AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Rencontre avec un infirmier fort sympathique [PV Abel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Shinya Fukuda
Club de Lecture/Ecriture
Masculin Messages : 46
Date de naissance : 19/12/1996
Date d'inscription : 14/12/2014
Âge : 20
Job : Etudiant
Côté coeur : Le néant
Personnage en trois mots : Accro au sucre

Carte d'identité
Année scolaire: 2ème
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir B - Chambre n°07
Colocataires: Kizuki Okazaki, Arashi Okazaki & Mizeru Torin
avatar
MessageRencontre avec un infirmier fort sympathique [PV Abel]- posté le Ven 27 Fév - 11:42

Shinya était plutôt de mauvaise humeur aujourd'hui. Il n'avait plus de gélules de fer pour son anémie et plus de fond de teint. Il avait donc dû passer une matinée entière avec ses marques à la vue de tous les élèves de la classe. L'horreur pour lui. De plus qu'il devait du coup de se rendre à l'infirmerie, et que vu les pansements et les marques de coups qu'il a il a une très forte chance que l'infirmière soit une imbécile qui veuille l'examiner. Un pansement sur le nez et un sur le poignet gauche, trois bleus aux jambes et un très gros vers le bas du dos. Notre petit Shinya est un pro des blessures. A force de se cogner, de se casser la gueule ou de se battre il a l'habitude. C'est donc en courant qu'il alla dans sa chambre pour enfiler deux autres pulls, détestant être torse-nu ou même en short devant quelqu'un. Malédiction d'ailleurs pour lui, tous ses pantalons sont sales et il est obligé de porter un pantacourt. Le premier pull était un pull noir avec écrit en blanc et gros « 69 ». Tant pis il passera pour un petit pervers, au pire il s'en fichait, tout ce qu'il veut lui c'est ses gélules. Et alors qu'il se remit en course pour aller cette fois à l'infirmerie.. BAM ! Il se prit la porte en pleine figure, et devinez qui viens faire son apparition sur son œil droit ? Oui, un joli petit cocard ! Haha, mais quelle magnifique journée mes amis ! Il se releva et se remit immédiatement à courir, tout en posant sa main sur son œil qui lui faisait terriblement mal.

Après avoir éviter quelques élèves il y arriva finalement. Rien qu'en voyant la porte blanche il fit une grimace. Qu'est-ce qu'il peut détester les infirmeries. Le plus souvent il tombe sur une infirmière ou un infirmier trop curieux, et le plus souvent ils finissent avec le poing de Shinya dans la face. Shinya resta planté devant la porte un petit moment avant de finalement se décider à toquer. Il n'attendit même pas la réponse, il ouvrit la porte, la referma derrière lui et alla s'asseoir au bureau de l'infirmière qui se trouvait être en réalité un infirmier. Tant mieux, les filles c'est chiant.

-Bonjour..

Par contre il n'était pas très rassurant. Voire absolument pas. Il avait l'air assez grand de taille. Il portait des petites lunettes rondes, ce qui donnait envie à Shinya de rire. Mais il fallait mieux qu'il ne rigole pas, car lui comparé aux autres infirmiers qu'il avait put voir était plutôt musclé. Pour peu que si il l'entende rire il lui fasse un second cocard.. Sinon il portait l'habit que tout infirmier porte ; blouse blanche, chemise blanche, une cravate mais rouge et..Des gants rouges. Plutôt original.

Après l'avoir inspecté de haut en bas Shinya espérait au plus profond de lui qu'il lui file les gélules et le laisse partir. Il essaya au mieux de cacher son pansement au poignet et ses bleus aux jambes. Pourvu qu'il ne lui demande pas comment il s'est fait ce cocard et qu'il ne lui demande pas pourquoi il a des pansements et des jolis bleus. Sinon, il hurle, lui mets son poing dans la face et se barre vite fait. Tant pis pour les gélules.

-Je viens vous demander des gélules de fer pour l'anémie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Friedlieb
Infirmier
Messages : 14
Date d'inscription : 14/12/2014
Job : infirmier scolaire
Côté coeur : célibataire
Personnage en trois mots : sadique, manipulateur, menteur
avatar
MessageRe: Rencontre avec un infirmier fort sympathique [PV Abel]- posté le Ven 27 Fév - 22:54

Abel était assit, à son bureau, patientant à l'idée du type de journée qu'il pourrait avoir. Banale. Morne. Sans intérêt particulier. C'est ce qu'il se disait, tout en soupirant en regardant la photo posée sur son bureau. La photo n'était pas celle d'une femme, ni même d'un être humain. C'était sa colombe fétiche, Archimède. Pas le droit de rire, cet homme l'aime bien plus que n'importe quel être humain, en même temps, ce n'est pas dur, il faut l'avouer. Sauf que, toute journée n'étant pas barbante, il se passa un truc. Un jeune homme entra dans l'infirmerie, avec un cocard. Encore une victime ? Tant pis, au moins Abel avait une occupation quelconque.

-Bonjour..
- Hallo.

Pur réflexe. En même temps.. Passer de l'allemand au japonais n'était pas chose facile, encore moins lorsque l'on parle allemand une fois chez soit. Oui, c'est bien à ses colombes qu'il parle. Quelle solitude tout de même... Enfin, là n'était pas la question, Abel regarda mieux son petit patient, et remarqua son pull avec le fameux "69" écrit dessus. Ahah. Et en descendant son regarda il remarqua qu'il cherchait à cacher quelque chose, des pansements, d'ailleurs. En même temps ils n'étaient pas de la même couleur que sa peau alors... C'était visible. Et puis un pantacourt, en hiver ? Curieux, il regarda les petites chevilles du damoiseaux et eux un petit rire en voyant ses bleus. Vraiment, il devait être une victime.

-Je viens vous demander des gélules de fer pour l'anémie.

- Tu as cru que j'étais un distributeur ? Dis-moi d'abord pourquoi tu es si amoché. Tu es une victime ? Tu t'es fais frappé ? Pauvre petit, tu veux un autre pansement aussi, peut-être ?

Abel se leva de son bureau et regarda à nouveau le haut de son petit patient. Ce chiffre si significatif.. Et si connu! Juste pour tester ce petit, il lui demanda avec un air sceptique et légèrement incompréhensif :

- Et bien? Que signifie ce chiffre? Je te donne tes pillules si tu me répond...

Il passa à côté de lui, allant vers la porte et la verrouilla silencieusement, voulant évité la fuite du garçon. Il fit ensuite mine de fouiller dans l'armoire juste à côté, y prenant une boîte de gélules qu'il rangea dans la poche de sa blouse avant de retourner à son bureau.

- Et que penses tu des colombes? Ou même des oiseaux en général...

C'était la question la plus importante de sa vie. C'était le choix à faire. Tu aimes les oiseaux? Y'a moyen de bien s'entendre. Tu les aimes pas ? Tu deviens aussi inutiles et insignifiant que le reste du monde. Il regarda le garçon avec un fin sourire, pas très rassurant d'ailleurs mais qu'importe, il voulait des réponses, et maintenant. Sinon, il y a bien moyen qu'il se mette en colère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinya Fukuda
Club de Lecture/Ecriture
Masculin Messages : 46
Date de naissance : 19/12/1996
Date d'inscription : 14/12/2014
Âge : 20
Job : Etudiant
Côté coeur : Le néant
Personnage en trois mots : Accro au sucre

Carte d'identité
Année scolaire: 2ème
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir B - Chambre n°07
Colocataires: Kizuki Okazaki, Arashi Okazaki & Mizeru Torin
avatar
MessageRe: Rencontre avec un infirmier fort sympathique [PV Abel]- posté le Sam 28 Fév - 15:25

Shinya était toujours occuper en train d'essayer de cacher le mieux possible ses blessures malgré le fait qu'il n'était vraiment pas discret. Lui et la discrétion ça fait deux. En entendant la voix de l'infirmier il releva la tête et lâcha ses manches.

- Tu as cru que j'étais un distributeur ? Dis-moi d'abord pourquoi tu es si amoché. Tu es une victime ? Tu t'es fais frappé ? Pauvre petit, tu veux un autre pansement aussi, peut-être ?

Shinya avait envie de lui répondre oui pour la première question mais il savait que ce ne serait pas poli et que surtout il énerverait l'infirmier. Réponse qu'il se garde donc. En entendant l'infirmier si il était une victime il écarquilla les yeux. Il a autant que ça la gueule d'une victime ? Au fond ça l'énervait qu'on pense qu'il était une victime alors qu'il savait se battre. Mais c'est vrai que vu sa carrure ce n'est pas toujours lui qui ressort avec le moins de traces.. Bon pour les dernières questions rien à répondre, la troisième est logique et l'autre est comment dire.. On dirait presque que cet infirmier s'en contre fout que les élèves soit blessés.

-Non, je peux les avoir s'il vous plaît..? Et je ne suis pas une victime, je sais me battre.

Shinya commençait à tirer la gueule, il détestait qu'on le prenne pour une pauvre petite victime qui ne sait rien faire à part aller chialer à l'infirmerie. L'infirmier se leva de son bureau et regarda son haut qui visiblement attirait beaucoup son attention. Il n'a pas l'habitude de voir un garçon complètement amoché en train de porter un pull « 69 » ? Hé bien avec Shinya il l'aura ! L'infirmier lui parla avec un air sceptique et légèrement incompréhensif.

 -Et bien? Que signifie ce chiffre? Je te donne tes pillules si tu me répond...

Les joues de Shinya devinrent rouge tomate d'un seul coup. Il ne s'attendait pas à ce qu'il lui pose une question de ce genre. Et encore moins pour qui lui files ces médicaments. Sur le coup Shinya avait bugué et se demandait si il faisait avec tous les élèves ou bien si aujourd'hui était juste son jour de malchance. Après avoir bugué un petit moment il se décida finalement à répondre, car après tout il n'avait pas envie de ne plus avoir ses gélules pendant des semaines et que son anémie s'aggrave.

-L-le 69 est une position s-sexuelle…

Parler de sexe ou comment vaincre Shinya en une seule phrase. Shinya ne parlait pas beaucoup de ce sujet là, et ne regardait d'ailleurs presque jamais de yaoi, yuri ou hentai. Et bien entendu il n'avait jamais eu une relation sexuelle. Bref, Shinya est encore vierge et ne connaît pas grand-chose sur le sexe et rien que parler de la position 69 le gêne énormément. L'infirmier c'était rassis à son bureau et Shinya avait baissé la tête, les joues complètement rouges. C'était la pire visite médicale qu'il avait passé.

- Et que penses tu des colombes? Ou même des oiseaux en général...

Shinya releva la tête, surpris de la question posé par l'infirmier. Il n'arrivait pas à comprendre ce type. Et son fin sourire lui glaça le sang, ça lui rappelait son père qui lui souriait toujours comme ça et ce sourire voulait dire « Tu va morflé sale con ». Rassurant. Ses joues délaissèrent petit à petit la couleur rouge tomate pour une couleur peau pâle.

-J'aime bien les colombes, se sont des oiseaux très jolis, sûrement mes préférés.

Mais pour les animaux il préfère les lapins. Shinya a toujours adoré les lapins et il en a même eu un quand il était petit ! Il était blanc à tâches brunes aux oreilles tombantes. Et puis il a finit écrabouillé sous l'une des roues de la voiture de son père..Et depuis il n'a plus jamais eu de lapins, son père disant que vu comme il s'en occupe mal ils mourront tous chacun leur tour sous ses roues. Le pire était que ce n'était pas sa faute à lui mais à son père d'avoir mal fermé la cage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Friedlieb
Infirmier
Messages : 14
Date d'inscription : 14/12/2014
Job : infirmier scolaire
Côté coeur : célibataire
Personnage en trois mots : sadique, manipulateur, menteur
avatar
MessageRe: Rencontre avec un infirmier fort sympathique [PV Abel]- posté le Dim 1 Mar - 10:11

Le pauvre enfant était donc un combattant? Il savait donc se battre avec ses petits bras aussi frêle qu'une nouille? Impressionnant. Au mieux il devait réussir à mettre des petites tapes, mais rien de bien méchant au final. Surtout qu'il ne semblait pas trop muscler. Et sa réponse arriva plus vite que prévue, celle concernant le chiffre sur son haut. Bien sur qu'Abel savait ce qu'était ce chiffre, il n'est pas un ignare et encore moins innocent en cette matière.

-L-le 69 est une position s-sexuelle…
- Je le savais.

Il semblait si gêné, mais à son âge, parler de sexe ne lui semblait pas si anormal que ça. Enfin... Ce serait même le contraire qui serait anormal! Imaginez ça, tout les lycéens, purs et innocents comme des moines ou des bonne soeurs? Quand bien même Abel doutait de l'innocence de ces personnes, il savait pertinemment qu'un lycéen avait un minimum l'esprit tordu...

-J'aime bien les colombes, se sont des oiseaux très jolis, sûrement mes préférés.

Alors là. Jackpot! Cet homme trouve les colombes belles? Cet homme dit que ce sont sûrement ses oiseaux préférés? Mais allez au diable tout les autre, cet adolescent était meilleur que tout les autres, peu importe leurs notes, leurs beauté ou leurs capacités! Ses goûts surpassaient tout autres critères d'évaluation et le sourire de l'Allemand le fit bien comprendre. Il était devenu plus grand, pas plus gentil parce qu'il ne sait pas faire un joli sourire mais il souriait.

- Bonne réponse, mein Freund.

Abel posa alors doucement la boîte avec les gélules à l'intérieure sur son bureau puis la fit glissé vers lui. Soudain une question lui passa en tête. Il regarda rapidement les dossiers à sa portée puis lui demanda d'un air songeur:

- As-tu fais ta visite médicale? Elle est obligatoire ici..

Il resta dans ses pensées un court instant avant de relever sa tête vers le garçon tout en souriant puis finit par demander d'un ton qui se voulait être gentil mais bizarrement venant de lui ça sonnait plutôt comme une voix malsaine:

- Quel est on prénom, jeune homme? Et aussi... Sais-tu ce que tu es un test?

Pourquoi disait-il cela? Toutes les gélules dans la boîte sont des placebo. Des petites gélules remplie de sucre. C'est tout. Tant pis si l'effet placebo ne marchait pas. Il aurait bien le temps de tester d'autres choses d'ici là. Et de lui donner des vrais médicaments si jamais il revenait se plaindre. Mais d'abord, parlons colombes!

- Que trouves tu de bien chez les colombes? Leur signification? Leur pureté? Leur plumage semblable à de la neige? Dis-moi tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinya Fukuda
Club de Lecture/Ecriture
Masculin Messages : 46
Date de naissance : 19/12/1996
Date d'inscription : 14/12/2014
Âge : 20
Job : Etudiant
Côté coeur : Le néant
Personnage en trois mots : Accro au sucre

Carte d'identité
Année scolaire: 2ème
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir B - Chambre n°07
Colocataires: Kizuki Okazaki, Arashi Okazaki & Mizeru Torin
avatar
MessageRe: Rencontre avec un infirmier fort sympathique [PV Abel]- posté le Dim 1 Mar - 22:23

Il avait baissé la tête et tripotait ses manches, attendant ce que l'infirmier allait lui répondre. Shinya était vraiment surpris par cet infirmier et ne savait absolument pas pourquoi il lui parlait de colombes. Il était vraiment..étrange. Et au fond il savait que la suite allait encore plus le surprendre et surtout le faire chier. Nan pas qu'il aime les colombes -il l'a même dis, mais il n'a pas vraiment envie d'en parler pendant des heures. Ce qu'il voudrait lui c'est aller s'acheter du fond de teint vite fait avant que les cours ne reprennent.

- Bonne réponse, mein Freund.

Le « mein Freund » le fit relever la tête, surpris une fois de plus. Franchement si cette infirmier commence à mettre des mots d'une langue étrangère dans ses phrases Shinya n'allait plus rien comprendre. A croire que ça devait l'amuser de faire ça. Puis voyant son sourire encore plus grand Shinya recula au fond de sa chaise. Sérieusement, qui a eu l'excellente idée d'engager un infirmier aussi flippant ? L'infirmier posa la boîtes contenant les gélules et la fit glisser vers lui. Il l'a prit avec un petit sourire et l'a mit dans la poche de son pantacourt. Enfin il les avait ! Peut-être qu'il allait le laisser partir maintenant ?

- As-tu fais ta visite médicale? Elle est obligatoire ici..

Hé merde.. Shinya n'avait pas fait sa visite médicale et avait essayer le plus possible de l'éviter. Mais heureusement il lui restait une dernière solution ; le mensonge. Oui le mensonge c'est mal, patati, patata.. Mais Shinya déteste vraiment montrer son corps aux gens. De plus que l'infirmier n'a pas dû vraiment le croire quand il a dit qu'il savait se battre, alors si il le voit torse-nu il risque de se foutre de lui.

-Oui je l'ai déjà faite.

L'infirmier releva sa tête et continua de sourire, rassurant toujours encore plus Shinya. Puis il eu un ton tout à fait malsain qui glaça de nouveau le sang du jeune homme.

- Quel est on prénom, jeune homme? Et aussi... Sais-tu ce que tu es un test?

Sa deuxième question lui glaça encore plus le sang et commença à le faire trembler. Attendez, l'infirmier vient bien de dire qu'il est un test ? Il n'avait plus qu'une seule envie de faire ; fuir. Mais ses jambes ne lui obéissait plus. Lâche. Bon là, par contre, il était totalement cuit, car si il va voir son dossier médical il saura  qu'il n'a pas fait sa visite médicale. Au pire il pouvait toujours mentir sur son prénom mais il risque de remarquer que personne ne s'appelle ainsi. Il se remit à faire un peu la gueule mais au fond l'infirmier le faisait vraiment flipper.

-S-Shinya Fukuda.. Un test.. ?

Shinya était un peu blond intérieurement il ne lui vint pas à l'esprit de regarder ce que contenait la boîtes que lui avait donné l'infirmier. Nan, en fait, il était en train d'imaginer toutes les choses possibles que l'infirmier était possible de lui faire et petit à petit son teint déjà pâle commençait à virer au blanc. De quoi faire encore plus ressortirent ses cheveux qui s'occuperont de faire ressortirent ses marques d'anémies.

- Que trouves tu de bien chez les colombes? Leur signification? Leur pureté? Leur plumage semblable à de la neige? Dis-moi tout...

D'accord, il ne voulait pas parler de colombes mais il fallait mieux parler de ça que visite médicale, test, ect.. Il respira un grand coup et essaya de calmer ses petits tremblements. Puis étant sûr que ça voix n'allait pas trembler il se décidé à répondre.

-Hé bien je trouve tout de bien chez les colombes.. Mais j'aime surtout leur signification et leur plumage, la couleur neige leur va très bien. Et vous, vous trouvez quoi de bien chez elles ?

Aussi faut dire la colombe ça lui correspond bien niveau pureté ! Et si il apprécie autant leur signification c'est parce que tout simplement ça signifie la fidélité. Oui, Shinya pense un peu à l'amour et ce dont il rêve c'est d'être avec un « homme-colombe ». Bref, un mec qui n'ira jamais voir ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Friedlieb
Infirmier
Messages : 14
Date d'inscription : 14/12/2014
Job : infirmier scolaire
Côté coeur : célibataire
Personnage en trois mots : sadique, manipulateur, menteur
avatar
MessageRe: Rencontre avec un infirmier fort sympathique [PV Abel]- posté le Mer 4 Mar - 22:42

-Oui je l'ai déjà faite.

Confiant mais pas trip, Abel avait déjà ouvert son tiroir dans lequel se trouvait les différents dossiers avec les noms des élèves.

-S-Shinya Fukuda.. Un test.. ?

L'innocence de ce garçon était franchement adorable, sauf du point de vue d'Abel qui soupira longuement d'un air ennuyer. En fait, pour lui il paraissait plutôt idiot maintenant, la joie d'avant ayant disparue pour le moment. Il ne dit rien sur le fait qu'il était un test, il l'apprendra déjà de lui même. Alors comme ça il était Shinya Fukuda.. Il chercha dans ses dossiers pendant qu'il répondait à sa question sur les colombes qui était faite plus pour l'occuper qu'autre chose.

-Hé bien je trouve tout de bien chez les colombes.. Mais j'aime surtout leur signification et leur plumage, la couleur neige leur va très bien. Et vous, vous trouvez quoi de bien chez elles ?

Aucun dossier à ce nom. OK. Il avait mentit. Énerver? Oh que oui. On l'a fait pas à l'allemand. D'un air énervé il laissa filer un "Schweinhund!" puis regarda Shinya, ayant perdu tout sourire.

- Alors comme ça, ça t'amuse de ME mentir? Je vais t'apprendre la politesse...

Abel se leva de sa chaise, venant face à lui, s'asseyant ensuite sur son bureau. Qu'il mente aux flics, à un juge pu autre il s'en foutait clairement. Mais à lui, ça il ne supportait pas, quand bien même il le faisait extrêmement souvent aux autres. Il avait les nerfs et comptait pas laisser ce petit inconscient s'en tirer sans avoir une petite sanction..

- Retire tes hauts, je dois te faire les tests.

Quels test? Pour le poids ou la taille, aucun besoin d'être un minimum dénudé, mais Abel voulait le mettre mal à l'aise, il voulait peut-être même l'humilier. Sadique et alors? Où est le problème si lui-même ne souffre pas? Nul part. Et heureusement. Il lui aurait bien fait un vaccin mais ici il n'avait pas le droit sans le consentement de l'élève alors si il jouait trop dangereusement il risquait évidemment gros à ça, mais d'autres jeux étaient... Légaux. Et au pire, qui écoutera un petit asticot comme lui? Pas grand monde selon l'allemand. Il sortit alors une feuille et de quoi ranger le dossier histoire de garder tout de même ses informations quelque part afin de ne pas faire ça pour rien aussi... Quand bien même la visite médicale était inutiles pour les élèves, Abel s'amusait toujours à rajouter des petits tests débiles .

- Je dois voir l'état de ton corps, être sur que tout aille bien. Parce que les petits suicidaires se cachent bien..

Semis mensonge, c'est mieux qu'un vrais. Et puis cette excuse était carrément valable alors il en profita.

- Et ne t'avise pas à me tenir tête... J'ai horreur de ça .. Encore plus que le mensonge.

Il prit alors un stylo et se mit à écrire sur la feuille, ne marquant que le prénom et nom de Shinya. Son dossier pouvait désormais se remplir et le jeux pouvait commencer..

HS.: excuse si c'est court j'arrivais pas à faire plus x.x''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinya Fukuda
Club de Lecture/Ecriture
Masculin Messages : 46
Date de naissance : 19/12/1996
Date d'inscription : 14/12/2014
Âge : 20
Job : Etudiant
Côté coeur : Le néant
Personnage en trois mots : Accro au sucre

Carte d'identité
Année scolaire: 2ème
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir B - Chambre n°07
Colocataires: Kizuki Okazaki, Arashi Okazaki & Mizeru Torin
avatar
MessageRe: Rencontre avec un infirmier fort sympathique [PV Abel]- posté le Jeu 5 Mar - 18:41

L'infirmier d'un air énervé dit un mot incompréhensible pour Shinya. Et vu comme il avait perdu son sourire Shinya était sûr d'une chose, l'infirmier savait qu'il n'avais pas fait sa visite. Il ne pensait pas se faire attraper aussi vite. En fait c'était la première fois que ça lui arrivait. Temps record, trois minutes environ.

- Alors comme ça, ça t'amuse de ME mentir? Je vais t'apprendre la politesse...

Shinya le regarda alors se lever et se diriger vers lui. Par pur réflexe, pensant se prendre une baffe il ferma les yeux mais la main de l'infirmier n'arriva pas sur sa joue. Surpris, il ouvrit les yeux et le vit alors juste en face de lui assit sur le bureau. Shinya avait le pressentiment qu'il allait passer une mauvaise visite.

- Retire tes hauts, je dois te faire les tests.

Juste à l'entente de cette phrase les yeux de Shinya s'écarquillèrent puis il regarda l'infirmier d'un air énervé. Déjà il va le forcer à faire sa visite alors que tout ce qu'il voulait c'était ses médocs mais en plus il faut qu'il enlève ses hauts ! C'était hors de question. Shinya était plutôt complexé par son corps, pas énormément mais au point qu'il détestait ce mettre torse-nu que ce soit pour faire de la natation ou en short et en t-shirt à cause de la chaleur de l'été.

-Vous pouvez toujours aller vous faire voir pour que je retire mes hauts !

Malgré tout il restait encore un minimum poli, ensuite si l'infirmier le fais trop chier la politesse ira dans la cuvette des toilettes. Shinya ne bougea pas, fixant l'infirmier qui, avouons-le, lui faisait assez peur mais désormais il n'y avait plus de retour en arrière. Même si ça peut sembler fou Shinya serait prêt à se battre pour ne pas montrer son corps. Il risque d'avoir quelques marques de blessures en plus, mais au pire il s'en fichait royalement.

- Je dois voir l'état de ton corps, être sur que tout aille bien. Parce que les petits suicidaires se cachent bien..

Il fronça les sourcils et croisa ses bras, avant de répliquer d'un air agacé.

-Je vais très bien et je ne suis pas suicidaire.. Je ne retirerais pas mes hauts.

Oh le mensonge c'est mal. Oui, Shinya avait déjà eu des idées suicidaires et avait même essayé de se suicider sans jamais ne réussir. En même temps il ne serait pas là si il avait réussis ! De toute façon en ce moment il était plutôt clean. Aller dans ce pensionnat lui avait fait plutôt du bien, malgré que le changement l'ai quand même un peu perturbé.

- Et ne t'avise pas à me tenir tête... J'ai horreur de ça .. Encore plus que le mensonge.

Désolé monsieur l'infirmier mais demander à un Shinya de retirer ses hauts c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Lui tenir tête il allait le faire, juste pour l'emmerder. Pour prouver que même si il a la gueule d'une victime en réalité c'est un connard. L'infirmier prit un stylo et commença à écrire sur une feuille sous le petit rire de Shinya, sûr de lui qu'il arriverait à ne pas faire cette fichue visite. Dommage pour lui, l'infirmier fait encore plus peur qu'il ne peut le penser et il va le découvrir assez vite.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Friedlieb
Infirmier
Messages : 14
Date d'inscription : 14/12/2014
Job : infirmier scolaire
Côté coeur : célibataire
Personnage en trois mots : sadique, manipulateur, menteur
avatar
MessageRe: Rencontre avec un infirmier fort sympathique [PV Abel]- posté le Jeu 5 Mar - 21:42

-Vous pouvez toujours aller vous faire voir pour que je retire mes hauts !

Par amusement pour la suite, il le laissa parler. Mieux vaut faire mal une fois et faire passer ça pour un accident plutôt que de faire mal plusieurs fois et de se faire chopper. N'est-ce pas beau d'être infirmier?

-Je vais très bien et je ne suis pas suicidaire.. Je ne retirerais pas mes hauts.

Tsss, il lui tenait tête, et franchement? Il n'avait pas intérêt à faire durer ce petit jeux débile qu'il avait à commencer.. Ou sinon lorsque ce sera au tour d'Abel il jouera gros, et bien plus qu'il ne pourrait le croire. Enfin... Rien que le "vous pouvez toujours aller vous faire voir" était suffisant, alors pourquoi se priver?

- Tu joues à ce jeux là? Très bien, c'est mon tour maintenant.

Il fit claquer son gant rouge avec un petit sourire, disant ensuite d'un air amusé "C'est partit pour les tests...~". Abel souriait toujours autant avant de prendre une paire de ciseaux et de se dirigé vers Shinya. Il ne voulait pas retirer ses vêtements et malgré le fait qu'on lui dit de ne pas tenir tête il le fait quand même? Ok, rira bien qui rira le dernier. S'il veut jouer il peut, mais dans tout les cas il perdra la partie. Abel est plus fort que lui, dans n'importe quel domaine il en était sur et quand bien même le petit brun était futé il ne l'avait pas été assez pour fermer sa bouche tout à l'heure.

- C'est moi qui vais te forcer à obéir si tu te montres aussi retissant...

Une fois face à lui il lui attrapa les poignets et les joignit, prenant ensuite de sa main libre la paire de ciseaux et entailla sans aucune gêne les vêtements du lycéen. Si il parlait de ça? Et bien il n'avait qu'à dire que c'était un accident. Tout peut passer pour un accident ici, du simple placebo au déchirement de ses vêtements. Le pauvre, il passera vraiment pour le mec le plus malchanceux du monde, ou encore une fois pour une victime, allez savoir. Une fois les vêtements de l'adolescent bien découpés, ils tombèrent aux sols dans un son sourd et Abel sourit en relâchant le petit Shinya, regardant alors l'état de son corps. Un gros bleu dans le bas du dos, d'inombrabales griffures ainsi que ses pansements déjà présents. Mais quelle victime, celui-là. Et aussi, monsieur n'était pas suicidaire? Pourquoi donc avait-il des marques au niveau de ses veines? Un rire fila entre les lèvres de l'Allemand avant qu'il ne dise le plus naturellement du monde.

- Tu t'es fichu de moi jusqu'au bout... Pas suicidaire? Et ces marques sur tes poignets? Ridicule! Se suicider sans même avoir eut le temps de vraiment vivre... Plus risible, c'est possible, selon toi? Et puis regarde moi tes petits bras.. De vrais asticots! Tu penses vraiment pouvoir te défendre avec ça? Au mieux tu fais peur à une mouche! Et encore, je suis gentil là...

Se moquer ouvertement des gens était un grand passe-temps d'Abel et il ne comptais tout bonnement pas s'arrêter là, il venait tout juste de commencer...

- Et ces griffures? Soit ton ou ta partenaire est très agressif avec toi soit... Plus plausible, tu t'es fais agresser par un animal pas plus haut que trois pommes. Je me trompe? Et si ça se trouve, c'est la même bestiole qui t'as fais ton émataume au bas du dos? Mon pauvre, ça à dû être une terrible agression que tu as vécu, tu veux témoigner?

Il se tourna ensuite vers le mètre accroché au mure avant de lui dire d'un air neutre, regardant encore ses griffures avec un air tout de même intéressé:

- Vient là, je dois savoir quelle taille tu fais, et ensuite je devrais te pesé... En espérant que tu sois tout de même plus coopératif cette fois-ci, je n'ai pas envie d'avoir à rejouer à ton jeux débile et enfantin...

Enfin... Il en avait tout de même envie, rien que parce que là ses gestes étaient un minimum justifiés. Au pire tant pis, il jouera deux tours de suite, il n'est pas à ça près de toute manière... -Aller Shinya, ton tour débute, en espérant que tu arrêtes de jouer avec le feu cette fois et que tu deviennes un adversaire respectable dans le cas contraire...- pensa l'Allemand.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinya Fukuda
Club de Lecture/Ecriture
Masculin Messages : 46
Date de naissance : 19/12/1996
Date d'inscription : 14/12/2014
Âge : 20
Job : Etudiant
Côté coeur : Le néant
Personnage en trois mots : Accro au sucre

Carte d'identité
Année scolaire: 2ème
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir B - Chambre n°07
Colocataires: Kizuki Okazaki, Arashi Okazaki & Mizeru Torin
avatar
MessageRe: Rencontre avec un infirmier fort sympathique [PV Abel]- posté le Ven 6 Mar - 14:21

Shinya avait toujours son petit rire qui montrait à quel point il pouvait être blond intérieurement. Il avait été bête de créer une bataille dans laquelle il va perdre lamentablement. Aussi si Shinya était différent ce ne serait pas lui. Il se stoppa finalement en entendant la phrase de l'infirmier.

- Tu joues à ce jeux là? Très bien, c'est mon tour maintenant.

Shinya se mit à sourire, ayant hâte de voir ce qu'il allait tenter comme méthode. L'infirmier fit claquer son gant rouge avec un petit sourire en disant « C'est partit pour les tests...~ ». Le jeune homme restait les bras croisés, sourire toujours sur les lèvres en train d'observer l'infirmier.

-J'ai hâte de voir quelle technique vous allez utiliser. ~

Et là surprise.. L'infirmier avait prit des ciseaux et se dirigeait vers lui. Il mit un peu de temps avant de comprendre ce qu'il allait faire avec.

- C'est moi qui vais te forcer à obéir si tu te montres aussi retissant…

Shinya s'était levé pour lui foutre son poing dans la face mais il n'avait pas été assez rapide, il avait les poignets joints et l'infirmier commença à entailler ses vêtements. Il gigota quelques secondes et essaya de lui faire lâcher ses poignets mais abandonna vite en remarquant la force qu'avait l'infirmier. Ses vêtements une fois découpés finirent au sol dans un son sourd et lui fut relâché. Ses joues se mirent à devenir rouges de gêne et sentir le regard de l'infirmier les aidaient. Maintenant il pouvait vraiment dire qu'il était une victime et qu'il était un menteur. Vers ses veines des marques de coupures légères mais apparentes. Là il regrettait de ne pas avoir attendu qu'elles disparaissent pour venir demander ses médicaments. Sur son ventre des griffures de chats. On dit merci qui ? Merci le chat de sa tante qui dort n'importe où et n'a pas apprécié que Shinya marche sans faire exprès sur sa queue. Alors qu'il s'examinait et faisait de plus en plus la gueule en voyant ses blessures il releva la tête en entendant le rire de l'infirmier.


- Tu t'es fichu de moi jusqu'au bout... Pas suicidaire? Et ces marques sur tes poignets? Ridicule! Se suicider sans même avoir eut le temps de vraiment vivre... Plus risible, c'est possible, selon toi? Et puis regarde moi tes petits bras.. De vrais asticots! Tu penses vraiment pouvoir te défendre avec ça? Au mieux tu fais peur à une mouche! Et encore, je suis gentil là...

Shinya le détestait de plus en plus. C'est vrai qu'il avait mentit en disant qu'il n'était pas suicidaire, mais lui dire que se suicider était risible l'énervait encore plus qu'il ne l'était. De toute façon même si il lui donnait des explications sur son essai de suicide l'infirmier le traiterait sûrement de faible ou autre. Et puis Shinya préférait garder ses histoires pour lui. Il regarda ses bras vite fait et le reste de son corps. L'infirmier n'avait pas vraiment tort, Shinya était fin et n'était pas très musclé. Mais au lieu qu'il se moque de lui il aurait préféré qu'il lui dise comme tous les autres « Tu devrais faire plus de sport ». Il lui lança un regard noir, les joues rougies de honte.

- Et ces griffures? Soit ton ou ta partenaire est très agressif avec toi soit... Plus plausible, tu t'es fais agresser par un animal pas plus haut que trois pommes. Je me trompe? Et si ça se trouve, c'est la même bestiole qui t'as fais ton émataume au bas du dos? Mon pauvre, ça à dû être une terrible agression que tu as vécu, tu veux témoigner?

A croire qu'à chaque fois qu'il allait voir l'une de ses blessures il allait faire un commentaire désagréable. Sauf que là ça commençait déjà à être trop. Shinya était enragé intérieurement, mais aussi blessé. Que ses camarades se moque de lui, qu'un prof ou son père, ça encore il en avait l'habitude et au fond il s'en foutait. Mais là qu'un infirmier le fasse, c'était la première fois.
Il lui répondit d'un air tout à fait neutre :

-Ce n'est pas un animal qui m'a fait mon hématome mais un meuble. Vous devriez réfléchir avant de dire des conneries.


Il le regarda se tourner vers le mur où un mètre était accroché. L'infirmier lui parla d'un air neutre.

- Vient là, je dois savoir quelle taille tu fais, et ensuite je devrais te pesé... En espérant que tu sois tout de même plus coopératif cette fois-ci, je n'ai pas envie d'avoir à rejouer à ton jeux débile et enfantin…

Shinya fit une grimace. Se faire mesurer ne le dérangeait pas, il faisait la taille moyenne d'un japonais, à ce niveau-là il n'y avait aucun problème. Par contre se faire peser c'était hors de question . Il ne pouvait pas juste lui demander quelle taille il faisait et son poids ? Non c'était beaucoup trop demander pour un infirmier !

-C'est hors de question que vous me pesiez et..

Il lui envoya son poing dans la face. Pourquoi il avait fait ça ? Tout simplement parce que l'infirmier l'énervait et que se faire rabaisser ne lui plaisait pas. Bien qu'il s'attendait à un fort retour de la part de l'infirmier il souriait comme un gosse. Il voulait voir aussi si l'infirmier allait lui rendre juste un poing ou le fracasser en deux. Malheureusement si c'était la seconde option Shinya n'aura pas la possibilité de se plaindre car il était après tout le fautif. Au pire il s'en fichait, il évitera l'infirmerie le plus possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Friedlieb
Infirmier
Messages : 14
Date d'inscription : 14/12/2014
Job : infirmier scolaire
Côté coeur : célibataire
Personnage en trois mots : sadique, manipulateur, menteur
avatar
MessageRe: Rencontre avec un infirmier fort sympathique [PV Abel]- posté le Lun 9 Mar - 14:10

L'infirmier regarda Shinya, ou plutôt le petit chihuahua qui ne savait qu'aboyer pour le moment, lui répondre d'un ton neutre:

-Ce n'est pas un animal qui m'a fait mon hématome mais un meuble. Vous devriez réfléchir avant de dire des conneries.

Après l'avoir mesuré et après avoir noté sa taille sur sa fiche, Abel le regarda et il semblait plutôt énerver contrairement à tout à l'heure.

-C'est hors de question que vous me pesiez et..

Et la violence s'en suivie d'un coup de poing finissant bien dans la face de 'linfirmier Allemand qui tourna juste la tête sous le coup. Un petit instant de blanc qui était franchement pesant laissa ensuite place à la voix rauque et colérique du germanique.

- Tu as enfin finis par mordre, schweinhunds. Mais tu sais quoi? Je vais t'apprendre à me respecter.

Il empoigna son col et le plaqua au mur avec un air mauvais. Pas de viol au programme, je vous rassure, de toute manière ça ne servirait à rien de déjà perdre son emplois tout fraîchement acquis. Il le regarda quelques secondes avant de lever la main et de lui mettre une gifle, assez forte pour que le claquement de sa main résonne dans la classe mais heureusement pas assez pour faire saigner ou quoique ce soit de trop visible. Bon, forcément, une marque rouge apparue sur sa joue, après tout Abel avait lui aussi une marque rouge sur son visage suite au poing de Shinya mais elle se dissipa lentement. Et, au lieu de le relâcher gentiment, il lui mit une seconde gifle puis, se lassant de ce simple coup, le balança au sol sans aucune once de pitié à son égard. Après tout, il n'avait qu'à être un gentil petit jouet, amorphe et silencieux, et tout ce serait bien dérouler pour lui. Et puis il ne voulait pas se faire peser? tant pis, il y aura tout de même droit! Abel sortit la balance et sourit ensuite au jeune homme.

- Aller vient, je dois te peser... A moins qu'encore une fois je dois te forcer? Mais fais attention tout de même, j'ai été gentil pour le moment alors n'abuse pas trop de tes petits poings de gamin de huit ans.

Il prit ensuite à nouveau la petite fiche pour pouvoir la complété si il décidait de devenir enfin coopératif, un stylo dans l'autre, près à tout noté, même ses petits hématomes et griffures y figuraient déjà, tout comme ses marques de mutilations aux poignets.
Et à cet instant, personne ne pouvait se douter que le nom de famille de cet homme signifiait "pacifique". Ah, la logique de cet homme était tout bonnement insoupçonnée. D'ailleurs, il regarda le petit être avec un fin sourire, se demandant vraiment s'il allait continuer de jouer aux plus fort avec lui ou s'il allait abandonner et devenir un homme responsable et aussi raisonnable. Après tout, pour un gamin de son âge, il semblait être plutôt turbulent et semblait être un cas intéressant à examiner mais aussi à dresser comme un chien, mais sans les récompenses pour le bon comportement. Finalement, ses goûts étaient bon mais son esprits, lui, était tellement mal fait... Il était sans doute compétitif dans l'âme mais tenté de se mesuré à l'allemand était en sois une très mauvaise idée et il ne devrait tarder à s'en rendre compte... A moins qu'il était maso, et ça changerait tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinya Fukuda
Club de Lecture/Ecriture
Masculin Messages : 46
Date de naissance : 19/12/1996
Date d'inscription : 14/12/2014
Âge : 20
Job : Etudiant
Côté coeur : Le néant
Personnage en trois mots : Accro au sucre

Carte d'identité
Année scolaire: 2ème
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir B - Chambre n°07
Colocataires: Kizuki Okazaki, Arashi Okazaki & Mizeru Torin
avatar
MessageRe: Rencontre avec un infirmier fort sympathique [PV Abel]- posté le Mar 10 Mar - 22:20

Malgré qu'il n'était pas très fort il avait quand même réussis à lui faire tourner la tête. Ensuite il n'était pas du genre à vouloir lui casser une dent ou autre. Il y eu un petit instant de blanc et le sourire de Shinya disparu vite en entendant la voix de l'infirmier, rauque et colérique. C'est sûr, il risquait de morfler. Par réflexe il recula.

- Tu as enfin finis par mordre, schweinhunds. Mais tu sais quoi? Je vais t'apprendre à me respecter.

Le petit brun déglutit avant de finalement se retrouver plaqué contre le mur. Il essaya de se libérer mais abandonna encore une fois en vu de la force de l'infirmier. Celui-ci le regarda quelques secondes avant de lever sa main et de lui mettre une gifle. Elle était tellement forte qu'elle résonna dans toute la pièce. Par chance Shinya ne sentit pas de sang couler, par contre il avait assez mal. t. Shinya avait les yeux écarquillés, étonné par le bruit que celle-ci avait produit. Alors qu'il pensait que l'infirmier allait le relâché après lui avoir mis cette bonne gifle, il lui en remit une. Finalement il le balança par terre comme une vulgaire poupée. Shinya avait mal et était encore plus énervé qu'avant. Il se redressa doucement et posa sa main sur sa tête douloureuse, la massant alors. Il regarda l'infirmier qui sortit la balance tout en lui souriant. Franchement, quel sadique celui-la..

- Aller vient, je dois te peser... A moins qu'encore une fois je dois te forcer? Mais fais attention tout de même, j'ai été gentil pour le moment alors n'abuse pas trop de tes petits poings de gamin de huit ans.

Shinya eu le réflexe de regarder ses poings. C'est vrai qu'il avait des petits bras et donc de petites mains, mais les comparer à ceux d'un gamin de huit ans était vraiment insultant. Après les gifles, s'être fait jeté comme une merde par terre et maintenant cette comparaison le petit brun devenait encore une fois de plus enragé. Il serra ses poings et lança de nouveau un regard noir à l'infirmier. Franchement, il le haïssait et jamais ça ne changera. Il répondit en grommelant.

-D'accord..

Son regard se posa sur la balance et il fit une grimace. Ennemie numéro un des filles et de Shinya. Sachant qu'il ne mangeait pas beaucoup en ce moment car il n'était pas de très bonne humeur. La balance allait très certainement affichée un poids inférieur à 60 kilos. Et qu'on sache son poids est quelque chose qui le dérangeait, étant un peu complexé celui-ci et son corps. Après l'avoir observée dédain il se décida à monter dessus. La balance afficha alors d'un air sadique 57,8 kg. Shinya était tellement énervé contre cet infirmier que son pieds partit tout seul pour frapper les bijoux de famille de l'infirmier. Et puisque ça ne semblait pas suffire à Shinya il lui remit un coup de poing dans la gueule, lui cassant ainsi l'un de ses verres.

Quelques secondes après avoir enfin capté ce qu'il  avait fait  ses yeux s'écarquillèrent et sa peau déjà pâle le devient encore plus. Il recula avant de se cogner contre la porte. Il regarda l'infirmier, tremblant comme une feuille. Une nouvelle fois il déglutit, mais plus difficilement. Il allait se faire démonter là, c'était sûr à 100 %. Le petit brun était effrayé, les claques que lui avait mit l'infirmier lui avait bien fait mal et pourtant il était encore gentil. Alors quand il était énervé ça devait être un vrai massacre ! Il s'était attaqué à plus grand que lui et beaucoup plus fort que lui, tout ça ne pouvait finir que mal. Il baissa la poignée et poussa la porte pour la faire s'ouvrir mais remarqua qu'elle était fermée à clef. Ah, le connard, il n'y avait aucuns moyens de s'échapper. Shinya resta donc contre la porte, attendant de se faire démonter en deux par l'infirmier. Ironique d'ailleurs de se faire démonter par un infirmier alors qu'il est censé soigner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Friedlieb
Infirmier
Messages : 14
Date d'inscription : 14/12/2014
Job : infirmier scolaire
Côté coeur : célibataire
Personnage en trois mots : sadique, manipulateur, menteur
avatar
MessageRe: Rencontre avec un infirmier fort sympathique [PV Abel]- posté le Sam 21 Mar - 17:24

Petit enfant serre les poings parce qu'il n'est pas content, mais finit par accepter l'ordre du médecin allemand. Quelle gentillesse, ou plutôt quelle docilité.

-D'accord..

57,8kg.. Petit chiffre, mais correspondant parfaitement au corps chétif du jeune homme. Mais contrairement à ce qu'il eut cru, les petits poings de huit ans d'âges ne bougèrent pas mais ses jambes, aussi fine que des asticots, avaient été oublié comme étant des armes potentielles et ce fut alors avec surprise et irritabilité que son pied fut retrouvé... En train de fracasser ses parties intimes. Et les petits poings tout doux brisèrent un verre de ses lunettes. Autant vous dire que de n'avoir comme vue qu'un oeil net et l'autre totalement flou c'était loin d'être agréable. Et en lâche, le petit Shinya tenta de s'enfuir mais Abel avait tout prévu: La porte était fermée à clef et cette dernière était sur lui.. Ahah. Il tenait à nouveau les reines bien que la douleur se faisait toujours ressentir au niveau de son entre jambe. Après tout, tout homme était sensible à cet endroit. Mais il n'allait pas perdre sa fierté comme Shinya et visé le même endroit, non, il voulait faire mieux. Mais sans pour autant laisser de trace visible sur son corps... Comment pouvait-il faire? Pas de coup de poing ni de pied, cela ferait des bleu bien trop visible vu la vitesse à laquelle marque son petit corps.. Il n'avait qu'à... Suivre son regard qui fixa un petit temps l'armoire. Assez grande et spacieuse pour le mettre dedans. Tout juste pour être debout mais pas assez pour se tenir droit. Et pas assez large pour s'asseoir. Combien de temps allait-il tenir là dedans? Un sourire malicieux se dessina sur le visage de l'allemand. Un nouveau test va commencer!

Il prit Shinya par le poignet, lui souriant presque gentiment avant de lui dire d'un air amusé.

<< Tu cherches vraiment les ennuis toi. Mais ne t'en fais pas, je sais comment calmer les gosses de ton genre... >>

Après ça il le tira sans grande difficultés, ouvrant l'armoire, sortant sa seconde blouse avant de presque jeté le petit garçon dedans et de refermer à clef l'armoire métallique. Début du chrono! Combien de temps va t-il tenir, confiné dans un si petit endroit si désagréable? Les paris son ouvert et Abel mit la barre assez haute en espérant qu'il tienne 10 minutes avant de commencer à supplier. Et si il perdait tant pis, soit il serait déçu, soit agréablement surprit et près à renouveler l'expérience si besoin. Parce qu'après ça, Shinya ne risquait pas d'être très sympathique, mais qu'importe! Et c'est en profitant de son nouveau temps libre qu'Abel nota le poids du jeune homme sur sa fiche si précieuse. Shinya Fukuda, ce prénom il est pas prêt de l'oublier! Et pour cause, ce garçon est un véritable rebelle aimant les colombe! Il se situe pile entre deux genre qu'Abel déteste.

<< Ah Shinya, tu es si compliqué à comprendre... Mais maintenant que tu es enfermé, tu peux t'excuser. Alors je t'écoute, on dis quoi lorsqu'on regrette d'avoir frappé injustement un infirmier? >>

Il regarda l'armoire avec un air amusé. C'est maintenant que tout allait devenir amusant pour l'allemand qui était déjà prêt à jouer avec les nerfs du japonais, le questionnant avec cette motivation malsaine:

<< Si tu veux toujours mourir, tu peux toujours te pendre à un cintre, ce sera une mort digne d'un gamin tel que toi... Et puis tu peux te lâcher, personne ne t'en empêchera.>>

La gentillesse en action, comme toujours. Mais en même temps, qui n'en profiterait pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinya Fukuda
Club de Lecture/Ecriture
Masculin Messages : 46
Date de naissance : 19/12/1996
Date d'inscription : 14/12/2014
Âge : 20
Job : Etudiant
Côté coeur : Le néant
Personnage en trois mots : Accro au sucre

Carte d'identité
Année scolaire: 2ème
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir B - Chambre n°07
Colocataires: Kizuki Okazaki, Arashi Okazaki & Mizeru Torin
avatar
MessageRe: Rencontre avec un infirmier fort sympathique [PV Abel]- posté le Mar 7 Avr - 16:51

Shinya continuait de fixer l'infirmier tout en tremblotant. Son courage s'était fait la malle à plus d'une centaine de kilomètres d'ici et il n'avait même pas l'idée de s'excuser pour rattraper un peu les choses. Après tout, l'infirmier l'avait plus ou moins mérité d'après lui. Au lieu d'abandonner comme tous les autres -qui, avouons-le, étaient vaincue très rapidement- il avait décidé de le forcer en utilisant sa force, mais en plus s'était moqué de lui. Bien que tout ça était la faute de Shinya il ne faisait que la rejeter intérieurement sur lui. Si il n'avait pas été différent ça ne serait pas arrivé.
L'infirmier sourit malicieusement, et rien qu'à la vue de ce sourire Shinya espérait au plus profond de lui que tout ça n'était qu'un cauchemar et qu'il allait se réveillé. Dommage pour lui que ce soit bel et bien la réalité.

Il lui prit le poignet et lui sourit presque gentiment. Ce changement soudain ne le rassurait absolument pas. C'était le genre de faux sourire qui voulait en fait caché un sadique. Il lui parla d'un air amusé.

<< Tu cherches vraiment les ennuis toi. Mais ne t'en fais pas, je sais comment calmer les gosses de ton genre... >>

Il déglutit de nouveau avant de se faire tirer vers une armoire métallique. Il la regarda un petit moment sans comprendre pourquoi il l'emmenait devant. C'est quand l'infirmier sortit sa blouse et le jeta dedans qu'il comprit. Sa tête se cogna contre la paroi froide de métal et il laissa s'échapper un léger cris de douleur aigu. Il était dans une position assez désagréable, l'armoire étant peu large il ne pouvait pas s'asseoir et se retrouvait donc debout mais le dos courbé à cause de la hauteur. Il ne savait pas combien de temps il allait rester dedans, sûrement une bonne dizaine de minutes environ. Shinya n'était pas sûr d'arriver à tenir autant de temps dans cette affreuse position, son dos commençant déjà à le faire souffrir. Sauf qu'il ne voulait pas s'avouer perdant face à l'infirmier et surtout ne pas le supplier. Sinon il passerais vraiment pour une pauvre victime.

<< Ah Shinya, tu es si compliqué à comprendre... Mais maintenant que tu es enfermé, tu peux t'excuser. Alors je t'écoute, on dis quoi lorsqu'on regrette d'avoir frappé injustement un infirmier? >>

Son dos et son cou lui faisant plus en plus mal il essaya tant bien que mal de bouger pour se mettre dans une position plus agréable mais l'armoire était vraiment minuscules. Seul un enfant arriverait à s'y asseoir. La douleur l'énervant et le fait de se retrouver coincer comme un imbécile dans cette armoire le fit répondre en gueulant.

-ALLEZ VOUS FAIRE FOUTRE, CONNARD

Il soupira. Franchement, ce n'était pas en ayant cette attitude qu'il allait être libéré plus tôt de cette torture, mais le petit brun refusait de s'excuser comme un gentil petit toutou. Il n'était le chien de personne, il ne voulait pas être considéré comme tel ou comme un jouet. Son père avait beau essayer de le soumettre à lui il n'avait pas complètement réussit. Alors un infirmier n'y arriverait jamais.

<< Si tu veux toujours mourir, tu peux toujours te pendre à un cintre, ce sera une mort digne d'un gamin tel que toi... Et puis tu peux te lâcher, personne ne t'en empêchera.>>

Ses yeux s'écarquillèrent. Cet infirmier était vraiment un salop. Il lui proposait de se suicider, en l'insultant en même temps de gamin. C'était la première fois qu'il voyait un connard dans son genre, et pourtant il en avait vus des tas en 18 ans d'existence. Comme quoi il lui reste encore beaucoup de choses à découvrir. Alors qu'il aurait put gueuler encore une fois il préféra répondre d'un ton calme.

-Avouez que ça vous plairait si je le faisais.

La douleur continuait d'être de plus en plus forte et les dix minutes ne devaient même pas êtres passées. Le petit brun s'encourageait intérieurement à tenir encore un peu de temps avant de craquer. Plus les secondes passaient plus il en avait marre d'être enfermé dans cette minuscule armoire. Il avait l'habitude d'être enfermé dans des armoires, c'était la technique que son père utilisait pour le punir quand il était petit. Sauf qu'elles étaient beaucoup plus grande que celle où il se trouve actuellement et qu'il pouvait s'asseoir.

-J'ai mal..

Shinya commençait à être à deux doigts de craquer. Pour essayer d'oublier la douleur il décida de s'occuper en s'arrachant des bouts de peaux mortes de sur ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageRe: Rencontre avec un infirmier fort sympathique [PV Abel]- posté le

Revenir en haut Aller en bas

Rencontre avec un infirmier fort sympathique [PV Abel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Rayen :: 
Bâtiments Annexes
 :: Infirmerie.
-
|| Partenaires ||