AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

/Terminé/ "Je vois des gens qui sont morts"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Eriko Ishida
Club de Sciences Occultes
Féminin Messages : 335
Date de naissance : 16/08/1994
Date d'inscription : 25/07/2013
Âge : 24
Job : Rien pour l'instant
Côté coeur : Des volontaires ?
Personnage en trois mots : Petite princesse excentrique

Carte d'identité
Année scolaire: 2ème année
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir A - Chambre n°04
Colocataires: William J. Shaw, Lilly Pierces && Nate Andreas
avatar
Message/Terminé/ "Je vois des gens qui sont morts"- posté le Mar 30 Déc - 17:16


"Je vois des gens qui sont morts"

Eriko Ishida / Mizeru Torin
Eriko avait changé de club récemment. En fait, elle faisait un peu girouette parce qu'une bonne partie des clubs l'intéressait et qu'elle n'avait pas envie de se limiter à un seul, du coup elle passait son temps à vouloir changer. Là, elle avait abandonné le cheerleading pour les sciences occultes. Rien que le nom était obscur, de base. Sciences occultes. C'était tellement vague.

Et puis elle y était allé un certain nombre de fois et, comme elle s'était amusée, elle y allait toujours. Sans compter qu'elle avait reçu un sms d'une nouvelle dans le club, une certaine Torin, qui devait techniquement venir ce soir. Ca impliquait qu'une des filles du groupe, une américaine qui pour le coup aurait pu présider le club, allait encore leur faire le coup de la numérologie, et c'était toujours amusant à voir.

Elle se rendit donc dans la salle où les autres avaient déjà tiré les rideaux et s'assit avec eux autour des tables regroupées au centre de la pièce. En attendant que ce soit "officiellement" l'heure de commencer leur séance (le mot séance faisait tellement spiritisme qu'Eriko l'utilisait juste pour l'effet), ils discutaient tranquillement et se racontaient leur vie. Puis la porte s'ouvrit et Eriko se retourna pour voir s'il s'agissait de la nouvelle en question.
Vu qu'elle n'avait jamais vu sa tête, elle supposa que oui.



- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



Dernière édition par Eriko Ishida le Ven 23 Jan - 1:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizeru Torin
Club de Sciences Occultes
Féminin Messages : 107
Date de naissance : 03/01/1999
Date d'inscription : 24/12/2014
Âge : 19
Côté coeur : En couple, désolée mes chéris x)
Personnage en trois mots : Energique, Enjouée, Enjôleuse (en trois E s'il vous plait)

Carte d'identité
Année scolaire: 1ère année
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir B - Chambre n°07
Colocataires: Kizuki & Arashi Okazaki, Shinya Fukuda
avatar
MessageRe: /Terminé/ "Je vois des gens qui sont morts"- posté le Mer 31 Déc - 18:55


"Je vois des gens qui sont morts"

feat Eriko Ishida, Mizeru Torin


Bon, allez. C'est l'heure d'aller rejoindre le club de sciences occultes. Je me demande si j'ai bien fait de prendre ça. J'aurais pas été plus à l'aise dans le club de basket ? Si, sans doute, mais le nom du club m'a donné envie et du coup, j'ai pris ça. Sur un coup de tête. Mais bon, mieux vaut aller jeter un oeil avant de décréter tout de suite que je veux changer.

Du coup c'est parti, allons jouer les apprenties sorcières ! Je sais pas trop à quoi m'attendre. C'est très... obscur comme nom de club (remarque, c'est plutôt approprié). On y fait quoi au juste ? On réveille des esprits ? Mouais non, ça c'est plutôt de la nécromancie ou un truc du genre... est-ce que la nécromancie est une science occulte ?

BREF. Ce n'est pas le moment de jouer les gamines paniqués, c'est pas comme si on allait faire du vaudou et tuer des poulets non plus, c'est une école ! Et puis la fille à qui j'ai parlé avait l'air plutôt enthousiaste donc à moins que ce soit une psychopathe, ça doit être plus amusant que flippant. Allez, on respire et on entre. J'ai à peine franchi la porte qu'une fille avec un très, très fort accent américain se précipite vers moi pour m'amener vers la table au centre de la pièce. Bon, à part les volets tirés ça va, on a pas trop une ambiance secte.

Elle me présente rapidement les autres personne et je salue d'un signe de la main celle que j'ai contacté par sms, Eriko Ishida. Je n'aime pas être nouvelle, je suis toujours mal à l'aise au début, connaître quelqu'un ne me fera pas de mal. Mais déjà, l'américaine me demande mon nom et je réponds avec assurance.

-Je m'appelle Mizeru Torin.

Il est hors de question que je devienne timide, non mais. Aussitôt, je la vois griffonner des trucs sur une feuille. On dirait mon prénom en romaji, et elle commence à mettre tout un tas de chiffres avec. Ouh là, c'est quoi ça. Puis elle me regarde en souriant :

- Nombre d'expression 6, nombre intime 5, nombre de réalisation 1.

Euh... je suis censée comprendre quoi ? Bon et elle commence à m'expliquer que, globalement, j'ai une nature profondément affective et émotionnelle, que j'ai besoin d'une vie affective active pour réussir et que j'ai besoin de sécurité et de racines. Et que je serais possessive, perfectionniste, aurait tendance à culpabiliser, ce genre de choses. Ben euh.. je veux bien admettre que j'ai besoin d'affection mais de là à dire que je suis possessive ? j'ai pas vraiment cette impression. Et d'où elle sort tout ça, des chiffres ? Puis elle continue, en disant que j'ai une grande énergie vitale et un don pour l'action, et que j'ai un sacré tempérament mais que je respecte l'ordre, à cause d'un chiffre de mon nom de famille ou je ne sais quoi. Et elle met dans le mille en disant que je rêve d'évasion et de voyage et que j'exerce un certain magnétisme (oui je sais, j'ai beaucoup de charme, merci), et que je suis vive et enthousiaste.
Bon c'est un peu flippant qu'elle trouve tout ça dans des chiffres. Mais du coup, ça rend le truc intéressants, vu que c'est le principe du club.

- Eh beh... Bon j'ai pas l'impression d'être perfectionniste et de culpabiliser facilement mais sinon... Comment tu fais ça ?
-Bah justement, j'avais l'intention de vous apprendre à le faire, toutes. Ca vous tente ?

Elle a détourné son attention de moi et j'en profite pour changer de chaise et me mettre à côté de la seule personne que je connais ici.

-Et toi Ishida, il a donné quoi ton test de chiffres ?

HRP : Mention spéciale pour le titre, j'adore xD
(c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eriko Ishida
Club de Sciences Occultes
Féminin Messages : 335
Date de naissance : 16/08/1994
Date d'inscription : 25/07/2013
Âge : 24
Job : Rien pour l'instant
Côté coeur : Des volontaires ?
Personnage en trois mots : Petite princesse excentrique

Carte d'identité
Année scolaire: 2ème année
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir A - Chambre n°04
Colocataires: William J. Shaw, Lilly Pierces && Nate Andreas
avatar
MessageRe: /Terminé/ "Je vois des gens qui sont morts"- posté le Ven 2 Jan - 3:50


"Je vois des gens qui sont morts"

Eriko Ishida / Mizeru Torin
-Je m'appelle Mizeru Torin.

Bon, c'était bien elle. Eriko la salua aussi d'un signe de la main, surtout qu'elle n'avait pas l'air très à l'aise - compréhensible, si on considère qu'elle débarquait au beau milieu d'inconnus pour des sciences occultes. Ca avait de quoi intimider, tout de suite.
Elle écouta l'analyse numérologique en se demandant à quel point elle avait visé juste, cette fois. Pour elle, elle avait sorti quelques points totalement faux mais elle avait mis dans le mile sur pas mal de choses, ce qui avait impressionné tout le monde. Même chose pour tous les autres, d'ailleurs. Alors forcément, elle s'était plantée sur pas mal de chose mais, pour quelque chose de mystique, c'était presque effrayant que ça fonctionne.

- Eh beh... Bon j'ai pas l'impression d'être perfectionniste et de culpabiliser facilement mais sinon... Comment tu fais ça ?
-Bah justement, j'avais l'intention de vous apprendre à le faire, toutes. Ca vous tente ?

La seule chose qu'Eriko retint dans ça, c'est que Torin n'a pas nié être "énergique et enthousiaste" ce qui lui faisait déjà deux points communs avec elle. Sauf si elle avait juste noté les points qui l'avaient dérangée - quoique perfectionniste et tendance à culpabiliser ça allait encore, comme défauts. Elle avait vu largement pire dans cette pièce.
Puis, avant qu'elle ne réalise, la jeune fille s'était assise à côté d'elle.

-Et toi Ishida, il a donné quoi ton test de chiffres ?
-J'ai juste retenu quelques trucs, genre désir de communiquer et de m'exprimer dans la création, émotive et idéaliste. Bon et des trucs faux genre que je serais très à cheval sur les principes ou pessimiste avec tendance à la dépression. Comme pour tout le monde.

Eriko croisa les jambes et posa sa tête sur la table, sur ses bras croisés eux aussi.

-C'est une science occulte, pas une science exacte, donc il y a du vrai et du faux dans ce qu'elle dit.

Vu que tout le monde avait été assez enthousiaste à l'idée d'apprendre, leur camarade américaine avait entreprit de dessiner tout un tas de trucs pour leur expliquer comment fonctionnait son petit tour de numérologie.



- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



Dernière édition par Eriko Ishida le Ven 9 Jan - 18:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizeru Torin
Club de Sciences Occultes
Féminin Messages : 107
Date de naissance : 03/01/1999
Date d'inscription : 24/12/2014
Âge : 19
Côté coeur : En couple, désolée mes chéris x)
Personnage en trois mots : Energique, Enjouée, Enjôleuse (en trois E s'il vous plait)

Carte d'identité
Année scolaire: 1ère année
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir B - Chambre n°07
Colocataires: Kizuki & Arashi Okazaki, Shinya Fukuda
avatar
MessageRe: /Terminé/ "Je vois des gens qui sont morts"- posté le Sam 3 Jan - 0:25


"Je vois des gens qui sont morts"

feat Eriko Ishida, Mizeru Torin


-J'ai juste retenu quelques trucs, genre désir de communiquer et de m'exprimer dans la création, émotive et idéaliste. Bon et des trucs faux genre que je serais très à cheval sur les principes ou pessimiste avec tendance à la dépression. Comme pour tout le monde.

Ah ? Émotive et idéaliste ? Et pipelette, si j'ai bien compris. C'est marrant, on dirait moi. Enfin un peu. Et comme moi, elle doit nier les trucs qui l'ont le plus marquée sur le coup donc... Ultra-optimiste et pas du tout exigeante ? Elle me plait déjà, cette fille. En toute amitié hein.

-C'est une science occulte, pas une science exacte, donc il y a du vrai et du faux dans ce qu'elle dit.

Oui, c'est sûr, mais c'est quand même amusant qu'elle tombe juste sur certains points et pour tout le monde. Bon, remarque vu comme ça, la plupart des gens ont des points communs qu'il doit être facile de faire remonter avec des trucs aussi vagues.
Elle a commencé à expliquer, alors je me redresse pour jeter un oeil. Elle travaille avec les noms en romaji, en convertissant les lettres en chiffres et en additionnant des trucs. Ca a l'air franchement compliqué, je serais totalement incapable de le refaire sans avoir une centaine de mémos avec moi. Pourtant j'ai une bonne mémoire, mais retenir quel chiffre va avec quelle lettre, et quel chiffre veut dire quoi, ça fait beaucoup de chiffres.

-C'est un truc de dingue... Comment elle peut retenir tout ça ?

Les autres ont l'air aussi surpris que moi. Déjà que j'ai tendance à dire que j'ai mauvaise mémoire, mais là il faut vraiment être passionné pour retenir tout ça. Je me demande si elle se rend compte qu'elle fait presque un exploit à chaque fois qu'elle fait son petit tour pour quelqu'un.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eriko Ishida
Club de Sciences Occultes
Féminin Messages : 335
Date de naissance : 16/08/1994
Date d'inscription : 25/07/2013
Âge : 24
Job : Rien pour l'instant
Côté coeur : Des volontaires ?
Personnage en trois mots : Petite princesse excentrique

Carte d'identité
Année scolaire: 2ème année
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir A - Chambre n°04
Colocataires: William J. Shaw, Lilly Pierces && Nate Andreas
avatar
MessageRe: /Terminé/ "Je vois des gens qui sont morts"- posté le Dim 4 Jan - 0:01


"Je vois des gens qui sont morts"
Eriko Ishida / Mizeru Torin
Eriko hésita à prendre des notes. Dans les faits, la numérologie serait aussi utile dans sa vie que des vêtements pour un canard, mais ça pouvait être drôle, en rentrant pour les vacances, de faire le coup à son frère, et aux autres. Juste pour voir à quel point ça pouvait marcher. Au final, elle finit par prendre des notes sur son téléphone.

-C'est un truc de dingue... Comment elle peut retenir tout ça ?
-Bonne question...

Elle n'avait aucun note visible, aucun moyen de vérifier ce qu'elle écrivait, ce qui sous-entendait donc que c'était gravé dans son crâne. Franchement, retenir tout ça sans jamais hésiter, c'était du haut niveau de mémoire. De mémoire pas franchement utile, certes, mais de mémoire quand même.

-Au fait Torin, tu m'as pas dit pourquoi tu étais pas venue aux deux premières réunions. Tu viens de t'inscrire au club ?

Le club était nouveau, en même temps, mais il était arrivé dès la rentrée donc techniquement assez tôt pour les inscriptions des nouveaux élèves. Donc soit elle venait de s'inscrire dans le club, soit elle venait de s'inscrire tout court.
Leur camarade américaine était en train de faire essayer le tour à sa voisine de droite, qui était visiblement très très intéressée par tout ça, avec son propre nom. C'est vrai qu'elle n'avait jamais fait d'analyse de sa propre personnalité avec tout ça, sans doute parce qu'elle avait peur que les autres croient qu'elle mentait pour que tout colle, ou quelque chose du genre. Enfin pour le coup l'analyse de l'autre fille correspondait pas mal à ce qu'ils savaient d'elle. Eriko sourit.

-Eh beh, tu vas pouvoir faire la numérologie des nouveaux toi-même, à ce rythme-là.

La jeune fille rougit et baissa la tête sans répondre. Bon, elle avait oublié ce détail, mais elle était ultra-timide et visiblement plutôt allergique aux compliments. Eriko décida donc de ne pas en rajouter et laissa leur camarade continuer son explication. Jusqu'à ce que tout le monde ait plus ou moins "compris" et qu'Eriko ait une jolie liste d'explications dans son téléphone. Elle pourrait peut-être l'expliquer à ses colocs... ou peut-être pas, pas sûre que ce soit une très bonne idée, en fait.

Toujours était-il que c'était à un autre membres du club de "montrer son savoir". Si l'américaine était clairement celle qui connaissait le plus de trucs, il y avaient d'autres gens dans le club qui s'étaient inscrits pour exposer leurs propres "sciences" plus que pour regarder celle des autres.



- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



Dernière édition par Eriko Ishida le Ven 9 Jan - 18:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizeru Torin
Club de Sciences Occultes
Féminin Messages : 107
Date de naissance : 03/01/1999
Date d'inscription : 24/12/2014
Âge : 19
Côté coeur : En couple, désolée mes chéris x)
Personnage en trois mots : Energique, Enjouée, Enjôleuse (en trois E s'il vous plait)

Carte d'identité
Année scolaire: 1ère année
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir B - Chambre n°07
Colocataires: Kizuki & Arashi Okazaki, Shinya Fukuda
avatar
MessageRe: /Terminé/ "Je vois des gens qui sont morts"- posté le Dim 4 Jan - 15:29


"Je vois des gens qui sont morts"

feat Eriko Ishida, Mizeru Torin


-Bonne question...

Et réponse utile. Bon en même temps j'attendais pas vraiment de réponse, à part une de ce genre, mais des fois j'ai un peu tendance au sarcasme. Ca arrive, mais ça m'empêche pas d'être adorable (pas vrai ? Allez dites-le que je suis adorable). Bref, je m'égare encore. Je tourne un peu la tête et je vois qu'elle est en train de noter des trucs sur son téléphone. Sans doute ce que l'autre est en train d'expliquer, même si je vois pas vraiment l'utilité qu'elle pourrait y trouver. Bon, ok, j'ai été tentée aussi mais c'est pas comme si j'allais m'en servir.

-Au fait Torin, tu m'as pas dit pourquoi tu étais pas venue aux deux premières réunions. Tu viens de t'inscrire au club ?
-Je viens d'arriver. Disons que...


Je sais pas trop comment expliquer. J'ai aucune envie de dire du mal de mes parents, ni de donner l'impression que je dis du mal de mes parents. Même si, dans les faits, c'est un peu leur faute si je suis arrivée en cours avec deux semaines de retard par rapport aux autres élèves.

-J'ai eu quelques problèmes avec l'administration et les inscriptions.

"Je" étant plutôt mes parents que moi, vu que j'ai pas fait grand chose. Et que si je l'avais fait moi-même, j'aurais peut-être été inscrite plus vite. j'adore mes parents, mais il va falloir que je les inscrive à des cours sur la gestion de la paperasse.
Et pendant ce temps, les autres continuent de jouer avec des chiffres. J'admirerai presque leur motivation.

-Eh beh, tu vas pouvoir faire la numérologie des nouveaux toi-même, à ce rythme-là.

L'autre a l'air super gênée qu'on lui ai fait un compliment et ça me fait sourire. Je sais pas pourquoi, j'ai toujours trouvé ça ultra-mignon, ce genre de personne qui perdent tous leurs moyens dès qu'on leur fait remarquer qu'ils ont réussi quelque chose. Comme s'ils n'avaient pas l'habitude de faire les choses bien.

-Je crois que tu l'as perturbée, je chuchote à Eriko.

N'allez pas imaginer quoi que ce soit : je ne me moque pas. Mais l'autre fille s'emmêle tellement les pinceaux maintenant que l'américaine a repris le flambeau et termine d'expliquer tout ça. Et à côté de moi, Eriko range son téléphone. Bon, et maintenant ?
Un garçon sort tout un tas de cartes de son sac et les étalent sur la table. Ah, tiens, ça ça m'intéresse. J'ai jamais trop compris toutes ces histoires de voyance, et lire l'avenir est toujours plus impressionnant que de lire la personnalité des gens qu'on connait déjà. Du coup je me penche en avant pour voir de plus près. Ouais, ce sont bien des cartes de tarot et, visiblement, il a décidé de nous apprendre comment "prédire" l'avenir avec. Trop cool.

-Et mignon, avec ça...

je n'ai pas pu m'en empêcher. Je n'ai pas parlé trop fort, vu que c'était plus pour moi qu'autre chose, mais je suis sûre que mes voisins les plus proches m'ont entendue. Les autres non, donc ça va. Tant que lui n'a pas entendu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eriko Ishida
Club de Sciences Occultes
Féminin Messages : 335
Date de naissance : 16/08/1994
Date d'inscription : 25/07/2013
Âge : 24
Job : Rien pour l'instant
Côté coeur : Des volontaires ?
Personnage en trois mots : Petite princesse excentrique

Carte d'identité
Année scolaire: 2ème année
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir A - Chambre n°04
Colocataires: William J. Shaw, Lilly Pierces && Nate Andreas
avatar
MessageRe: /Terminé/ "Je vois des gens qui sont morts"- posté le Jeu 8 Jan - 23:56


"Je vois des gens qui sont morts"
Eriko Ishida / Mizeru Torin
-Je viens d'arriver. Disons que...

Disons que quoi ? Eriko se pencha un peu dans sa direction. Elle était trop curieuse, et là tout de suite elle était curieuse de savoir ce qui pouvait pousser quelqu'un à s'inscrire deux semaines après la rentrée.

-J'ai eu quelques problèmes avec l'administration et les inscriptions.
-Je vois le genre. C'est toujours la galère, ce genre de trucs. Au moins tu as réussi à t'inscrire au final.

Eriko n'eut pas trop de mal à comprendre qu'elle parlait de ses parents, vu que la plupart des adolescents ne s'inscrivaient pas eux-même au lycée - ils avaient toujours un tuteur légal pour le faire à leur place. Du coup, elle comprenait aussi son hésitation. Pas facile de formuler ça sans paraître insultante envers ses parents. Elle aurait sûrement fait la même chose, elle qui vénérait quasiment toute sa famille - surtout son frère. Du coup elle avait choisi de garder cette espèce de flou sur la vraie personne qui avait eu du mal avec l'inscription.

-Je crois que tu l'as perturbée.

Effectivement, et c'était peu de le dire. Mais elle ne l'avait pas fait exprès, elle avait toujours eu du mal avec les gens timides. Enfin timide à ce point.

-Elle s'en remettra.

Elle avait chuchoté aussi, histoire de ne pas mettre la pauvre fille encore plus dans l'embarras, mais elle souriait. Elle ne s'était pas fait beaucoup d'amis depuis qu'elle était arrivée, et ça faisait toujours du bien d'avoir une conversation, même chuchotée, sans avoir peur de vexer qui que ce soit.

Le tarot maintenant, donc. Eriko ne sortit même pas son téléphone, elle se contenta de se pencher en avant pour bien voir les cartes qu'il leur montrait et écouter ses explications. Il fallait qu'elle s'en achète un, ça pouvait toujours être amusant - et peut-être plus impressionnant aux yeux de sa famille que de deviner leur personnalité qu'elle connaissait déjà très bien.

-Et mignon, avec ça...

Eriko tourna la tête à peine une seconde avant de rire discrètement. On aurait dit elle, avec tous les petits commentaires qu'elle faisait.

-Je confirme.

Elle avait quand même parlé moins fort pour que seule Mizeru puisse l'entendre. ou en tout cas elle l'espérait.



- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizeru Torin
Club de Sciences Occultes
Féminin Messages : 107
Date de naissance : 03/01/1999
Date d'inscription : 24/12/2014
Âge : 19
Côté coeur : En couple, désolée mes chéris x)
Personnage en trois mots : Energique, Enjouée, Enjôleuse (en trois E s'il vous plait)

Carte d'identité
Année scolaire: 1ère année
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir B - Chambre n°07
Colocataires: Kizuki & Arashi Okazaki, Shinya Fukuda
avatar
MessageRe: /Terminé/ "Je vois des gens qui sont morts"- posté le Dim 11 Jan - 1:15


"Je vois des gens qui sont morts"

feat Eriko Ishida, Mizeru Torin


-Je vois le genre. C'est toujours la galère, ce genre de trucs. Au moins tu as réussi à t'inscrire au final.

Aucun commentaire sur le fait que je n'ai pas pu m'inscrire toute seule. Je lui en suis reconnaissante, à vrai dire. Je n'aurais pas aimé que la conversation dérive sur l'incapacité de mes parents à gérer les problèmes administratifs.

-Oui, je n'ai que deux semaines à rattraper, ça va aller vite.

Si on oublie le fait que j'ai déjà failli rater deux contrôles à cause de ça parce que les profs estimaient visiblement qu'ils devaient tester nos connaissances deux semaines après la rentrée. Franchement, l'année est assez longues sans qu'on n'ait besoin de la paver d'examen en tous genre. Surtout qu'il y en a déjà à chaque fin de trimestre.
Mais bon, une fois que j'aurais la motivation suffisante, je pourrais me mettre à étudier. Demander les cours d'une copine, d'abord, ça serait un bon point de départ. Je ne peux pas lui demander à elle, vu qu'on est pas dans la même classe. Dommage, d'ailleurs, elle est plutôt sympa comme fille.

[...]

-Je confirme.

Je souris discrètement. Ah, je suis pas la seule à regarder tous les garçons qui passent pour juger si je les trouve mignons ou pas. Enfin peut-être que si, mais tant que je peux partager ça avec quelqu'un sans qu'on me colle une étiquette, ça me va.

-Quelqu'un veut que je lui prédise son avenir ?
-Moi !


Bravo, j'ai pas réfléchi une seconde. Ça m'amuse d'être ici, et puis on a déjà fait mon analyse psychologique aujourd'hui, avec l'avenir en plus je repartirai avec tout un tas de nouvelles informations. Et puis, il est tellement content de mon enthousiasme qu'il sourit, et il a juste le sourire le plus craquant du monde.

Et du coup le voilà qui commence à tirer des cartes, tout en expliquant en même temps comment faire pour avoir une prédiction "fiable". Je ne dirai pas que je crois à ce genre de chose, mais c'est toujours marrant (surtout quand c'est gratuit). Du coup je le laisse faire, même si je sais pas trop ce que ça va donner. Est-ce qu'on est pas censé avoir un problème à résoudre, pour chercher de la divination de ce genre ? Visiblement non, vu qu'il commence à me raconter tout un tas de choses sur des gens qui vont interagir dans mon avenir et tout.

Ouais il est mignon, mais c'est un peu flippant. Surtout si c'est vrai.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eriko Ishida
Club de Sciences Occultes
Féminin Messages : 335
Date de naissance : 16/08/1994
Date d'inscription : 25/07/2013
Âge : 24
Job : Rien pour l'instant
Côté coeur : Des volontaires ?
Personnage en trois mots : Petite princesse excentrique

Carte d'identité
Année scolaire: 2ème année
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir A - Chambre n°04
Colocataires: William J. Shaw, Lilly Pierces && Nate Andreas
avatar
MessageRe: /Terminé/ "Je vois des gens qui sont morts"- posté le Lun 12 Jan - 4:03


"Je vois des gens qui sont morts"

Eriko Ishida / Mizeru Torin
-Oui, je n'ai que deux semaines à rattraper, ça va aller vite.

C'est vrai qu'elle n'était pas arrivée trop tard. Eriko lui aurait bien proposé son aide, mais elle ne savait pas quel âge elle avait, du coup pour lui filer ses cours c'était un peu... essentiel. Si elle était en première ou troisième année, ça ne lui servirait à rien. Surtout qu'elles n'étaient sûrement pas dans les mêmes cours optionnels, donc il restait ce problème.

Eriko posa sa tête sur la table et croisa les bras sous son menton. Maintenant qu'elle l'avait dit, elle ne pouvait pas s'empêcher de regarder le garçon au tarot, et elle devait admettre que Mizeru n'avait pas du tout mauvais goût en matière de mecs. Il était vachement craquant.

-Quelqu'un veut que je lui prédise son avenir ?
-Moi !

C'était tellement spontané qu'Eriko ne put s'empêcher d'éclater de rire.

-Quel enthousiasme.

Elle espérait qu'elle ne la vexerait pas - ce serait dommage, elles étaient plutôt bien parties. N'empêche qu'il était encore plus mignon quand il souriait, ce type. Il y avait vraiment une concentration de beaux mecs dans ce lycée, des élèves aux profs d'ailleurs.

Au final, ils écoutèrent plus ce qu'il expliquait sur le système plutôt que ses prédictions, vu qu'ils n'étaient pas assez fouineurs pour s'intéresser à la vie personnelle, et à l'avenir incertain, de quelqu'un - enfin elle, en tout cas. Elle était curieuse, mais bizarrement, connaître l'avenir des gens autour d'elle, ou d'elle-même, ne l'intéressait pas des masses. Savoir comment fonctionnait cette technique de divination, par contre, c'était tout de suite beaucoup plus intéressant.

-D'autres volontaires ?

Le silence fut plus long avant que quelqu'un d'autre ne se propose. Eriko ne chercha même pas à le faire : elle s'intéressait à la technique, mais elle n'avait pas envie qu'on vienne lire dans son avenir ou qu'on cherche à s'insinuer dans sa vie privée, carte ou pas carte, sciences occulte ou pas.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizeru Torin
Club de Sciences Occultes
Féminin Messages : 107
Date de naissance : 03/01/1999
Date d'inscription : 24/12/2014
Âge : 19
Côté coeur : En couple, désolée mes chéris x)
Personnage en trois mots : Energique, Enjouée, Enjôleuse (en trois E s'il vous plait)

Carte d'identité
Année scolaire: 1ère année
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir B - Chambre n°07
Colocataires: Kizuki & Arashi Okazaki, Shinya Fukuda
avatar
MessageRe: /Terminé/ "Je vois des gens qui sont morts"- posté le Mar 13 Jan - 2:39


"Je vois des gens qui sont morts"

feat Eriko Ishida, Mizeru Torin


-Quel enthousiasme.

Ouais c'est ça rigole. Non mais de quoi je me mêle. Ca ne m'empêche pas de sourire. Bon, elle a raison, j'ai peut-être montré un peu trop d'enthousiasme, sur le coup. J'ai réagi tellement vite que je n'ai pas le temps de regretter.

Bon, je vais voir les choses du bon côté : il y a tout un tas de trucs sympas dans mon avenir, et des gens visiblement intéressants. Alors, vrai ou pas, ça fait toujours plaisir. D'ailleurs je me demande si c'est pas ça qu'il cherchait à faire : me faire plaisir. On vient pas vraiment à ce genre de réunion pour s'entendre dire qu'on va avoir une avenir bien naze et passer par tout un tas de souffrance. Enfin j'espère pas, parce que ça risquerait de créer un sacré malaise.

-D'autres volontaires ?

Je jette un regard en coin à Eriko mais elle n'a pas l'air de vouloir se porter volontaire. Moins enthousiaste que moi, alors ?  Ou alors elle a juste pas envie qu'on lui prédise son avenir, et la promesse d'un beau sourire de la part de monsieur la voyante ne suffit pas à la pousser à le faire quand même. Je n'ai même pas le temps de la taquiner là-dessus, quelqu'un d'autre se propose avant. Dommage, je suis sûre que si je l'avais un peu poussée, elle aurait fini par accepter. Histoire que je sois pas la seule andouille à avoir accepté pour une raison stupide.

Enfin bon... tant pis. Mais ça me confirme un peu ce que je pensais : l'autre personne a aussi droit à un avenir radieux. Alors ça peut vouloir dire deux choses : soit il le fait exprès pour ne pas jeter un froid ou déprimer tout le monde, soit il a eu la chance de tomber sur les plus veinards du groupe et ceux à l'avenir catastrophique ne se sont pas proposés. Ca serait drôle, du coup, ça voudrait dire que j'aurais un super avenir devant moi. Je dis pas non.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eriko Ishida
Club de Sciences Occultes
Féminin Messages : 335
Date de naissance : 16/08/1994
Date d'inscription : 25/07/2013
Âge : 24
Job : Rien pour l'instant
Côté coeur : Des volontaires ?
Personnage en trois mots : Petite princesse excentrique

Carte d'identité
Année scolaire: 2ème année
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir A - Chambre n°04
Colocataires: William J. Shaw, Lilly Pierces && Nate Andreas
avatar
MessageRe: /Terminé/ "Je vois des gens qui sont morts"- posté le Mar 13 Jan - 21:03


"Je vois des gens qui sont morts"

Eriko Ishida / Mizeru Torin
Eriko croisa le regard de Mizeru. Elle avait l'air de vouloir la provoquer pour qu'elle se porte volontaire, mais on la devança. Heureusement, en fait, parce qu'elle n'avait vraiment pas envie qu'on lui prédise son avenir. Et parce que si Mizeru avait insisté, elle aurait sûrement accepté. Donc nouvelle personne, nouvelles cartes, nouvelles prédictions. Coup de chance ou pas, il n'avait prédit que des joyeux avenirs aux deux volontaires. C'était peut-être fait exprès, aussi.

Le temps passa vite, entre les séances de divination de leur "mignon" camarade, puis quelques autres trucs auxquels Eriko prêta moins d'attention. Et déjà, c'était la fin de la rencontre du club. Elle soupira. Elle n'avait rien d'autre à faire, aujourd'hui, et elle n'avait pas spécialement envie de rester dans sa chambre à flemmarder. Elle aurait préféré que la réunion dure plus longtemps, histoire de pouvoir s'occuper et s'amuser un peu plus.

Mais non, et tout le monde commença à ranger ses affaires. Eriko délaissa sa chaise pour s'asseoir sur une table. Elle avait cette salle manie de préférer les tables aux chaises pour s'asseoir, juste pour pouvoir balancer ses jambes dans le vide tranquillement, ou pour elle plus haut que sur une simple chaise.

-Et toi, Torin, tu fais quelque chose, cet aprèm ?

Si elle n'avait rien de prévu, elles pouvaient bien passer l'après-midi ensemble, non ? Ca lui ferait une occupation sympa et amusante, et une bonne occasion de se faire une nouvelle amie. Elle appréciait Mizeru, et l'idée de passer l'après-midi avec elle la tentait vraiment, en fait. Juste pour discuter, raconter n'importe quoi et traîner en ville. Enfin ce qu'elle faisait avec ses amies avant de débarquer ici où elle ne connaissait pas grand monde.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizeru Torin
Club de Sciences Occultes
Féminin Messages : 107
Date de naissance : 03/01/1999
Date d'inscription : 24/12/2014
Âge : 19
Côté coeur : En couple, désolée mes chéris x)
Personnage en trois mots : Energique, Enjouée, Enjôleuse (en trois E s'il vous plait)

Carte d'identité
Année scolaire: 1ère année
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir B - Chambre n°07
Colocataires: Kizuki & Arashi Okazaki, Shinya Fukuda
avatar
MessageRe: /Terminé/ "Je vois des gens qui sont morts"- posté le Sam 17 Jan - 16:47


"Je vois des gens qui sont morts"

feat Eriko Ishida, Mizeru Torin


Oh, c'est déjà la fin. C'est pas grave, c'était amusant et je regrette pas (trop) d'avoir choisi ce club plutôt que le basket. Même si ça va me manquer quand même... je changerait peut-être au bout d'un moment. Eriko a bien dit qu'elle était passé du club de cheerleading à ici, non ? Donc c'est que ça doit être faisable de changer en cours de route.

Parlant d'Eriko, voilà qu'elle s'assoit sur une table maintenant. Ca m'a toujours fait rire, ces gens qui détestant s'asseoir sur des chaises et qui sautent sur la moindre occasion pour s'asseoir sur les tables. Forcément, maintenant qu'il n'y a plus rien qui traîne, elle peut s'asseoir dessus sans risquer d'abîmer des cartes ou de s'asseoir sur le sac de quelqu'un. Même si vu que c'est la fin, elle ne va pas rester assise bien longtemps.

-Et toi, Torin, tu fais quelque chose, cet aprèm ?

Moi ? Non, pas que je sache. J'avais envie de faire un petit tour des gymnases locaux pour me trouver un club de basket hors Rayen si jamais je décide de rester dans le club de sciences occultes mais très franchement, l'idée de sortir en ville avec quelqu'un me tente mille fois plus.

-Non j'ai rien de prévu. On peut aller traîner ensemble si tu veux, voir un film ou je ne sais quoi.

Il y avait beaucoup de choses à faire ici. Je connais assez bien les endroits intéressants de Kochi, vu que je traînais assez souvent ici avec mes amis d'Iriake. Et puis si elle est ici depuis longtemps, elle doit aussi connaître des endroits dont je n'ai jamais entendu parler.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eriko Ishida
Club de Sciences Occultes
Féminin Messages : 335
Date de naissance : 16/08/1994
Date d'inscription : 25/07/2013
Âge : 24
Job : Rien pour l'instant
Côté coeur : Des volontaires ?
Personnage en trois mots : Petite princesse excentrique

Carte d'identité
Année scolaire: 2ème année
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir A - Chambre n°04
Colocataires: William J. Shaw, Lilly Pierces && Nate Andreas
avatar
MessageRe: /Terminé/ "Je vois des gens qui sont morts"- posté le Ven 23 Jan - 1:25


"Je vois des gens qui sont morts"

Eriko Ishida / Mizeru Torin
-Non j'ai rien de prévu. On peut aller traîner ensemble si tu veux, voir un film ou je ne sais quoi.

Bon, et bah tant mieux alors. Elle n'avait pas envie de s'enfermer dans sa chambre ou quoi que ce soit du genre, alors traîner en ville lui semblait une très, très bonne idée. De toute façon, elle n'avait rien de mieux à faire et il y avait sûrement des films, restaurants et boutiques sympas à cette heure-là ou plus tard dans la journée.

Eriko sauta de sa table et attrapa le sac qu'elle avait posé par terre en arrivant. Bien, tout le monde partait, autant faire pareil. Elle fit signe à Mizeru et s'avança vers la porte. Par quoi commencer alors ? Il était presque midi, peut-être manger un truc avant d'aller voir un film, ou faire du shopping, ce genre de choses.

-Sortons déjà d'ici et allons faire un tour, je suis sûre qu'on trouvera quelque chose d'intéressant à faire.

Elle était peut-être trop optimiste, mais elle était persuadée de s'être fait une nouvelle amie, et ça lui faisait plaisir. Vraiment.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageRe: /Terminé/ "Je vois des gens qui sont morts"- posté le

Revenir en haut Aller en bas

/Terminé/ "Je vois des gens qui sont morts"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Rayen :: 
Bâtiment Principal
 :: Salles de cours.
-
|| Partenaires ||