AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Au secours... [Ichiro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mizeru Torin
Club de Sciences Occultes
Féminin Messages : 107
Date de naissance : 03/01/1999
Date d'inscription : 24/12/2014
Âge : 19
Côté coeur : En couple, désolée mes chéris x)
Personnage en trois mots : Energique, Enjouée, Enjôleuse (en trois E s'il vous plait)

Carte d'identité
Année scolaire: 1ère année
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir B - Chambre n°07
Colocataires: Kizuki & Arashi Okazaki, Shinya Fukuda
avatar
MessageAu secours... [Ichiro]- posté le Mer 11 Fév - 1:53


Au secours...

feat Ichiro Kagome, Mizeru Torin


La journée avait si bien commencé, pourtant... Quoi, ça fait cliché de commencer une histoire par la fin ? Bon, d'accord, je reprends au début.

C'est le week-end, l'occasion pour pas mal d'élèves de rentrer chez eux et pour moi de faire la grasse matinée tranquillement. Pas que je n'ai pas envie de rentrer, c'est juste que j'ai établi dès le départ avec mes parents que je ne rentrerai qu'une semaine sur deux. Aujourd'hui, je suis donc restée au pensionnat et j'ai dormi au moins jusqu'à midi.. jusqu'à ce que mon estomac me réveille, en fait. Je me suis levée de bonne humeur, bonne humeur qui a été renforcé avec un repas copieux (moins d'élèves, ça veut aussi dire plus de nourriture pour ceux qui restent) et un moment tranquille avec mes amis, ceux qui ne rentrent pas le week-end. Ensuite... ensuite j'ai passé l'après-midi en ville avec quelques amis de ma vie natale qui sont venus me rendre visite. Seul point noir : mon copain n'a pas pu venir. Ou alors il n'a pas voulu.

Enfin voilà, comme j'ai dit, c'était une bonne journée. Je suis rentrée au pensionnat vers 17h pour avoir le temps de faire ma lessive, vu que j'avais mal calculé ma valise de la semaine dernière et que je n'ai pas emporté assez de vêtements, et que je dois de toute façon laver ceux que je viens d'acheter. Donc j'ai récupéré mon sac à linge dans ma chambre et je suis allée tranquillement à la buanderie. Et là que je suis maintenant.

Qu'est-ce qui ne va pas, alors ? Il y a une araignée, une ÉNORME araignée, qui a visiblement élu domicile dans la machine où j'avais commencé à mettre mes affaires et qui a décidé de ne montrer le bout de son nez qu'après que j'ai mis la moitié de mes fringues dedans. J'ai poussé un tel hurlement quand je l'ai vue que je crois que tout le monde m'a entendu à des kilomètres à la ronde. Est-ce qu'elle m'a touchée quand j'ai mis mon linge ? Je crois qu'elle m'a touchée.

Qu'est-ce que je dois faire ? Je peux pas juste partir et laisser tous mes vêtements ici mais... mais je peux pas les reprendre. En plus elle est en train de venir vers moi et j'arrive pas à bouger. Elle s'approche... Qu'est-ce que je fais si elle grimpe sur ma jambe ?

-Au secours...

J'ai envie de fermer les yeux mais j'en suis incapable. Je continue donc de fixer la bête qui s'avance vers moi. Je dois avoir l'air ridicule...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ichiro Kagome
Aucun job
Masculin Messages : 20
Date de naissance : 23/03/1997
Date d'inscription : 31/10/2013
Âge : 20
Job : Nah, nah, être beau, c'est un job à plein temps.
Côté coeur : Tu le veux ? C'est con, j'en ai pas.
Personnage en trois mots : 3C: Canon, cool, canon.

Carte d'identité
Année scolaire: 3ième anée
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir B - Chambre n°05
Colocataires: Maë Tremblay, Yui Himawari, Natsuo Kurosaki
avatar
MessageRe: Au secours... [Ichiro]- posté le Lun 16 Fév - 15:43

Ichiro détestait les weekends, c'était les deux jours les plus ennuyeux de la semaine pour lui. Il n'avait pas les cours pour le distraire, et il devait refuser d'innombrables demandes de sorties de filles qu'il ne connaissait même pas. Il ne comprenait vraiment pas cette manie que les gens avaient de toujours vouloir lui déclarer leur flamme le samedi. A croire qu'ils s'étaient tous mis d'accord pour l'emmerder.
C'est donc à une énième personne qu'il récita son impitoyable "non merci, je n'ai pas envie de me lancer dans une relation en ce moment. Je dois me concentrer sur des choses importantes. Mais, merci quand même, je suis flatté" et la regarda s'en aller, le coeur brisé. Celle d'aujourd'hui était relativement mignonne avec de jolis seins, malheureusement elle semblait aussi cruche qu'une carafe d'eau vide. Triste.

Il déambula à gauche et à droite sans trop savoir que faire, comme l'enfant perdu qu'il était quand il n'était pas entouré de ses meilleurs amis. Pourquoi fallait-il qu'ils rentrent tous voir leur famille ? Skype c'était pas fait pour les chiens à ce qu'il sache même s'il pouvait comprendre qu'ils aient envie de voir leurs proches. Ses parents à lui étaient en Angleterre pour la Fashion Week, alors forcément pour les voir... Il soupira pour la millième fois de la journée et décida -une fois n'est pas coutume- de faire sa lessive. Bien qu'il déteste faire les tâches ménagères, cette fois-ci il ne grogna pas en ramassant ses vêtements sales qui jonchaient le sol de sa chambre, et se rappela même de prendre des pièces pour acheter de la lessive dans le distributeur.

C'est donc casque sur les oreilles qu'il descendit à la buanderie. Il crut vaguement entendre un bruit mais n'y fit pas attention, rien de ce qu'il l'entourait ne lui importait jamais. Il entra dans la pièce aux puissantes senteurs d'adoucissant quand il s'arrêta net sur le pas de la porte.

- Je peux savoir ce que tu fais ?

Une jeune fille était plantée devant l'une des machines, tétanisée, le regard rivé sur sa jambe. Il déposa son bac de linge et s'approcha d'elle.

- Hé, je te cause...

Il baissa les yeux dans la même direction qu'elle et aperçut l'araignée qui grimpait tranquillement le long de sa cuisse. Pff, les filles et leur arachnophobie alors... Il se baissa doucement à hauteur de la bête et l'entoura délicatement de ses mains pour l'emprisonner. Il ouvrit la fenêtre et la fit sortir avant de la refermer. Il se retourna pour observer la fille qui n'avait toujours pas bougé.

- Respire parce que je peux voir ton âme s'envoler au-dessus de ta tête, là.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizeru Torin
Club de Sciences Occultes
Féminin Messages : 107
Date de naissance : 03/01/1999
Date d'inscription : 24/12/2014
Âge : 19
Côté coeur : En couple, désolée mes chéris x)
Personnage en trois mots : Energique, Enjouée, Enjôleuse (en trois E s'il vous plait)

Carte d'identité
Année scolaire: 1ère année
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir B - Chambre n°07
Colocataires: Kizuki & Arashi Okazaki, Shinya Fukuda
avatar
MessageRe: Au secours... [Ichiro]- posté le Mar 24 Fév - 5:24


Au secours...

feat Ichiro Kagome, Mizeru Torin


Je crois que quelqu'un m'a parlé. Quelqu'un m'a parlé, hein ? J'imagine pas des choses ? Non parce que là, avec l'araignée qui a eu la brillante idée d'escalader ma jambe et mon corps qui refuse de bouger ou d'émettre un son, je me demande si je vais pas mourir asphyxiée et si ce sont pas des hallucinations pré-mortem. Un truc comme ça.

Mais non, je vois des mains emprisonner la créature et l'éloigner de moi. Avec les mains. Sans feuille de papier, sans mouchoir, sans rien pour l'éloigner de l'araignée. A mains nues quoi... Je frémit. Brr.. Jamais je pourrais faire une chose pareille, même si j'arrivais par miracle à me débarrasser de cette fichue phobie.

- Respire parce que je peux voir ton âme s'envoler au-dessus de ta tête, là.

Euh oui respirer.. Respirer, comment on fait ça, déjà ? Ah oui. Inspiration, expiration. J'ai l'impression que le décor est un peu moins flou. Flou ? Woh, je devais vraiment être en sale état. Un peu plus et elle me tuait, cette sale bête ! Comme quoi c'est vraiment n'importe quoi quand ils disent que ça peut pas faire de mal. Bon, pas volontairement, mais quand même quoi.. Mourir asphyxiée à cause de sa peur d'une araignée, on a vu plus glorieux.

-Euh... merci.

J'ai failli oublier mon sauveur, tiens. Il doit me trouver idiote, ridicule ou un autre adjectif de la même série. Enfin bon, je suis en vie, l'araignée est partie et je peux reprendre ma lessive. Ouais, comme je suis ultra mal à l'aise parce que je déteste exposer ma stupide faiblesse aux yeux d tout le monde, j'ai pas super envie de croiser son regard. Mais j'aurais l'air encore plus nouille si je reste silencieuse et que je reprend ce que je faisais comme si rien ne s'était passé, non ? Ouais, et il me faut un peu de temps pour me remettre, ne serait-ce que pour respirer normalement.

-Tu dois me trouver débile, dis-je en soupirant.

Question à un million de yen : qu'est-ce qui est pire entre une araignée qui me grimpe sur la jambe ou la honte que quelqu'un m'ait vue tétanisée devant un insecte... non c'est pas un insecte, bref une bestiole de quelques centimètres.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ichiro Kagome
Aucun job
Masculin Messages : 20
Date de naissance : 23/03/1997
Date d'inscription : 31/10/2013
Âge : 20
Job : Nah, nah, être beau, c'est un job à plein temps.
Côté coeur : Tu le veux ? C'est con, j'en ai pas.
Personnage en trois mots : 3C: Canon, cool, canon.

Carte d'identité
Année scolaire: 3ième anée
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir B - Chambre n°05
Colocataires: Maë Tremblay, Yui Himawari, Natsuo Kurosaki
avatar
MessageRe: Au secours... [Ichiro]- posté le Dim 5 Avr - 20:19

-Respire parce que je peux voir ton âme s’envoler au-dessus de ta tête là.

La jeune fille n’eut l’air d’attendre que ce signal pour se remettre à inspirer et expirer de l’air. Ichiro ne comprenait pas bien comment un simple insecte –à huit pattes certes, mais insecte quand même- réussissait à générer des réactions aussi disproportionnées chez les femmes. C’était quand même rare de voir un homme perdre ses moyens à cause d’un arachnide.

-Tu dois me trouver débile...

Il réfléchit un instant à la question et hocha lentement la tête pour approuver.

-Honnêtement, oui. Mais bon, je présume que ce n’est pas de ta faute si tu n’aimes pas les bêtes à huit pattes et six yeux. Elles ne sont pas spécialement mignonnes, quoique… Je m’appelle Ichiro, dit-il en s’adossant au rebord de la fenêtre. Je me demande ce que tu aurais fait si je n’étais pas passé par là. C’est très rare que je fasse ma lessive, je déteste les tâches ménagères, déclara-t-il avec un petit rictus.

(désolée pour les temps de réponses et la longueur ridicule mais je n’ai vraiment pas d’idées)

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizeru Torin
Club de Sciences Occultes
Féminin Messages : 107
Date de naissance : 03/01/1999
Date d'inscription : 24/12/2014
Âge : 19
Côté coeur : En couple, désolée mes chéris x)
Personnage en trois mots : Energique, Enjouée, Enjôleuse (en trois E s'il vous plait)

Carte d'identité
Année scolaire: 1ère année
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir B - Chambre n°07
Colocataires: Kizuki & Arashi Okazaki, Shinya Fukuda
avatar
MessageRe: Au secours... [Ichiro]- posté le Mer 6 Mai - 22:05


Au secours...

feat Ichiro Kagome, Mizeru Torin


Cette honnêteté.. Il vient de hocher la tête là, j'ai pas rêvé ?

-Honnêtement, oui. Mais bon, je présume que ce n’est pas de ta faute si tu n’aimes pas les bêtes à huit pattes et six yeux. Elles ne sont pas spécialement mignonnes, quoique…

Ok, donc j'ai pas rêvé. Je ne peux pas m'empêcher de rire, un peu. Ça décompresse et je trouve ça franchement drôle que quelqu'un soit capable de balancer comme ça ce qu'il pense sans se soucier des conséquences. Même moi qui ait tendance à dire tout ce qui me passe par la tête, j'essaye d'épargner les gens. Lui non. Littéralement il m'a sorti "oui, je te trouve débile". Je lui remets une médaille d'honnêteté direct, à ce mec.

-Je m’appelle Ichiro. Je me demande ce que tu aurais fait si je n’étais pas passé par là. C’est très rare que je fasse ma lessive, je déteste les tâches ménagères.
-Bah, je serais sûrement restée là jusqu'à ce qu'elle s'en aille. Ou jusqu'à ce que mon âme s'en aille en premier.


Parce que vu l'état où j'étais, ce qui serait pari en premier ça aurait été moi, pas l'araignée. Je serais peut-être tombée dans les pommes, tiens. Je pense pas qu'on puisse mourir en s'empêchant soi-même de respirer.

-Je m'appelle Mizeru, au fait.

C'est peut-être le genre de choses que j'aurais pas dû dire, vu que s'il raconte ça à d'autres personnes ma réputation risque d'en prendre un coup sévère. Il faut pas longtemps, et pas grand chose, pour passer de fille populaire à fille dont on se moque derrière son dos. Ouais... j'espère qu'il va oublier ça vite fait. Bref, j'ai une lessive à faire.

Je vérifie qu'il n'y a aucune araignée qui traîne dans le coin avant de continuer à remettre mes vêtements dans la machine.  Pour une première expérience de la buanderie, ça commence bien, tiens. La prochaine fois, je calculerai bien la quantité de vêtements que j'emporte, parce que si cet endroit est infesté d'araignées, j'ai pas super envie d'y mettre les pieds.

-Je sais même pas pourquoi j'ai peur des araignées. Surtout que j'ai carrément une peluche araignée, donc c'est encore plus bizarre.

Pourquoi je raconte ça ? Je sais pas, parler m'aide à oublier que je me suis tapée la honte et que ça risque de faire le tour du lycée si j'ai eu la malchance d'avoir un sauveur bavard.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageRe: Au secours... [Ichiro]- posté le

Revenir en haut Aller en bas

Au secours... [Ichiro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Rayen :: 
Bâtiments Annexes
 :: Dortoir B. :: Buanderie.
-
|| Partenaires ||