adelaïde occupe. Elle n’a fait la connaissance que d’une personne, et c’était déjà beaucoup d’information pour cette petite tête blonde.  Nelly.  Une après midi haute en couleurs qui a inscrit un sourire aux lèvres de notre amie.  Avec la fraicheur, le repos et le silence étaient revenue, le calme pointait le bout de son nez.  Elle n’avait pas encore déballée toutes ses affaires, mais elle avait pris le nécessaire pour se rafraichir et visiter les lieux de sa nouvelle année.

Les douches et toilettes étaient un endroit indispensable pour le bon déroulement de sa vie ici. Et il fallait les trouver, les explorer, les... utiliser. Sisi.  Dans le couloir qui mène droit à ce qu’elle cherche, la petite tête blonde s’est changée à son installation.  Dans l’intimité de sa chambre, bien qu’en compagnie énergique, elle avait enfilé une tunique qui lui sert de petite robe, couleur corail pour contraster avec son blond, des pantoufles à tête de tournesol.  Sa tunique, pour les curieux, ne la couvrait qu’en étant debout. La pauvre n’avait pas trouvé le short qu’elle mettait d’habitude avec et pensait que cela suffirait pour la soirée. Après tout, elle n’avait pas vu de garçon dans la chambre, pour le moment.

La trousse de toilette sous le bras, elle trouve enfin les douches.  Elle y entre, fait rapidement le tour et trouve une cabine à la couleur verte. Elle veut y pénétrer mais elle semble coincée. Alors Adelaid pousse, encore, puis donne un léger coup d’épaule.   Elle finit par glisser sur le carrelage  alors que la porte cède tranquillement. Toujours accrochée à la poignée, la voilà les bras en l’air, sur les genoux devant cette cabine au sol humide.  En allemand, la voilà qu’elle peste sur elle-même, sa brosse à dent et son dentifrice s’étant échappé de sa trousse.

"Scheiße ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akiba Kagome
Aucun Club
Masculin Messages : 989
Date de naissance : 08/11/1993
Date d'inscription : 02/07/2013
Âge : 25
Job : Etudiant
Côté coeur : Vide.

Carte d'identité
Année scolaire: 3ème année.
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir A/B - Chambre n°XX
Colocataires:
avatar
MessageRe: Cacamou et Cacadure sont aux sanitaires.- posté le Mar 22 Juil - 20:48

[hide]Une longue et pénible journée était sur le point de se terminer, cette journée n'avait pas été très bénéfique pour Akiba, il n'eut reçus aucun 'ordre' de travail de ses supérieur aujourd'hui ce qui n'était pas normal en temps normal la 'famille' comme ils disent parmi les 'grands frères' qui lui avait été assigné à son entré chez les Yakuzas de la région, ce n'était pas un des clans les plus réputer, mais ont faisait quand même souvent appelle à eu. Mais bref ne sachant pas quoi faire de sa journée il du se contenter de se balader et profiter de la vue que lui offrait des maillot des demoiselles se trouvant à la plage et dans les bars non loin de celle-ci.

Le soir venu il rentra au pensionnat et se dirigea directement vers sa chambre, cela faisait un bon petit moment qu'il n'était pas rentré dedans, il ne savait même pas s'il y possédait son lit ou s'il avait été prit par quelqu'un, tout ce qu'il savait et en était belle et bien sûr c'est que de nouveau élèves avait élu domicile dedans et il ferait leurs rencontre avec leurs consentement ou sans . Dans les couloirs il aperçu une silhouette sortir de la ou se trouvait sa chambre il se dépêcha donc pour y aller. Une fois dans sa chambre il regarda autour et vu quelque nouveau sac et affaire sur des lits qui étaient jusque la inoccupé, Akiba lança un regard vers son emplacement et fut satisfait de voir qu'il était encore sien, il se permit de prendre un essuie se trouvant dans un placard au hasard, heureusement pour lui il en trouva un gris, une fois les affaires en sa possession et s'être changé pour n'être vêtu que d'un simple pantalon de training il parti pour prendre une douche.

Devant l'entrée des douches il entendu des cognement ainsi qu'un mot qui lui était inconnu, il y entra en s'attendant à trouver des élèves passer a tabac un nouveau étranger; mais il n'aperçut qu'une petite blonde affalée au sol, il s'en approcha en rigolant simplement et s'arrêta devant elle, l'essuie sur l'épaule. Un petit problème ? Il la regarda se demandant qui elle était. [hide]

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



Dernière édition par Akiba Kagome le Dim 14 Déc - 4:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelaid Altmann
Aucun Club
Féminin Messages : 267
Date d'inscription : 01/07/2014

Carte d'identité
Année scolaire: 2ème année.
Dortoir & numéro de chambre: B - 08
Colocataires: Akiba ; Nelly-Pi ; Anya
avatar
MessageRe: Cacamou et Cacadure sont aux sanitaires.- posté le Mar 22 Juil - 21:08

Bien évidemment, il fallait que quelqu’un entre à ce moment-là, que quelqu’un là voit, alors qu’elle aurait pu passer ces secondes sous silence et continuer sa visite. Non, bien sûr. Ravalant les paroles qu’elle allait s’adresser toute seule, elle reste à terre, tournant la tête vers le jeune homme qui semblait bien grand, de son point de vu. Du sol, tout est toujours plus grand. Il n’avait qu’un pantalon et une serviette sur l’épaule, des cheveux en pagaille dont la couleur plaisait à Adelaid.

Cette dernière se releva et descendit sa robe pour se rhabiller, être convenable, devant un inconnu. Elle s’inclina légèrement pour saluer cet homme. Ce devait être un peu ridicule, on voyait à sa manière que ce n’était pas quelque chose de naturel.

« L’équilibre, je l’ai perdu un instant. »

Elle rit légèrement aussi de sa situation, contente qu’il ne se soit pas, finalement, moquer complètement d’elle, ou asséner on ne sait quelle réflexion. Un coup d’œil au reste de la salle, ils n’étaient qu’eux deux. C’était plus ou moins rassurant, il n’y avait pas d’avantage de témoin de la salle. Du pouce, la blonde montra la porte qu’elle avait enfin ouverte.

« Elle faisait de la résistance, mais j’ai gagné. » Dit-elle, enjouée.

Adi fit un pas en avant pour paraître moins petite mais donna un coup de pied dans sa brosse qui glissa jusqu’à sous une douche, vide, mais fermé. Une main sur son front, elle secoue la tête. Aujourd’hui, cela devait être une journée contre elle. Peut-être. La jeune blonde soupira, la malchance venait d’arriver en trombe, après la chute, voilà qu’elle jouait au foot avec ses affaires, qu’elle parlait plus que nécessaire. Elle se rappela de sa journée, en jaune canari, alors qu’elle aurait dû porter l’uniforme. Une douche, il lui faut une douche. Froide, de préférence ;

« J’ai le don pour me mettre dans des situations ridicules, tu sais. »

Remarque sans queue ni tête.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akiba Kagome
Aucun Club
Masculin Messages : 989
Date de naissance : 08/11/1993
Date d'inscription : 02/07/2013
Âge : 25
Job : Etudiant
Côté coeur : Vide.

Carte d'identité
Année scolaire: 3ème année.
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir A/B - Chambre n°XX
Colocataires:
avatar
MessageRe: Cacamou et Cacadure sont aux sanitaires.- posté le Mer 23 Juil - 15:44

[ide]Akiba continuait de rire en s'imaginant comment la demoiselle avait réussi sont histoire pour se retrouver ainsi à terre, était-elle si peu douée que même ouvrir une porte lui était une tâche des plus compliquer ou seulement maladroite ?. Il la regarda se lever sans rien dire, il se contenta seulement de la regarder, elle n'était pas mal une jolie femme un peu maigre à son goût, mais cela n'empêchais pas quel avait un certain charme ou peut être était ce la tenue qui lui allait bien ?, dans tous les cas la seule chose qui ne lui allait pas était la chevelure blonde de la jeune femme.

« L’équilibre, je l’ai perdu un instant. »

Il ne pu retenir un léger rire moqueur « Oui ... c'est vrai que de garder son équilibre n'est pas donné à toute personne.» il regarda l'endroit qu'elle lui montrait du bout du doigt qui se trouvait être une porte , sa seule réaction fut de s'avancer vers cette porte, il s'accroupit en face de celle-ci , regarda une nouvelle fois la jeune inconnue puis regarda la porte. « Ah oui ... un solide adversaire que tu t'es trouvée la ... je n'ose imaginer la résistance offerte par elle.»

« Elle faisait de la résistance, mais j’ai gagné. »

« Et quel victoire incroyable, je ne pense pas quel ai la force à se plaindre à présent. » Il la regarda faire un pas en avant et ramasser les affaires qui se trouvaient à terre, mais elle semblait vraiment maladroite et envoya un des objets qu'Akiba n'avait pas pu voir valdinguer dans une autre douche « J'ai le don pour me mettre dans des situations ridicules, tu sais. » Akiba la regarda du plus sérieux qu'il pouvait ... il voulu se laisser aller et rire, mais il pensa s'être asser moquer d'elle pour le moment quoi que ... il ne savait pas qui elle était donc se payé une petite tranche de rire supplémentaire n'était pas spécialement mal, mais non ... il décida de rester sympa et se dirigea vers la douche en question, il donna un coup prêt des gonds de la porte à trois reprise et celle-ci s'entre ouvrit , il tourna le regard vers la demoiselle avec un sourire au coin des lèvres. « Voilà comment on ouvre les portes des douches de ce bâtiment, mais heureusement pour toi, peu de gens viennent prendre leurs douches ici, trop d'imperfection, les gens préfères celle du bâtiment A, ils ont l'eau chaude eux.» Il appuya sur la porte pour l'ouvrir complètement et aperçus ... une brosse ... il prit donc la peine de la ramasser, mais ne la lui rendit pas. « Comme je viens de le dire, heureusement que cet endroit se trouve être abandonné ... va savoir sur quel déranger du bâtiment tu aurais pu tomber.» [/hide]

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



Dernière édition par Akiba Kagome le Jeu 24 Juil - 22:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelaid Altmann
Aucun Club
Féminin Messages : 267
Date d'inscription : 01/07/2014

Carte d'identité
Année scolaire: 2ème année.
Dortoir & numéro de chambre: B - 08
Colocataires: Akiba ; Nelly-Pi ; Anya
avatar
MessageRe: Cacamou et Cacadure sont aux sanitaires.- posté le Jeu 24 Juil - 20:28

Des situations ridicules qui n’ont pas le don de s’arranger au fil du temps. Adi devrait en tenir le compte, l e jour et le contenue, cela pourrait être amusant à consulter, par la suite. Tien, son carnet pourrait lui servir à cela. « Le ridicule ne tue pas, il empourpre ». Cela pourrait être le titre. Mais pour le moment, elle doit récupérer ses affaires ; du moins, la brosse, puisque le jeune homme s’était occupé du reste. Elle les récupéra, et vit la retenue sur son visage, ses muscles luttaient pour ne pas le laisser rire à pleine dents, ça se voyait comme le nez au milieu du visage. La petite blonde ne savait si elle devait l’en remercier ou lâcher un nouveau soupire contre elle-même.

Sans ajouter un mot de plus, elle le regarder aller vers la cachette de sa brosse, frapper trois froid sur le côté interne de la porte qui s’ouvrit plus facilement que pour elle. Une astuce qu’elle notait dans un coin de sa tête.

« Oh merc-… Ils n’ont pas l’eau chaude ici ? »

Elle haussa un sourcil. Pour le moment, ce n’était pas bien grave, mais quand les températures chuteront et qu’elle rêvera d’une douche brulant, il faudra qu’elle fasse tout son chemin ? Pourquoi ne pas réparer ces sanitaires-ci ? Question à poser, plus tard. Maintenant, le jeune homme avait sa brosse entre les mains. Heureusement pour elle, l’objet était propre, pas de cheveux en boule, de nœuds sales entre les pics. Elle se félicita de la nettoyer souvent.

Seulement, l’inconnu ne la lui rendit pas tout de suite, et ponctua son attente d’une remarque qui fit naître un frisson chez Adelaid. Pourquoi insister deux fois si la faible occupation de l’endroit, et surtout, employer le mot déranger. Notre amie garda un sourire aux lèvres mais fit inconsciemment un pas en arrière. Elle se faisait surement des idées, elle n’allait pas avoir de problème ce soir. Alors elle détendit l’atmosphère.

« Heureusement que je suis seulement tombée sur le carrelage. »

Leger rire. Adelaid avança, comblant la distance qui s’était faite, et tendit la main pour récupérer sa brosse.

« Merci pour l’astuce, et ça, je m’en souviendrais. Puis il fait chaud en ce moment alors les douches froides seront les bienvenues ! »

SOrtir les images un peu folles qui te sont dans la tête, Adi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akiba Kagome
Aucun Club
Masculin Messages : 989
Date de naissance : 08/11/1993
Date d'inscription : 02/07/2013
Âge : 25
Job : Etudiant
Côté coeur : Vide.

Carte d'identité
Année scolaire: 3ème année.
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir A/B - Chambre n°XX
Colocataires:
avatar
MessageRe: Cacamou et Cacadure sont aux sanitaires.- posté le Sam 2 Aoû - 21:15

[ide]
Une main venait à sa rencontre pour venir lui demander de rendre la brosse au propriétaire , Akiba regarda la main de la demoiselle inconnue en gardant toujours son léger sourire au lèvres puis il porta lentement son regard en suivant le bras et tout le reste lui passant sous les yeux jusqu'à ce retrouver au visage et plongea son regarde dans celui de l'étrangère il s'y perdu un court moment avant de revenir à lui et se souvenir de Chihiro ... sa 'copine' mais qui avait disparu de la circulation depuis maintenant plusieurs mois, il passait d'ailleurs la plus part de son temps qu'il soit libre ou pas à la rechercher bien ... qu'il ai eut quelque petite aventure avec d'autre femme entre temps mais bon ce n'était pas le moment de ce souvenir d'elle en ce moment tout ce qu'il voulait c'était de prendre une douche bien mériter selon lui et ensuite vaguer à ces occupation nocturne.

La brosse toujours en sa possession et fixant la demoiselle dans les yeux il ne l'écoutait même pas trop concentré par la vue qu'il avait. Mais du peux qu'il eu entendu il lui répondit «  En effet, mais le carrelage n'est pas trop dur pour votre postérieure ? » il lui laissa le temps de répondre si elle en voulait puis lui montra la brosse du regard «Avant de te rendre ceci » Il lui montra la brosse du regard et laissa un petit moment de silence. «  Puis-je au moins savoir comment tu te prénomme ? » Puis il mit la main tenant la brosse derrière son dos attendant une nouvelle réponse.  « Histoire que je puisse mettre un nom sur la propriétaire de cette brosse. » Il voulut lui lancer une petite réflexion perverse mais il la garda pour lui, il décida de laisser sa perversité agir plu tard si il en aurait l’occasion.



Désolé d'avoir pris autant de temps pour te répondre mais j'ai eu des pépins de world et j'ai des gens chez moi donc je n'ai guerre le temps de me mettre a fond dedans x,x je ferais bien plus "gros" a la prochaine fois[/hide]

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



Dernière édition par Akiba Kagome le Dim 14 Déc - 4:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelaid Altmann
Aucun Club
Féminin Messages : 267
Date d'inscription : 01/07/2014

Carte d'identité
Année scolaire: 2ème année.
Dortoir & numéro de chambre: B - 08
Colocataires: Akiba ; Nelly-Pi ; Anya
avatar
MessageRe: Cacamou et Cacadure sont aux sanitaires.- posté le Mar 5 Aoû - 12:30

Une astuce qu’elle ne se laisserait pas de mettre en pratique. Des images étranges dans la tête, Adelaïde se dit que trop de films n’étaient finalement pas très bon pour une jeune adolescente. Toujours les fins étaient heureusement, mais tant de choses arrivaient aux héroïnes qu’il n’était pas certains de savoir ce qui était le meilleur. Vivre sans accros, ou vaincre des moments douloureux. Naïveté ou endurcissement ? Ce débat serait pour un autre jour, une autre confrontation avec ses petites voix intérieures. Pour le moment, la jeune tête blonde, eut peur de répondre à la question sur la santé de son postérieur, ne voulant pas lancer la conversation sur une partie de son anatomie.

Avant de le lui rendre ? Que voulait-il ? Elle plante ses yeux gris dans ceux du jeune homme, levant la tête pour ne pas se perdre dans ses pensées. Avant de la lui rendre, il voulait son prénom. Sans le vouloir, Adi avait retenu sa respiration qui reprit normalement à son plus grand bonheur. Un sourire sur les lèvres, c’était d’avantage pour se moquer d’elle et de ses lubies plus que par bonheur et joie d’être ici. La brosse disparue derrière le grand dos de cette personne qu’elle ne saurait catégoriser.

« Juste mon nom contre ce qui m’appartient n’est-ce pas ? Je m’appelle Monica. » Et relance « Et toi ? »

Il était toujours sympathique de connaitre le nom/prénom de son vis-à-vis. Bien entendu, Monica n’était pas son vrai nom, allons, tout le monde ici le sait, sauf lui, évidemment. Elle n’avait pas voulu le lui donner a cause de toutes les pensées qui se baladent dans sa tête, alors le prénom de sa mère était sortis si naturellement que le mensonge ne devait pas transparaitre dans la réponse.

Un pas en avant, elle contourne presque cette grande personne, voulant reprendre contact avec la brosse, aller se laver, et vider sa valise. Puis dormir et manger, accessoirement.

« Tu me la rends alors ? »

Cette enfant ne sait pas que cet homme est son colocataire, qu’il allait dormir dans la même chambre que la sienne. Le savait-il, lui ?

Allons, tes réponses me vont très bien. La preuve, j'y réponds sous quelques jours et j'attends la suite avec impatience. :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akiba Kagome
Aucun Club
Masculin Messages : 989
Date de naissance : 08/11/1993
Date d'inscription : 02/07/2013
Âge : 25
Job : Etudiant
Côté coeur : Vide.

Carte d'identité
Année scolaire: 3ème année.
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir A/B - Chambre n°XX
Colocataires:
avatar
MessageRe: Cacamou et Cacadure sont aux sanitaires.- posté le Mer 13 Aoû - 14:38

[ide]
Elle venait de lui dire son nom ... un nom plutôt étrange d'ailleurs, étrange, mais maintenant il était sûr que cette demoiselle ne venais pas de ce pays encore une étrangère, ce qui n'était pas un problème en soit il arrivait toujours à trouver le moyen de s'amuser avec elles peut importe les façons et les moyens pour y parvenir dans touts les cas il n'avait encore jamais été déçus par l'une d'elle. A présent qu'il croyait avoir affaire à une étrangère il se demanda comment ça se finirait, il espérait mieux que la dernière ... ce qui ne pouvait pas être très compliqué vu qu'il avait risquer sa vie à cause d'elle. Mais Monica... d'où cela pouvait provenir, première fois qu'il entendait quelqu'un se nommé ainsi..

Il se remet a la regarder par pure signe de politesse « Monica ... c'est la première fois que j'entends une personne se prénommé ainsi et pourtant j'ai entendu pas mal de nom étranger mais celui-ci c'est la première fois. » Il se rappela un court moment que lui aussi n'était pas du pays et n'était présent en c'est lieux que suite à la mort de ces parents lorsqu'il ne fut qu'un bébé, il aurait pu continuer a remonter le passer encore longtemps, mais il revenu à lui lors quel retourna la question, que faire ... lui donner son vrai 'prénom' ou encore une fois en inventer un ... faut dire que déjà son prénom n'était pas le vrai, mais un d'emprunt donner à son arriver dans ce pays... après une longue minute de silence il décida d'inventer encore une fois, un nouveau prénom mesure de sécurité. « Pour ma part c'est Eikichi , mais Ichi est suffisant.* Allait il se souvenir lui même de se faux nom ou allait il l'oublier, seul l'avenir le dirais.

Maintenant qu'il lui avait donné un prénom au hasard elle se rapprocha de lui et demanda la brosse qu'il possédait toujours derrière son dos, il hésita une nouvelle fois, la lui rendre maintenant signifierait ne plus avoir de moyen pour la maintenir en ces lieux est nul ne savait s'ils allaient se rencontrer à nouveau mais c'était un petit risque à prendre au pire la vie continuerais. « Oui je te la rend, tu la mériter je pense. » Il tendit légèrement le bras pour la lui rendre, mais au dernier moment il eut envie de continuer et ramena lentement  la brosse vers lui. « Ou pas Monica, il va falloir un peu plus que ton prénom pour recupérer ta brosse.» puis il lui sourit à nouveau
[/hide]

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



Dernière édition par Akiba Kagome le Dim 14 Déc - 4:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelaid Altmann
Aucun Club
Féminin Messages : 267
Date d'inscription : 01/07/2014

Carte d'identité
Année scolaire: 2ème année.
Dortoir & numéro de chambre: B - 08
Colocataires: Akiba ; Nelly-Pi ; Anya
avatar
MessageRe: Cacamou et Cacadure sont aux sanitaires.- posté le Mar 19 Aoû - 10:53

Lui rendre sa brosse, c’était ce que le plan avait prévu. Mais les plans de la demoiselle ont le don de ne jamais se passer comme prévu. Main tendue vers ce jeune homme, elle patiente, lui laissant le temps d’analyser le prénom qu’elle lui a donné. Il le répète, l’apprends, le prononce avec un accent qui serait presque adorable. La première fois qu’il l’entend ? Adelaid haussa subtilement un sourcil, étonnée de cette unicité. C’était pourtant un prénom répondu dans le monde des femmes.

« Eikichi-ichi. » Prononça-t-elle pour vérifier qu’elle ne faisait pas d’erreur de prononciation. Un hochement de tête approbateur et la voilà toujours en attente de ce qui lui appartient. Objectivement, elle aurait pu prendre la tangente en laissant son précieux dans les mains mystérieuses de l’individu, seulement, si elle fait ça, une fois, qui l’empêchera de réitérer et dans ce cas-là, elle perdrait beaucoup de temps et d’argent à racheter ce qu’elle n’avait pas eu la patience d’attendre pour les récupérer. Et ça, Adelaid n’était le genre à se laisser marcher sur les pieds.

L’objet de ses désirs s’approcha d’elle. Elle ouvrit les doigts pour l’accueillir. Sa main allait se refermer dessus quand la distance parcourus fondis dans un écart de la part d’Eikichi. Elle la méritait, sa brosse non ?! Mériter… ? Wut. Mais elle est à elle tout de même. Ce n’était pas l’objet d’une quête, ou le cadeau d’un concours où elle aurait sué sang et eau pour l’obtenir. Une moue assez mécontente d’inscrit sur son visage, sa patience se jouant d’elle.

« Plus que mon prénom ? Je n’ai rien d’autre à te donner, contrairement à toi qui doit me rendre c’qui m’appartient, Eikikichi-ichi. ». La petite blonde n’est pas vraiment en colère, seulement, elle n’aime pas que l’on se joue d’elle comme ça alors qu’elle avait été tout ce qu’il fallait être : courtoise, polie et absolument pas hostile. Il faut dire aussi que les quelques scènes inscrites dans son esprit ne l’aident pas à ne pas se sentir proie entre ses murs. Laissant quelques secondes en suspens, le temps d’analyser la situation, se demandant toujours s’il fallait, ou non, abandonner une partie de son équipe esthétique sur le banc ennemi d’un cleptomane demandeur de rançons informative.

Machinalement, elle tire sur sa tunique qui lui semble rétrécir à chaque seconde qui passe. « Et qu’est-ce que tu voudrais d’ailleurs ? On ne se connait même pas et j’veux seulement prendre ma douche. » Là, c’est la moue d’une enfant qui ferait un caprice qui se dessine sur ses lèvres alors que ses yeux sont barrés de quelques mèches couleurs soleil.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akiba Kagome
Aucun Club
Masculin Messages : 989
Date de naissance : 08/11/1993
Date d'inscription : 02/07/2013
Âge : 25
Job : Etudiant
Côté coeur : Vide.

Carte d'identité
Année scolaire: 3ème année.
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir A/B - Chambre n°XX
Colocataires:
avatar
MessageRe: Cacamou et Cacadure sont aux sanitaires.- posté le Mer 20 Aoû - 13:52

La brosse toujours en possession dans sa main à l'écart de porter pour la dénommé Monica, semblait commencer à être ennuyer par ce comportement, en tout cas c'est ce que le jeune homme pensait mais après tout il ne pouvait pas savoir, il ne disposait d'aucun espèce de pouvoir lui permettant de lire dans l'esprit des gens ... dommage ça lui serait fort bien utile que sa sois pour la drague et les 'boulot' que son oncle lui confiait... et en ce moment lire dans les pensées de 'Monica' surtout avec les têtes qu'elle affichait.

« Oui, c'est bien comme ça que ça se prononce, mais je viens de dire que Ichi, était amplement suffisant. » Il était toujours à côté de la porte et y appuya son épaule dessus pour se mettre un peu à l'aise.

« Je voudrais plus que ton prénom en effet, mais le hic ... C'est que je suis très indécis et je ne sais pas trop ce que je voudrais de toi.» Il comptait laisser l'imagination de la demoiselle agir un peu a présent ques qu'elle allait croire dans les paroles dite il y a peu ... En réalité il savait très bien ce qu'il voulait, aucune mauvaise intention n'était à prévoir de sa personne pour le moment il avait laisser tomber toute mauvaise options, il les avait placer dans un coin de sa tête et y avait placer autre chose juste au cas ou ça se passerait mal.


En la regardant faire une nouvelle fois faire une tête d'enfant boudeuse il s’aperçut que la demoiselle déjà pas bien habiller au départ tirait de plus en plus sur ce qui semblait être son unique vêtement et laissais entre-voir des morceau de peau à chaque tirement de sa part, non pas qu'il en fut déranger, loin de la même après tout ce n'était que de la peau, lui aussi en avait, certes pas la même , il se demandait juste si elle n'avait pas trop froid. « Ce que je voudrais... » La regarde de la tête au pied en se forçant de s'attarder à certain endroit pour lui faire une petite trouille.  « Et bien rien de plus que d'avoir le plaisir de ta compagnie un jour ou l'autre. » Il laissa un nouveau petit silence passager. «  Rien de bien méchant, une petite ... sortie histoire de ce connaître mieux ?. » il reporta a nouveau son regard vers celui de Monica.  « Accepte et je te laisserais prendre ta douche en paix. » Il passa la brosse dans la main qui était contre la porte et de l'autre main il la passa dans ses cheveux pour les remettre un peu à leurs places. «  Et ce n'est pas du chantage, mais une simple offre. » Que la réponse fut possitif ou négatif cela lui était égale, dans l'un comme dans l'autre cas il avait de quoi continuer à l'ennuyer encore un petit moment.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adelaid Altmann
Aucun Club
Féminin Messages : 267
Date d'inscription : 01/07/2014

Carte d'identité
Année scolaire: 2ème année.
Dortoir & numéro de chambre: B - 08
Colocataires: Akiba ; Nelly-Pi ; Anya
avatar
MessageRe: Cacamou et Cacadure sont aux sanitaires.- posté le Jeu 21 Aoû - 12:26


Adelaid s’est surprise à être un peu plus courageuse et impétueuse que ce à quoi elle s’était accoutumé.  Ne pas se laisser faire sans trop avancer son museau pour ne pas se faire mordre. Une technique qui lui allait bien.  Attendant les effets de cette tactique, la voilà qui joue avec les tissus courts de ce qui lui sert de vêtements. C’est toujours pour ce genre de moment qu’il faille lui manquer un morceau. Aujourd’hui, c’était le short qui devait couvrir ses cuisses. La prochaine, ce serait quoi, le haut, un pull, ses sous-vêtements ? Il faut vraiment qu’elle ait une discussion avec la vie, un jour.

Pour le moment, c’est avec ce monsieur qu’elle tente d’avoir un rapport civilisé. Loin d’être gagné, il faut le dire.  Il voulait quelque chose qu’il n’arrivait pas à décider. Le regard qu’il lui lança fit perdre un peu d’assurance à notre blonde. Purger son esprit des images indécentes allait être une mission compliquée.  Sa respiration se stoppa à sa phrase en suspens, avant de retomber alors qu’il déclara ne vouloir que le plaisir de sa compagnie.  Un jour. Ou l’autre.  Une lumière se fit dans son esprit, était-elle en train de se faire draguer ?  Non pas que cela ne lui arrive jamais, mais il faut avouer qu’elle ne pensait pas que ce genre de plan pouvait se passer à cet instant précis.

« Seulement ma compagnie ? T'as pas d'amis ? » demanda-t-elle d’un ton qui voulait dire : ça semble louche ton truc, mec. La voix de ce dernier était ambiguë. Presque civile, pourtant, elle entendait commun autre son en arrière.  Et comme elle le pensait tout à l’heure, il fallait qu’elle récupère sa brosse, même au prix de quelques discussion avec lui.  Et bien qu’il lui dise que ce n’était pas du chantage, elle le voyait ainsi. «  Très bien. A la condition que ce ne soit plus dans les douches et que tu ne prennes plus rien qui m’appartienne. » Adelaid soutint son regard de longue seconde puis avisa la brosse qui avait pris de la hauteur dans sa main. Elle n’était pas trop petite pour l’atteindre, mais il verrait son mouvement venir de loin, d’en bas, même. Peu importe. Elle commence à lever le bras lors qu’il faisait de même pour se recoiffer. Heureusement que ce n’était pas avec son objet, elle avait la sainte horreur d’y trouver les cheveux des autres Vieille manies.

Reprenons, donc. Voilà Adelaid, le bras en l’air, amorçant un mouvement pour prendre de force son trésor. Dans les deux secondes que durent cet instant, l’idée que si elle ne baissait pas tout de suite son bras, sa tunique allait se lever au-dessus de sa taille et il aurait une vue panoramique sur ses sous-vêtements. Un grognement passe ses lèvres, sourds, mais perceptible alors qu’elle comprend que c’est pour ça qu’il avait levé le bras.

« Ma brosse, tricheur. » Dit-elle, rouge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageRe: Cacamou et Cacadure sont aux sanitaires.- posté le

Revenir en haut Aller en bas

Cacamou et Cacadure sont aux sanitaires.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Rayen :: 
Bâtiments Annexes
 :: Dortoir B. :: Douches & Toilettes.
-
|| Partenaires ||