AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Alyss Sora Lindon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Alyss S. Lindon
Club de Peinture/Dessin
Féminin Messages : 35
Date de naissance : 13/03/1998
Date d'inscription : 07/08/2014
Âge : 20
Job : Elle peint mais ne vit pas de ses peintures, si c'est ça que vous voulez savoir.
Côté coeur : Pas grand chose, à vrai dire.
Personnage en trois mots : Where is wonderland ?

Carte d'identité
Année scolaire: Deuxième année
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir A - Chambre n°06
Colocataires: Léna Leroy, Rikuo Murakami, Kôdai Hayashi
avatar
MessageAlyss Sora Lindon- posté le Ven 8 Aoû - 0:30


Informations essentielles


Prénom(s) : Alyss Sora
Nom(s) : Lindon
Surnom(s) : Elle ne se préoccupe pas tant que ça des surnoms qu'on lui donne, du moment qu'on ne l'appelle pas par son deuxième prénom qu'elle déteste.

Âge : 16
Date de naissance : 13 mars
Lieu de naissance : Dans une petite ville en Angleterre.

Nationalité : Japonaise
Orientation sexuelle : Elle n'y a pas vraiment réfléchi. Du coup on va dire bi.

Personnage sur l'avatar : Original character, mais je ne connais pas l'artiste...
Code de validation :
Vie étudiante


Groupe : Artistic Talent
Pourquoi ? Parce que. Alyss est une artiste tout simplement. Elle peint, elle dessine, elle créé, elle imagine, elle rêve, elle s'exprime. Certains disent qu'elle est un "génie", ce à quoi elle s'oppose rudement. Alyss n'est pas un génie, c'est une bosseuse.

Année scolaire : 2ème année.

Cours optionnels : Arts et Anglais (elle a un niveau d'anglais parfait, c'est juste histoire de monter sa moyenne)
Club : Club de dessin/peinture,  OBVIOUSLY !
Dans ta tête - Caractère


Qualités : Appliquée • Authentique • Créative • Originale • Calme • Patiente • Clémente • Douée • Minutieuse • Réfléchie
Défauts : Confuse • Étrange • Énigmatique • Désinvolte • Désordonnée • Insatisfaite • Paresseuse • Sans gêne • Indécise • Pessimiste
Peur(s) ou phobie(s) : Alyss a tendance à regarder des films pour trouver l'inspiration, notamment des films d'horreur. De ce fait, elle a pleins de petites peurs : peur des nains de jardin, des poupées, des masques, des tronçonneuses, des clowns, des centrales nucléaires... Plus sérieusement, elle a peur de l'échec et du jugement des autres, peurs qui sont liées au fait qu'elle craint le rejet et la solitude. Ses plus grandes peurs doivent être celle de ne plus pouvoir peindre et de ne plus avoir d'inspiration. À pars ça, elle , n'a pas vraiment de phobie. À vrai dire, elle est phobophobe : la phobie des phobies.
Traits de caractère :  Lire plus bas ~
Manie(s) et/ou tic(s) : Elle porte toujours un crayon et un pinceau sur elle. Elle dessine constamment sur ses feuilles de cours, et n'écoute donc pas souvent.
Centre d’intérêts - hobbies : L'art en général, en particulier le dessin et la peinture.
Ce qu'elle aime : Peindre, tout simplement. Les lapins. Les nuages. Ne rien faire. Les vêtements larges. Être en hauteur. Les toits. La pluie. Se promener. Se promener dans la forêt.
Ce qu'elle déteste : Qu'on la pousse à se poser trop de question, de ne pas savoir quoi penser, d'hésiter (ce qu'elle fait constamment). Donner un nom à ses peintures. Être forcée à certaines choses. Et surtout, être confrontée à elle-même.
Passion : La peinture.
Rêve : Elle rêve d'être un nuage. Mais étant donné que ce n'est pas possible, elle rêve simplement de pouvoir peindre jusqu'à la fin de ses jours.
Autre chose ? Il lui arrive souvent de dire des phrases ou des mots en anglais sans le vouloir.

Alyss et son franc-parlé, les apprécierez-vous ? Elle se le demande, il faut dire que son authenticité ne lui a jamais apporté que de bonnes réactions. Bien qu'attentive à l'image qu'elle donne aux autres, elle ne compte pas changer ce qu'elle est à l'intérieur, elle ne le peut pas. Elle n'y arrive pas. L'extérieur en revanche, elle hésite encore. Un de ses défauts majeur d'ailleurs, son hésitation. Grande indécise, elle ne sait pas ce qu'elle veut ou ce qu'elle doit faire, ni quand, ni pourquoi. « Pourquoi pas ? » serait certainement la réponse qu'elle vous donnerait, une réponse aussi évasive que son esprit. Ce dernier qu'elle laisse voyager au gré du vent, des nuages, flotter si l'on peut dire, dériver à des pensées qui lui sont propre. « Et si le ciel était violet et que notre perception des couleurs était fausse ? Est-ce que le ciel pense ? Est-ce que les nuages sont les pensées du ciel ? Dans ce cas, est-ce que les pissenlits sont les pensées du vent ? » Sa perception de l'univers bien à elle aboutira à des discussions parfois déroutantes, voir totalement absurdes. Mais les artistes sont des incompris, après tout.

Suite à cette première impression assez particulière, aurez-vous envie de la connaître un peu plus ? Après tout, malgré son excentricité, c'est un personnage tout à fait affable et rieur. D'une clémence hors-normes, elle considérera quiconque comme son égal. En réalité, elle cherche à se montrer plus ou moins amicale malgré sa personnalité hors du commun, de peur de ne pas être acceptée. Il est difficile de s'en douter avec cet air absent qu'elle arbore souvent, mais la jeune fille a peur. Peur du rejet, peur de la solitude. Cette dernière l'avait forcée à s'enfermer dans ses tableaux, son monde, son imaginaire. Elle ne veut plus revivre ça, elle sait qu'elle ne le doit pas. Elle essaie donc d'être elle-même, mais un peu différente tout de même. Elle vous dira « je dois changer, je vais changer. » mais ne le fera pas. Elle n'y arrivera pas, tout simplement. C'est pour cette raison qu'elle dit vouloir être un nuage : libre d'être ce qu'elle veut, où elle veut, quand elle veut. Encore faudrait-il qu'elle sache ce qu'elle veut.

Que peut-on ajouter sur elle qui n'a pas déjà été dit ? Elle est déjantée, vous l'aurez compris, je n'ai pas besoin d'en ajouter plus à ce sujet. Mais elle est aussi paresseuse. En dehors de peindre, elle aime ne rien faire, si ce n'est se prélasser dehors, sur une colline ou sur un toit, avoir cette impression d'être plus proche de l'azur, et réfléchir. Ou, au contraire, se vider la tête. Peu de gens arrivent à se relaxer comme elle, elle le sait. C'est un domaine où elle excelle, un petit plaisir rien qu'à elle, un avantage.

Bienvenue dans le monde d'Alyss. Pas vraiment un monde plein de merveilles, peuplé de lapin en costume, de chat énigmatique et de chapelier fou. Et pourtant, un monde tout aussi abstrait que ses peintures.

Devant le miroir - Physique


Yeux : Marrons/noisettes bien qu'elle essaie de se persuader qu'ils sont verts. Bien sûr, ils ne le sont pas. Mais elle adore les yeux verts.
Cheveux : Indomptables. Ahem, je veux dire, longs, marrons et lisses, bien qu'ils ont tendance à onduler et rebiquer en leurs bouts. Cependant, elle change souvent de coiffure. Juste avant, ils étaient courts, au dessus de ses épaules, et elle commence à se demander si elle a bien fait de les laisser pousser. Elle les préférait courts, mais certaines personnes lui ont dit que les cheveux longs lui allaient merveilleusement bien. Du coup, elle ne sait pas quoi faire. Probablement qu'elle les recoupera mais, en attendant, elle tente de les éduquer et les attache souvent en queue de cheval ou en chignon, notamment pour exercer son activité favorite qui sent bon la gouache.
Taille : Elle est très petite, et mesure probablement pas plus d'un mètre soixante. Mais si vous lui posez la question, elle vous répondra "un mètre soixante-cinq", ce qui est totalement faux.
Poids : Tout aussi petite que légère, elle ne pèse quasiment rien et doit faire à peine quarante kilogrammes.
Corpulence : Petite et mince, tout simplement.
Vêtements et/ou style : Elle porte généralement une salopette, étant donné qu'elle trouve ça pratique pour peindre. Il faut dire qu'elle n'est pas très féminine et ça l'inquiète un peu, elle n'a pas envie qu'on la prenne pour un androgyne lorsqu'elle a les cheveux courts. Parfois, elle essaie de porter des robes, des accessoires mignons, ce genre de choses. Mais elle n'est pas sûre d'avoir le physique adapté.
Signe distinctif : Elle a très souvent de la peinture sur les doigts, bras et/ou visage, ainsi que sur ses vêtements (elle doit souvent en racheter...)
Autre chose ? Ses yeux sont toujours à la recherche du ciel et des nuages. De ce fait, elle s'installe constamment près de la fenêtre en classe. Elle est aussi légèrement myope mais ne peut se résoudre à porter des lunettes.

Alyss s'approche, que voyez-vous ? Sans aucun doute une petite poupée, frêle. Mais une poupée sale, recouverte de peinture, les cheveux décoiffés, les vêtements débraillés. Et pourtant, vous la voyez sous son meilleur jour, heureuse, passionnée. Sa passion, elle la vit même physiquement, en voici la preuve, elle considère l'acrylique comme sa seconde peau, dans tous les sens du terme. Mais lorsqu'elle est propre, c'est une poupée bien plus délicate qui s'offre à vous, une peau claire comme du porcelaine, des cheveux plus ou moins arrangés tombant dans son dos. Marrons, légèrement épais, elle a du mal à les dompter, ça se voit bien. Ils se rebellent, rebiquent en leur bout, et la barrette qu'elle a maladroitement accrochée dans ses cheveux témoigne de l'amour qu'elle porte à sa frange ridicule. Il faut vraiment qu'elle les coupe, ils sont bien trop encombrant. Mais, pour l'instant, elle fait avec et se contente de les attacher en queue de cheval tordue le temps d'un tableau.

Deux petites billes marrons vous observent malgré cet air absent, indifférent. C'est son côté artistique qui ressort, l'observation constante. Vous en faites de même, et baissez vos yeux petit à petit, pour constater que tout est en taille réduite chez elle. Petit nez, petite bouche, petit menton. Petite poitrine. Un corps fin, probablement pas très sportif, à se demander comment elle fait pour garder cette taille de guêpe. D'ailleurs, vous avez probablement la tête baissée pour la regarder. Elle n'est vraiment pas grande.

Elle n'est pas très bien vêtue, il suffit d'un coup d’œil pour voir qu'elle a mit son uniforme en dernière vitesse : la chemise froissée, le ruban mal noué, une chaussette tombante. Elle fait parfois des efforts vestimentairement parlant. Parfois. Elle tente de mettre des robes, ou des tenues assez habillées mais, sans mentir, elle a généralement la sensation d'être déguisée, et il ne lui faut pas plus de temps pour retourner dans une de ses fidèles salopettes...

Passé, présent, futur - Histoire


L'univers abstrait d'Alyss a toujours été présent aussi longtemps qu'elle s'en souvienne. Dès sa plus tendre enfance en Angleterre, elle avait été fascinée par les nuages. À défaut de vouloir en peindre aujourd'hui, elle en ajoutait des tas sur tous ses dessins à l'époque, représentait l'intégralité de sa famille en forme de nuage, une maison sur les nuages, avec un chien en nuage. La petite avait commencé à dessiner dès lors qu'elle avait su tenir un crayon. Ses premières œuvres ne représentaient pas grand chose, on y voyait des formes, des traits, bref, les dessins d'une enfant née environ un an et demi auparavant de deux parents aimant. De riches médecins, la mère anglaise et le père japonais, tombés follement amoureux durant les études du jeune homme en Europe. C'est ce dernier qui donna à la jeune fille comme deuxième prénom « Sora », prénom qu'elle trouve atroce malgré le fait qu'elle n'aurait pas rêvé mieux comme signification. S'appeler « Ciel » était tout de même un bel honneur à ses yeux.

Quoiqu'il en soit, les murs et le sol de la chambre l'enfant étaient, à mesure qu'elle grandissait, de plus en plus souvent jonchés par des feuilles colorées, remplis de dessins en tout genre. Ce n'était pas du grand art, c'était enfantin. Mais c'était ses dessins, les dessins d'une petite fille qui s'amusait. Après tout, n'est-ce pas Pablo Picasso même qui a dit « J'ai mis toute ma vie à savoir dessiner comme un enfant. » ?

Par la suite, elle n'eut pas une vie faites que de joie. La fin de son enfance vers la pré-adolescence fut assez rude pour elle, le choc thermique. Elle était plongée dans une enfance épanouie, nageant dans l'insouciance, et voilà qu'on voulait la noyer dans l’intolérance et la cruauté d'une nouvelle période de la vie. Au collège, difficile d'exprimer sa passion sans recevoir les critiques cassantes et insultantes des camarades stupides. Comme si les boutons d'acnés, les appareils dentaire et les cheveux gras ne suffisaient pas, la puberté enlevait aussi quelques neurones visiblement. Elle était une incomprise entourée de personnes insensibles à son art. Bien sûr, il était inconcevable pour la jeune Alyss de douze ans d'arrêter d'exercer sa passion, elle ne cilla pas. Peut-être qu'il fallait changer, juste un peu. Mais elle avait beau se dire de changer, elle n'y arriva pas. Autant vous dire que ses amis, elle les comptait sur les doigts d'une seule main.

Évidemment, un malheur n'arrive jamais seule. Fin de la période heureuse, elle n'était plus l'enfant rayonnante d'auparavant. Et ses parents n'étaient plus aussi amoureux que dans leur jeunesse. Le divorce avait été inévitable, et, d'un commun d'accord, elle fut envoyée chez le père, au Japon. Elle parlait la langue, pas tout à fait couramment, mais presque. Il fallait dire qu'elle était allée de nombreuses fois dans le pays du soleil levant voir sa famille du côté paternel, et avait donc du apprendre à communiquer.

La jeune fille eut beaucoup de mal à supporter cet événement brusque, en plus de devoir se faire de nouveaux amis dans une nouvelle école. Elle évitait de montrer ses dessins et peintures à ses camarades, il ne fallait pas que cela se reproduise. Elle se renferma petit à petit, pour ne vivre que de son art. Le seul mot qui lui venait aux lèvres était peindre, peindre, peindre. Peindre à en oublier de manger. Peindre à en oublier de dormir. Peindre à en rester enfermée dans sa chambre des jours entiers. Peindre à en sécher les cours. Peindre à en crever. Ses tableaux devenaient toute sa vie, il n'y avait plus aucun moyen de communication avec elle, un mur était installé, la frontière vers son monde que seule elle pouvait traverser. Et, aussi étrange que cela puisse paraître, elle se sortit toute seule de cette situation invivable, de la même manière qu'elle s'y était installée. Elle venait d'avoir quinze ans, elle était fatiguée. Fatiguée d'être enfermée dans sa propre tête depuis autant de temps. Et c'est ainsi qu'elle était sortie de sa chambre, et qu'elle était partie serrer son père dans ses bras dans un flot de larmes.

On peut dire que, avec tous ces pinceaux usés, ces tubes vidés et ces toiles peintes, Alyss aura atteint un niveau plus qu'honorable, un niveau professionnel selon certains avis. Elle continue cependant de s’exercer et de s'améliorer au fil du temps, insatisfaite de ses œuvres, et surtout de sa propre personne. En peignant, elle espère pouvoir se repeindre elle-même, comme un forgeron qui tenterait de se forger. Impossible, imaginaire, inconcevable : Alyss. Mais on ne change pas ce qu'on est, elle le sait mieux que quiconque. Alors elle peint. Elle peint un monde où elle serait heureuse. Un monde où elle serait Alyss.

Elle put ainsi reprendre une scolarité normale, dans un nouvel établissement. Son père décida de l'envoyer à Rayen. L'établissement avait été reconstruit après un long abandon, les élèves étaient donc, en quelques sortes, tous nouveaux. Un départ à zéro, exactement ce qu'il fallait à la jeune fille.

Une nouvelle toile à peindre.
On baisse les masques ?


Surnom : Vous embêtez pas, appelez-moi Alyss !
Comment avez-vous atterris ici? Un topsites
Des idées, des suggestions, des commentaires? C'est très joli. ~



Dernière édition par Alyss S. Lindon le Sam 9 Aoû - 1:44, édité 29 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eriko Ishida
Club de Sciences Occultes
Féminin Messages : 335
Date de naissance : 16/08/1994
Date d'inscription : 25/07/2013
Âge : 23
Job : Rien pour l'instant
Côté coeur : Des volontaires ?
Personnage en trois mots : Petite princesse excentrique

Carte d'identité
Année scolaire: 2ème année
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir A - Chambre n°04
Colocataires: William J. Shaw, Lilly Pierces && Nate Andreas
avatar
MessageRe: Alyss Sora Lindon- posté le Ven 8 Aoû - 3:00

Bienvenue ! =)
Tu as deux semaines (jusqu'au 22 août) pour terminer ta présentation. J'ai rien à redire pour l'instant, le titre et le code sont bons. Par contre, mais je sais pas si c'est le sens que tu voulais donner, la double nationalité est impossible si on a la nationalité japonaise. Après si c'est juste pour ses origines, je dis rien x)

Enfin voilà, bon courage pour la fin de ta fiche =)

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alyss S. Lindon
Club de Peinture/Dessin
Féminin Messages : 35
Date de naissance : 13/03/1998
Date d'inscription : 07/08/2014
Âge : 20
Job : Elle peint mais ne vit pas de ses peintures, si c'est ça que vous voulez savoir.
Côté coeur : Pas grand chose, à vrai dire.
Personnage en trois mots : Where is wonderland ?

Carte d'identité
Année scolaire: Deuxième année
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir A - Chambre n°06
Colocataires: Léna Leroy, Rikuo Murakami, Kôdai Hayashi
avatar
MessageRe: Alyss Sora Lindon- posté le Ven 8 Aoû - 3:17

Merci !
Pas besoin d'attendre jusque là, j'ai terminé ! Pour la "double-nationalité" c'est juste parce qu'elle est née d'une mère anglaise et d'un père japonais, sinon elle a la nationalité japonaise vu qu'elle y vit maintenant. x)
Voilà ~

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



Sa fiche | Ses relations

Une petite virée dans les rêves d'Alyss ?
#DE8EA3


   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eriko Ishida
Club de Sciences Occultes
Féminin Messages : 335
Date de naissance : 16/08/1994
Date d'inscription : 25/07/2013
Âge : 23
Job : Rien pour l'instant
Côté coeur : Des volontaires ?
Personnage en trois mots : Petite princesse excentrique

Carte d'identité
Année scolaire: 2ème année
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir A - Chambre n°04
Colocataires: William J. Shaw, Lilly Pierces && Nate Andreas
avatar
MessageRe: Alyss Sora Lindon- posté le Sam 9 Aoû - 16:18

Je m'en doutais un peu ^^ c'était juste la minute "je sors ma science"

En dehors de ça tout est ok pour ta présentation normalement, donc t'as qu'à attendre le passage d'un admin pour la validation =)

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alyss S. Lindon
Club de Peinture/Dessin
Féminin Messages : 35
Date de naissance : 13/03/1998
Date d'inscription : 07/08/2014
Âge : 20
Job : Elle peint mais ne vit pas de ses peintures, si c'est ça que vous voulez savoir.
Côté coeur : Pas grand chose, à vrai dire.
Personnage en trois mots : Where is wonderland ?

Carte d'identité
Année scolaire: Deuxième année
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir A - Chambre n°06
Colocataires: Léna Leroy, Rikuo Murakami, Kôdai Hayashi
avatar
MessageRe: Alyss Sora Lindon- posté le Sam 9 Aoû - 16:59

D'accord, je patiente. ~

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



Sa fiche | Ses relations

Une petite virée dans les rêves d'Alyss ?
#DE8EA3


   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageRe: Alyss Sora Lindon- posté le

Revenir en haut Aller en bas

Alyss Sora Lindon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Rayen :: 
Gestion des personnages
 :: Présentations. :: Présentations validées.
-
|| Partenaires ||