AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

[Terminé] J'ai le droit de sécher les cours ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Hiro Magoichi
Professeur de Français
Masculin Messages : 113
Date de naissance : 10/08/1988
Date d'inscription : 10/09/2013
Âge : 29
Job : Prof de français
Côté coeur : Avis aux amatrices
Personnage en trois mots : Dragueur, susceptible et euh... dragueur ?

Carte d'identité
Année scolaire: /Prof de Français/
Dortoir & numéro de chambre: Appartement au centre-ville
Colocataires: /Solitude/
avatar
Message[Terminé] J'ai le droit de sécher les cours ?- posté le Sam 11 Jan - 16:02


J'ai le droit de sécher les cours ?

Hiro Magoichi / Mizeru Torin

Hiro avait la flemme aujourd'hui. Ce n'était pas vraiment recommandé quand on était prof, mais il n'avait aucune envie d'aller en cours. En sortant de "chez lui", si on pouvait vraiment donner ce nom à la chambre d'hôtel où il vivait le temps de se motiver à chercher un appartement, il jeta un œil à sa montre. Il avait trois heures d'avance. Trois heures pendant lesquelles il pourrait se demander s'il avait le droit, ou pas, de ne pas venir faire cours. Il avait une sérieuse dent contre la routine, et elle commençait déjà à s'installer. Il détestait ça.

Finalement, il décida qu'aller s'allonger sur un lit de l'infirmerie en se cachant derrière les rideaux n'était peut-être pas une si bonne idée que ça. L'infirmière était une de ses collègues, après tout. Si elle le voyait là, elle se débrouillerait pour qu'il aille faire son travail, comme elle faisait si bien le sien. Il lui fallait un endroit plus calme pour réfléchir. Trois heures... Ça lui laissait le temps d'aller en ville, mais il savait qu'il était trop tôt pour qu'il s'y passe quelque chose d'intéressant. Alors, finalement, il se dirigea quand même vers Rayen. En traînant les pieds comme un élève qui n'a aucune envie d'aller en cours.

Sauf qu'il n'entra pas dans le bâtiment. Il fixa les portes pendant quelques instants puis se détourna, pour aller faire un tour du côté des jardins. Il n'avait pas retenu le nom du jardinier mais, de ce qu'il pouvait en voir, il n'était pas là pour l'instant. Alors Hiro trouva un coin où il était sûr de ne rien abîmer, histoire de ne pas mettre son collègue en colère, s'allongea sur l'herbe et ferma les yeux.


Quand il se réveilla, il vit un visage penché sur lui et se redressa d'un bond. Il lui fallut quelques secondes pour calmer les battements affolés de son cœur suite à la surprise. Elle lui avait fait peur. Elle, oui, parce que c'était une fille. Une élève, sans doute. Super, une élève qui surprend un prof en train de dormir dans les jardins du pensionnat, c'était super classe.

Une fois la surprise passée, il jeta un bref regard à sa montre. Plus que deux heures avant le début de son cours. Il soupira. Super, il avait déjà perdu une heure. C'était peut-être pas plus mal qu'elle l'ait réveillé, en fin de compte. Il reprit son calme et passa ses mains sur son visage pour reprendre ses esprits une bonne fois pour toutes.

-Tu m'as fait peur.... Je ne m'attendais pas à ce que quelqu'un soit là à me regarder dormir...

Il ne s'attendait pas à ce que quelqu'un soit là tout court, d'ailleurs. Surtout à l'heure qu'il était. D'ailleurs....

-Tu ne devrais pas être en cours ?

De ce qu'il s'en souvenait, son cours était après un autre cours. loin de lui l'idée de la punir si elle séchait, ce qui faisait sûrement de lui un mauvais prof du point de vue pédagogique, mais il se posait quand même la question. Il n'était pas passé en salle des profs, il ne savait pas si un de ses collègues était absent.

Finalement, il se rendit compte qu'il était debout, et elle non, et il se rassit dans l'herbe. Après tout, même si elle l'avait totalement fait flipper à son réveil, il n'y avait aucun mal à traîner un peu avec une élève. Enfin normalement. Il n'en savait rien, en fait, mais il doutait que le règlement interdise quelque chose d'aussi ancré dans la tradition du pays, après tout...



- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

[Présentation]
::::
[Relations et Rp]
::::
[Paroles]
::::
 


Dernière édition par Hiro Magoichi le Jeu 30 Avr - 4:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizeru Torin
Club de Sciences Occultes
Féminin Messages : 107
Date de naissance : 03/01/1999
Date d'inscription : 24/12/2014
Âge : 19
Côté coeur : En couple, désolée mes chéris x)
Personnage en trois mots : Energique, Enjouée, Enjôleuse (en trois E s'il vous plait)

Carte d'identité
Année scolaire: 1ère année
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir B - Chambre n°07
Colocataires: Kizuki & Arashi Okazaki, Shinya Fukuda
avatar
MessageRe: [Terminé] J'ai le droit de sécher les cours ?- posté le Ven 26 Déc - 3:51


J'ai le droit de sécher les cours ?

feat Hiro Magoichi, Mizeru Torin


Prof absent. Forcément, il fallait que ça tombe sur le jour où j'ai vraiment pris le temps de réviser pour le devoir du matin. Enfin bon... C'est un devoir de japonais, et je suis toujours aussi nulle en kanji, alors c'est peut-être pas plus mal. Ca me laissera plus de temps pour bosser. Une semaine, si je trouve la motivation.

Du coup, j'arrive pas trop à savoir si je suis de bonne humeur ou non mais j'ai passé une bonne partie de la matinée à flemmarder dans ma chambre comme une plante verte, et le reste avec les quelques amies que j'ai pour le moment, à chahuter dans les couloirs et déranger les profs, qui se sont pas gênés pour le faire savoir. Voilà, du coup on s'est fait éjecter dehors et les filles ont rapidement retrouvé des gens qu'elles connaissaient. Elles m'ont plantée là. Franchement, quelle bande de connasses.

Enfin bon, quitte à être dehors toute seule, autant ne pas rester plantée comme un poteau au milieu de la cour. Il reste quoi.. deux heures et demi avant le prochain cours ? Ca me laisse pas mal de temps à tuer. Techniquement, je pourrais aller manger à 11h, mais c'est trop tôt pour moi, vraiment. Autant allez faire quelque chose d'inutile mais de divertissant. Genre visiter les jardins du pensionnat (il paraît qu'ils sont jolis). Allez, faisons ça.

Je pars donc en sautillant à moitié (une salle manie, ça, tiens) vers les jardins et je traîne parmi les fleurs pendant une vingtaine de minutes. Jusqu'à ce que j'aperçoive une silhouette au loin. Hm? C'est qui, ça ? Est-ce... qu'il dort ? Intriguée, je m'approche. Il me dit quelque chose, ce type, mais incapable de mettre un nom sur ce visage (en tout cas il dort, ça c'est sûr). J'en suis toujours là, à le regarder pour savoir si je le connais, quand il se réveille. Et bondit. Moi je crie. Il m'a fait peur, ce con, à se relever comme ça ! Calme, Mizeru, calme.

-Tu m'as fait peur.... Je ne m'attendais pas à ce que quelqu'un soit là à me regarder dormir...

Ouais, ça, j'avais remarqué que je lui avais fait peur. Je souris d'un air désolé, histoire de lui faire comprendre que ce n'était pas mon but à la base. Le regarder dormir non plus, d'ailleurs.

-Tu ne devrais pas être en cours ?

Euh... ce serait un prof ? Genre un prof qui dort dans les jardins du pensionnat ? Bah ça, c'est pas banal. Enfin qui d'autre poserait une question du genre à part un prof ? Il faut vraiment que j'arrive à retrouver où je l'ai déjà vu, mais ce devait être sur la liste des profs qu'on m'a donné à mon arrivée.

-Le prof de japonais est absent. Il fait peut-être la sieste, lui aussi.

Je ne me moque pas, hein, mais c'est vrai que c'est amusant.

-Et puis c'est l'heure du déjeuner dans cinq minutes, vous savez ? Donc la plupart des élèves sont dehors. Pas un très bon moment pour piquer un somme dans l'herbe.

Bon, il est assis à côté de moi, maintenant. J'ai déjà rayé pas mal de prof de ma liste mentale pendant que j'essaye de retrouver son nom. Je suis là depuis quoi.. un week-end ? Je n'ai pas encore eu de cours et j'ai débarqué pile à l'heure pour l'exam de japonais. En même temps, faut dire que mes parents ont eu pas mal de problème avec l'administration, et que du coup ils ont mis un bout de temps à réussir à m'inscrire. En retard. D'une semaine après la rentrée, mais en retard quand même.
Enfin bon, ça ne me donne pas le nom de ce type.

HRP : Je me permets de squatter hein, vu que c'était libre et que tu voulais un rp.
(c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiro Magoichi
Professeur de Français
Masculin Messages : 113
Date de naissance : 10/08/1988
Date d'inscription : 10/09/2013
Âge : 29
Job : Prof de français
Côté coeur : Avis aux amatrices
Personnage en trois mots : Dragueur, susceptible et euh... dragueur ?

Carte d'identité
Année scolaire: /Prof de Français/
Dortoir & numéro de chambre: Appartement au centre-ville
Colocataires: /Solitude/
avatar
MessageRe: [Terminé] J'ai le droit de sécher les cours ?- posté le Dim 28 Déc - 19:00


J'ai le droit de sécher les cours ?

Hiro Magoichi / Mizeru Torin

-Le prof de japonais est absent. Il fait peut-être la sieste, lui aussi.

Hmpf... Et elle se moquait de lui en plus. Gentiment, certes, mais bon. Niveau crédibilité de prof, on repasserait. Depuis combien de temps était-elle là, exactement ? Il espérait juste qu'elle n'avait pas débarqué depuis genre... une heure, si son prof était absent. D'ailleurs.

-Ca m'étonnerait, le prof de japonais est un rabat-joie, pas du tout le genre à dormir parmi les fleurs.

Ca faisait quoi de lui, exactement ? Une feignasse ? Oui, déjà.

-Et puis c'est l'heure du déjeuner dans cinq minutes, vous savez ? Donc la plupart des élèves sont dehors. Pas un très bon moment pour piquer un somme dans l'herbe.

Elle marquait un point, là. Dormir pendant l'heure du déjeuner dans un endroit où des élèves pouvaient possiblement passer, ce n'était pas vraiment une de ses meilleures idées. Au moins, elle était seule, pas avec une bande de potes, ce qui n'était pas plus mal. Ca ne faisait qu'une seule personne pour ruiner sa crédibilité. Tant qu'elle ne s'amusait pas à raconter ça à tous ses amis.
D'ailleurs, elle avait quel âge ? Pas qu'elle l'intéresse - en fait il était surtout trop dans les vapes pour y penser pour l'instant - mais il aimait bien savoir à qui il parlait.

-Comment tu t'appelles ?

Bon, ce n'était pas la façon de demander la plus originale du monde, mais il n'y a pas 30 000 façons non plus. Savoir son nom lui permettrait peut-être de savoir son âge, son année ou quoi que ce soit, si elle faisait partie des ses élèves ou des élèves dont il avait déjà vu le nom (qui étaient plus nombreux qu'il n'y parait).
Même s'il ne l'avait jamais vue, donc il doutait qu'elle fasse partie de ses élèves.



- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

[Présentation]
::::
[Relations et Rp]
::::
[Paroles]
::::
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizeru Torin
Club de Sciences Occultes
Féminin Messages : 107
Date de naissance : 03/01/1999
Date d'inscription : 24/12/2014
Âge : 19
Côté coeur : En couple, désolée mes chéris x)
Personnage en trois mots : Energique, Enjouée, Enjôleuse (en trois E s'il vous plait)

Carte d'identité
Année scolaire: 1ère année
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir B - Chambre n°07
Colocataires: Kizuki & Arashi Okazaki, Shinya Fukuda
avatar
MessageRe: [Terminé] J'ai le droit de sécher les cours ?- posté le Mar 30 Déc - 17:54


J'ai le droit de sécher les cours ?

feat Hiro Magoichi, Mizeru Torin


-Ca m'étonnerait, le prof de japonais est un rabat-joie, pas du tout le genre à dormir parmi les fleurs.

Ah ? Donc lui, ça lui arrive souvent de dormir dans les fleurs ? Information intéressante. Je ne peux pas m'en empêcher, je m'approche de lui pour aller lui murmurer à l'oreille, d'une voix suave volontairement exagérée :

-Oh, ça fait de vous un grand romantique, alors ?

Non mais franchement, on a pas idée de sortir des trucs comme ça à un prof. Surtout qu'il a quoi, facile vingt-quatre ans ? Oui, c'était quelque chose du genre l'âge minimum pour se faire embaucher ici. Huit ans de plus que moi, donc. Je sais que j'ai tendance à jouer les allumeuses de temps en temps, mais il y a des limites quand même, je vais pas aller draguer un prof. Surtout un mec aussi vieux (par rapport à moi, hein, c'est pas vieux 24 ans... Enfin si, moi je trouve mais dans l'absolu...)

Bref, j'espère juste qu'il va pas s'imaginer que je le drague. j'avais juste envie de dire un truc débile sur l'instant, et j'ai volontairement exagéré ma voix pour ça. Toute façon c'est un prof, même s'il pense que je le drague, il tentera rien. Enfin techniquement, sauf si c'est un prof genre Onizuka qui fait ce métier juste pour coucher avec des gamines de 16 ans. On va éviter d'y penser.

-Comment tu t'appelles ?

Oui, c'est vrai qu'avec tout ça, on est bien passé à côté des banalités d'usage (pas si mal, si vous voulez mon avis). Enfin, ça me permettra enfin de mettre un nom sur cette tête plutôt que de me prendre la tête toute seule pour faire fonctionner ma mémoire récalcitrante.

-Mizeru Torin. Et vous ? Vous êtes prof de quoi ?


Il était peut-être pas prof en fait. Genre si c'était le jardinier, ou je ne sais quoi ? Mouais non, j'étais persuadée d'avoir déjà vu sa tête, et personne ne m'avait montré la tête du jardinier. En tout cas pas que je me souvienne. On ne m'avait montré que les profs.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiro Magoichi
Professeur de Français
Masculin Messages : 113
Date de naissance : 10/08/1988
Date d'inscription : 10/09/2013
Âge : 29
Job : Prof de français
Côté coeur : Avis aux amatrices
Personnage en trois mots : Dragueur, susceptible et euh... dragueur ?

Carte d'identité
Année scolaire: /Prof de Français/
Dortoir & numéro de chambre: Appartement au centre-ville
Colocataires: /Solitude/
avatar
MessageRe: [Terminé] J'ai le droit de sécher les cours ?- posté le Ven 2 Jan - 4:00


J'ai le droit de sécher les cours ?

Hiro Magoichi / Mizeru Torin

Hiro... bugua légèrement quand il se rendit compte qu'elle s'était beaucoup rapprochée pour venir lui susurrer un truc à l'oreille :

-Oh, ça fait de vous un grand romantique, alors ?

Euh... certainement pas. Le jour où il serait romantique, il pleuvrait de la limonade - ce qui serait génial, soit dit en passant. Mais elle était déjà revenue à sa "place" donc il préféra imaginer qu'elle avait fait ça pour faire une blague. Enfin non, pour être tout à fait exact : une partie de son cerveau préféra se dire que c'était une blague, l'autre partie - celle qui dormait à moitié - lui soufflait qu'elle était sacrément mignonne, quand même. Mais il choisit de pas l'écouter, du moins pas pour l'instant, parce que c'était tout ce qu'il avait de sa crédibilité de prof pour l'instant.

-Mizeru Torin. Et vous ? Vous êtes prof de quoi ?

Mizeru Torin... Hm... Il avait déjà vu ce nom quelque part, sur sa liste d'élèves s'il se souvenait bien. Mais il ne l'avait jamais vue en cours. Vu qu'il n'avait pas masse d'élèves, il passa rapidement en revue les dossier qui se trouvaient dans sa tête jusqu'à trouver ce qu'il savait sur elle. Elle était en première année, mais elle avait seize ans - redoublement ? Enfin elle était trop jeune, de toute façon. Sa limite tournait autour des dix-sept ans, et elle venait à peine d'avoir seize ans. Du coup, il mit totalement en mode off la partie de son cerveau qui lui disait "drague-la". Parce que non, il avait quelques principes, quand même.
Puis il se rendit compte qu'il n'avait pas répondu à sa question.

-Je suis prof de français. Magoichi. Et techniquement tu es inscrite à mon cours, tu as eu des problèmes pendant les premières semaines ?

Il ne lui donnait pas son prénom, vu qu'il ne le donnait que rarement à ses élèves - voire jamais. Mais il se demandait quand même pourquoi il ne l'avait jamais vue. Il s'en serait souvenu, elle ne passait pas inaperçue avec ses cheveux violets.

-Oh et, au fait, vu que tu es dans mon cours, fais comme tout le monde : tutoies-moi.

Il n'avait rien dit jusque là mais si elle continuait à le vouvoyer il allait prendre un sacré coup de vieux. Aussi bizarre que ça puisse paraître de tutoyer un prof. La seule chose qu'il n'autorisait pas, c'était que ses élèves l'appellent par son prénom - il y avait des limites à la familiarité.



- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

[Présentation]
::::
[Relations et Rp]
::::
[Paroles]
::::
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizeru Torin
Club de Sciences Occultes
Féminin Messages : 107
Date de naissance : 03/01/1999
Date d'inscription : 24/12/2014
Âge : 19
Côté coeur : En couple, désolée mes chéris x)
Personnage en trois mots : Energique, Enjouée, Enjôleuse (en trois E s'il vous plait)

Carte d'identité
Année scolaire: 1ère année
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir B - Chambre n°07
Colocataires: Kizuki & Arashi Okazaki, Shinya Fukuda
avatar
MessageRe: [Terminé] J'ai le droit de sécher les cours ?- posté le Sam 3 Jan - 0:18


J'ai le droit de sécher les cours ?

feat Hiro Magoichi, Mizeru Torin


-Je suis prof de français. Magoichi. Et techniquement tu es inscrite à mon cours, tu as eu des problèmes pendant les premières semaines ?

Ah, voilà, c'était ça ! Bon, forcément, il a un peu cassé la devinette en donnant la réponse tout seul alors que ça fait depuis tout à l'heure que j'essaye de m'en souvenir, mais peu importe. Magoichi, le prof de français. J'ai entendu son nom de temps en temps dans les couloirs, de filles inscrite ou non à ses cours. Cours auquel je suis inscrite, d'ailleurs, comme il l'a si bien fait remarquer.

-Disons que mon inscription a pris plus de temps que prévu. Du coup voilà, je suis en retard. Mais je viens au cours cet aprèm, bien sûr.

Je n'ai jamais séché de cours de ma vie et je n'ai pas l'intention de commencer avec les siens. Après tout la bande de groupies de Rayen n'a pas tort sur ce point, il est plutôt mignon, le prof, et c'est toujours plus agréable d'avoir quelque chose d'agréable à regarder en cours. Quelqu'un, en l'occurrence.

-Oh et, au fait, vu que tu es dans mon cours, fais comme tout le monde : tutoies-moi.

Oui, ça aussi, j'en ai entendu parler, même si j'avais trouvé ça aussi bizarre qu'improbable. Même si les élèves sont souvent proches des profs, la plupart gardent quand même une certaine distance. Bon, les élèves l'appellent toujours par son nom de famille mais quand même, c'est perturbant.

-Ouais... Je vais essayer.

Pas dit que j'y arrive tout de suite, par contre. Les profs font, avec les patrons et les adultes, partie des seules personnes que je vouvoies naturellement. Mais bon, s'il veut que je le tutoie, je devrais pouvoir m'y faire. Je jette un oeil à ma montre. Le cours commence dans deux heures. Pour une fois, je ne stresse pas à l'idée d'être en retard (l'avantage de savoir où est le prof, en fait). Du coup, j'ai pas super envie d'aller à la cafet, surtout que mes amies m'ont plantée comme une idiote au milieu de la cour et que j'ai bien envie de leur faire regretter. Un peu.

-Vous... euh... Tu as déjà mangé ?

Ouais, je vais vraiment avoir du mal à m'y faire. C'est tellement pas naturel pour moi de tutoyer un prof.

-Parce que le cours commence dans deux heures donc si v... tu veux, on peut aller manger quelque chose. Je commence à avoir un creux.

C'est peut-être un peu bizarre non ? On croirait que je l'invite à un rencard ou un truc du genre ? J'espère que non, mais dans le doute...

-Enfin si tu veux rester dans le jardin, je peux aller manger à la cafet avec mes copines.

Toute seule, surtout. Mais je trouverai le moyen de m'incruster quelque part dans le pire des cas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiro Magoichi
Professeur de Français
Masculin Messages : 113
Date de naissance : 10/08/1988
Date d'inscription : 10/09/2013
Âge : 29
Job : Prof de français
Côté coeur : Avis aux amatrices
Personnage en trois mots : Dragueur, susceptible et euh... dragueur ?

Carte d'identité
Année scolaire: /Prof de Français/
Dortoir & numéro de chambre: Appartement au centre-ville
Colocataires: /Solitude/
avatar
MessageRe: [Terminé] J'ai le droit de sécher les cours ?- posté le Sam 3 Jan - 23:49


J'ai le droit de sécher les cours ?

Hiro Magoichi / Mizeru Torin

-Disons que mon inscription a pris plus de temps que prévu. Du coup voilà, je suis en retard. Mais je viens au cours cet aprèm, bien sûr.

Bon, ça impliquait que lui devait y aller du coup. Pas comme s'il avait le choix, mais là s'il ne venait pas, elle risquait de trouver ça bizarre. Surtout si elle l'avait vu en train de se prélasser tranquillement dans les jardins quelques heures plus tôt. Ca résolvait son dilemme, d'une certaine façon.
De la mauvaise façon, même.

-Ouais... Je vais essayer.

"Essayer". Autant dire qu'elle allait avoir du mal et qu'il devait s'attendre à un vous de temps en temps. Bah, tant qu'elle finissait par s'y faire, ça ne le dérangeait pas. Bon, disons pas trop.

-Vous... euh... Tu as déjà mangé ?

Un vous de temps en temps, effectivement. Sinon c'était quoi ça, une invitation ? Non, il n'avait pas mangé - enfin pas depuis le petit-dej. Il n'était que 11h après tout.

-Parce que le cours commence dans deux heures donc si v... tu veux, on peut aller manger quelque chose. Je commence à avoir un creux.

C'était donc bien une invitation. Il réfléchit. Pourquoi pas, après tout. En partant du principe que son histoire de romantisme de tout à l'heure était une blague et qu'elle n'allait pas essayer de le draguer - non parce que les limites c'était bien joli mais au bout d'un moment, si on insistait, il cédait assez facilement - ça pouvait être plus sympa que de manger un sandwich tout seul en attendant le début des cours.
Et ça le pousserait à bouger, aussi.

-Enfin si tu veux rester dans le jardin, je peux aller manger à la cafet avec mes copines.

Hiro se leva en s'étirant et se recoiffa d'une main avant de tendre la sienne pour l'aider à se relever, sans trop savoir pourquoi vu que bon, dans les faits, elle pouvait se lever toute seule.

-Non, allons manger dehors. Sinon je risque de rester ici toute la journée et de me transformer en plante verte.

Est-ce qu'il venait tout juste d'avouer devant une élève qu'il avait envie de sécher son propre cours ?

-Tu veux manger dans un endroit en particulier ?

Sinon il connaissait la quasi-totalité des restaus de la ville à force de vivre dans des hôtels où les repas n'étaient pas toujours compris.



- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

[Présentation]
::::
[Relations et Rp]
::::
[Paroles]
::::
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizeru Torin
Club de Sciences Occultes
Féminin Messages : 107
Date de naissance : 03/01/1999
Date d'inscription : 24/12/2014
Âge : 19
Côté coeur : En couple, désolée mes chéris x)
Personnage en trois mots : Energique, Enjouée, Enjôleuse (en trois E s'il vous plait)

Carte d'identité
Année scolaire: 1ère année
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir B - Chambre n°07
Colocataires: Kizuki & Arashi Okazaki, Shinya Fukuda
avatar
MessageRe: [Terminé] J'ai le droit de sécher les cours ?- posté le Dim 4 Jan - 15:14


J'ai le droit de sécher les cours ?

feat Hiro Magoichi, Mizeru Torin


Il ne me répond pas. Ou alors il prend son temps pour réfléchir à sa réponse, ce qui revient globalement au même dans ma tête. Il va dire non. J'en suis presque sûre. Ca veut dire que je vais devoir aller à la cafet et trouver quelqu'un qui voudra bien me laisser m'asseoir à sa table, puis engager une conversation, tout ça. Ca me dérange pas vraiment, mais ç'aurait été plus simple s'il avait dit oui. Parce qu'on est disons... débarrassés des formalités d'usage.

-Non, allons manger dehors. Sinon je risque de rester ici toute la journée et de me transformer en plante verte.

Il a dit n... attends une minute, il vient de dire oui, en fait. Enfin il a dit non, mais il a dit non à ma dernière phrase, celle où je disais que j'allais aller manger à la cafet avec mes copines, donc il a dit oui. Accepté. Bref, je me comprends.
Comment ça rester ici et se transformer en plante verte ? Il n'est pas censé donner un cours dans deux heures ? Tu parles d'un prof, toi. Si même lui n'a pas envie de venir à ses cours, bonne chance pour motiver les élèves. Enfin je dis ça mais il m'a fait rire, sur le coup. Et je n'ai pas encore vu à quoi ressemblent ses cours, après tout.

-Tu veux manger dans un endroit en particulier ?

Je connais pas super bien la ville, vu que je viens d'arriver, même si je suis déjà venue de temps en temps quand j'habitais encore à Iriake. Une fois ou deux.

-Je connais un endroit sympa, mais c'est un peu loin. Très loin même.

C'était juste un petit café à l'autre bout de la ville qui faisait des sushis bon marché et d'autres trucs, genre des burgers, des mini-pizzas et des sandwich. Un restau fourre-tout en gros, ce qui était plutôt pratique quand on ne connaissait pas les goûts des gens qu'on invitait à déjeuner. Genre lui, justement.

-Mais tu as peut-être une meilleure idée, tu dois connaître des endroits plus près, non ?

S'il enseigne ici, il doit bien savoir où manger le midi quand il n'a pas envie de traîner à la cafet (est-ce que les profs mangent à la cafet d'ailleurs ? Ou bien ils ont leur propre salle ?). Mais bon, s'il m'a demandé mon avis, soit il ne connait pas de restau dans le coin, soit il a juste envie de me laisser choisir.

-Sinon il faut traverser la ville, c'est du côté de la gare.

Forcément, vu que je venais en bus et que les bus s'arrêtaient près de la gare, et qu'on mangeait la plupart du temps avant de partir faire un tour en ville. Donc près de la gare, pas loin de là où on débarquait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiro Magoichi
Professeur de Français
Masculin Messages : 113
Date de naissance : 10/08/1988
Date d'inscription : 10/09/2013
Âge : 29
Job : Prof de français
Côté coeur : Avis aux amatrices
Personnage en trois mots : Dragueur, susceptible et euh... dragueur ?

Carte d'identité
Année scolaire: /Prof de Français/
Dortoir & numéro de chambre: Appartement au centre-ville
Colocataires: /Solitude/
avatar
MessageRe: [Terminé] J'ai le droit de sécher les cours ?- posté le Mer 7 Jan - 20:25


J'ai le droit de sécher les cours ?

Hiro Magoichi / Mizeru Torin

-Je connais un endroit sympa, mais c'est un peu loin. Très loin même.

Hiro haussa les épaules. Peu importe. Loin ou pas, il s'en fichait un peu à vrai dire, tant que ça ne lui prenait pas ses deux heures de pause. Ou même si ça lui prenait les deux heures, en fait, ça l'occuperait et il n'aurait pas le temps de s'ennuyer. Ni de décider de sécher son propre cours, vu que s'il discutait avec quelqu'un il n'y penserait même pas. Surtout si le quelqu'un en question était une de ses élèves.

-Mais tu as peut-être une meilleure idée, tu dois connaître des endroits plus près, non ?

Oui, il connaissait la quasi-totalité de la ville, à force de traîner plutôt que de faire son boulot. Et puis il valait mieux pour lui qu'il évite d'inviter des filles au même restaurant à chaque fois s'il ne voulait pas que les serveurs fassent des remarques qui risquaient de coûter cher. Plus à eux qu'à lui, d'ailleurs.

-Je connais pas mal d'endroits mais ça me dérange pas d'aller manger assez loin.

Pour les rumeurs, c'était même plutôt conseillé. Il n'avait aucune intention particulière vis-à-vis d'elle, mais plusieurs élèves commençaient déjà à se douter qu'il sortait avec des filles de Rayen, et il n'avait pas envie que ceux qui mangeaient à l'extérieur s'imaginent quelque chose. Aussi bien pour lui que pour elle, parce que niveau réputation, on avait vu mieux.

-Sinon il faut traverser la ville, c'est du côté de la gare.

Effectivement c'était loin. Même si Kochi était assez petite, donc ça ne leur prendrait pas énormément de temps de rejoindre la gare. Et il avait le droit d'arriver en retard à son propre cours, ça ferait même plaisir aux élèves. Mais il faudrait quand même qu'il s'arrange pour ne pas arriver en même temps qu'elle, ou en tout cas pas avec elle, parce que ça risquait de jaser dans les couloirs.

-Allons-y alors. Si c'est si loin, il faut mieux pas perdre de temps.

Il s'assura qu'elle le suivait puis se dirigea vers le portail pour quitter le pensionnant. C'était bien la peine d'arriver en avance si c'était pour faire une petite sieste et repartir. Ils marchaient donc dans le rues de Kochi, direction la gare.

-Comment ça se fait que tu connaisses un restaurant aussi loin de Rayen, au fait ? Tu venais souvent ici ?

A bien y réfléchir, elle était en première année et elle avait manqué les deux premières semaines de cours, donc elle n'avait sûrement pas eu le temps d'explorer la ville. Du coup il en avait déduit assez vite qu'elle était déjà venue, mais qu'elle n'y avait pas vécu (sinon elle connaîtrait d'autres endroit). Et puis il n'aimait pas les longs silences.



- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

[Présentation]
::::
[Relations et Rp]
::::
[Paroles]
::::
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizeru Torin
Club de Sciences Occultes
Féminin Messages : 107
Date de naissance : 03/01/1999
Date d'inscription : 24/12/2014
Âge : 19
Côté coeur : En couple, désolée mes chéris x)
Personnage en trois mots : Energique, Enjouée, Enjôleuse (en trois E s'il vous plait)

Carte d'identité
Année scolaire: 1ère année
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir B - Chambre n°07
Colocataires: Kizuki & Arashi Okazaki, Shinya Fukuda
avatar
MessageRe: [Terminé] J'ai le droit de sécher les cours ?- posté le Jeu 8 Jan - 20:03


J'ai le droit de sécher les cours ?

feat Hiro Magoichi, Mizeru Torin


-Je connais pas mal d'endroits mais ça me dérange pas d'aller manger assez loin.

Alors soit, si ça ne le dérange pas, autant partir pour la gare. Et puis c'est pas comme si Kochi était une grande ville non plus, on va marcher quoi ? Quinze, vingt minutes ? Bon en vrai je sais pas trop, mais ça doit être quelque chose d'approchant. J'ai bien fait la distance gare-Rayen avec mes valises et en ayant eu la merveilleuse idée de porter des talons, et ça ne m'a pas scié les pieds. Heureusement d'ailleurs, vu que je porte des semelles de cinq centimètres aujourd'hui.

-Allons-y alors. Si c'est si loin, il faut mieux pas perdre de temps.

Exactement ! On n'a que deux heures, et je mange lentement. Donc direction : l'extérieur ! Ca me fait bizarre de sortir de Rayen en compagnie d'un prof, quand même. Bon j'ai toujours été assez proche de mes profs, comme la majorité des élèves, mais quand même. Surtout que bon, c'est pas comme si c'était un prof que je connaissais ultra-bien quoi... Je suis inscrite à son cours mais je viens de le rencontrer. Du coup ça fait comme aller manger avec un inconnu. Un inconnu beaucoup plus vieux que moi.

-Comment ça se fait que tu connaisses un restaurant aussi loin de Rayen, au fait ? Tu venais souvent ici ?
-Je passais avec des potes quand on avait plus de temps au déjeuner ou quand on traînait le week-end. Assez souvent mais on mangeait toujours au même endroit vu qu'on arrivait en train.

"Plus de temps" ça impliquait qu'on avait généralement trois, voire quatre heures pour manger, avec la magie de l'absence de certains profs et des emplois du temps avantageux. Ca et le fait qu'une bonne partie d'entre eux séchait les cours les jours où moi j'avais mes trois heures de déjeuner.

-Par contre je connais la quasi-totalité des boutiques.

Sauf celle où je n'ai pas le droit d'aller (et encore). Ca fait un peu fashion-victim dit comme ça, mais je m'en cache pas vraiment. J'ai parcouru tous les magasins de cette ville avec mes amis, du moindre petit magasin de vêtements aux boutiques de jeux vidéos ou aux librairies. un peu tout, sauf ceux qui vendaient de la nourriture parce qu'on était pas là pour faire nos courses, et celles interdites aux mineurs. Et vous savez très bien de quoi je parle.

-Vous êtes prof ici depuis longtemps ?

Merde, je viens de dire vous. Bah, c'est pas grave, au pire ça le dérangera un peu mais je devrais m'y faire, à force. C'est pas comme si je le connaissais super bien non plus.

HRP : J'aime beaucoup tes fonds de rp x) Surtout celui-là (et l'image de Hiro est juste *-*)
(c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiro Magoichi
Professeur de Français
Masculin Messages : 113
Date de naissance : 10/08/1988
Date d'inscription : 10/09/2013
Âge : 29
Job : Prof de français
Côté coeur : Avis aux amatrices
Personnage en trois mots : Dragueur, susceptible et euh... dragueur ?

Carte d'identité
Année scolaire: /Prof de Français/
Dortoir & numéro de chambre: Appartement au centre-ville
Colocataires: /Solitude/
avatar
MessageRe: [Terminé] J'ai le droit de sécher les cours ?- posté le Ven 9 Jan - 0:06


J'ai le droit de sécher les cours ?

Hiro Magoichi / Mizeru Torin

-Je passais avec des potes quand on avait plus de temps au déjeuner ou quand on traînait le week-end. Assez souvent mais on mangeait toujours au même endroit vu qu'on arrivait en train. Par contre je connais la quasi-totalité des boutiques.

Elle ne devait pas habiter très loin avant si elle avait le temps de venir ici pendant la pause déjeuner de son collège. Surtout si elle venait souvent, ça devait être pas loin et inclut dans un forfait de train pas trop cher. Parce que pour pouvoir dépenser tout son argent dans des boutiques en prenant le train aussi souvent, soit elle était très riche - et dans ce cas elle ne serait sûrement pas allée à Rayen - soit ce n'était pas cher du tout.

-Tu habitais à côté alors. Pourquoi Rayen, dans ce cas ? Il doit y avoir d'autres lycée qui ne sont pas en pensionnat obligatoire, non ?

Il ne pouvait pas s'en empêcher. Il n'était pas la personne la plus curieuse du monde, mais il aimait bien aller jusqu'au bout d'une information et là, l'information en question c'était "où tu vivais et pourquoi Rayen". Une fois qu'il saurait ça, il passerait sûrement à un autre sujet... sauf si elle lui donnait une autre réponse ouverte du genre.

-Vous êtes prof ici depuis longtemps ?

Hiro tiqua. Ah, elle l'avait encore vouvoyé. Bon, ça prenait sûrement du temps de s'y faire - il n'en savait rien, il avait passé trop de temps aux Etats-Unis et le vouvoiement avait quasiment disparu de ses habitudes, même quand il était passé par la France. Ca lui avait d'ailleurs pas mal de critiques là-bas, un élève qui tutoyait les profs ça passait assez mal... surtout quand il tombait sur des profs qui vouvoyaient leurs élèves, qui se faisaient nombreux à la fac.

-Pas très longtemps, non. Quelques mois, tout au plus. j'ai sauté sur l'occasion en arrivant en ville, vu que je n'avais pas encore de boulot.

Dis comme ça, ça faisait carrément mec qui avait choisi d'être prof en mode taf alimentaire. C'était un peu vrai d'un côté, mais il commençait à apprécier ce travail. D'abord il avait l'occasion de rencontrer pas mal de nouvelles personnes, élèves ou pas, et il aimait bien transmettre, surtout qu'il pouvait étaler ses voyages à l'étranger dans un but "pédagogiques".

-Et ça me plait bien, pour l'instant.

Rien n'était jamais définitif.



- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

[Présentation]
::::
[Relations et Rp]
::::
[Paroles]
::::
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizeru Torin
Club de Sciences Occultes
Féminin Messages : 107
Date de naissance : 03/01/1999
Date d'inscription : 24/12/2014
Âge : 19
Côté coeur : En couple, désolée mes chéris x)
Personnage en trois mots : Energique, Enjouée, Enjôleuse (en trois E s'il vous plait)

Carte d'identité
Année scolaire: 1ère année
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir B - Chambre n°07
Colocataires: Kizuki & Arashi Okazaki, Shinya Fukuda
avatar
MessageRe: [Terminé] J'ai le droit de sécher les cours ?- posté le Ven 9 Jan - 17:20


J'ai le droit de sécher les cours ?

feat Hiro Magoichi, Mizeru Torin


-Tu habitais à côté alors. Pourquoi Rayen, dans ce cas ? Il doit y avoir d'autres lycée qui ne sont pas en pensionnat obligatoire, non ?

Pas tant que ça. Mais oui, il y en avait. mes parents avaient juste pas envie de me faire faire le trajet maison-école en train tous les jours, alors ils ont préféré m'envoyer en pension.

-Il y en a, mais ils sont pas supers. De réputation, je veux dire.

C'était aussi le point principal qui a empêché mes parents de m'inscrire dans le lycée de la ville. Ca me dérange pas vraiment, à part que du coup je vois plus mon copain et que, même s'il passera me voir de temps en temps, je le connaissais bien : il est du genre à vouloir un contact quasi-permanent, physique ou non, et ça risque de lui peser assez vite. Ca et le fait que j'ai une chambre commune et que du coup, pour dormir chez moi (et vous saisirez le sous-entendu sans mon aide), ça risque de pas le faire. Enfin bon, tout ça pour dire que je vais bientôt finir célibataire et que j'aurais plus qu'à trouver un autre mec ici. Ca doit pas être bien compliqué.

-Pas très longtemps, non. Quelques mois, tout au plus. j'ai sauté sur l'occasion en arrivant en ville, vu que je n'avais pas encore de boulot.

Ce type est le prof le plus je-m'en-foutiste que j'ai rencontré dans toute ma vie. Je pensais pas qu'il y avait vraiment des profs capables de dire à leurs élèves qu'ils n'avaient pas envie de venir faire cours puis, quelques minutes plus tard, qu'ils étaient devenus prof "parce qu'il y avait une occasion". Il y a pas un diplôme à passer pour devenir prof d'abord ? Genre un concours ou je ne sais quoi ?

-Et ça me plait bien, pour l'instant.

"Pour l'instant", hein ? Décidément, c'était presque flippant qu'il lui sorte des choses aussi honnêtes comme ça. J'veux pas faire cours, j'ai pris prof comme ça, et je vais peut-être changer. Normal.

-Dites pas ça, on peut pas devenir prof juste comme ça. Il faut avoir un peu de motivation derrière, pour accepter de revenir à l'école.

Rien que l'idée... Brr, je sais pas comment il a pu se dire que devenir prof pouvait être un truc sympa. Entre les élèves qu'écoutent pas, ceux qui se battent et ceux qui se plaignent... J'ai toujours pensé qu'il faut être à la fois sadique et maso pour faire ça : sadique pour punir les élèves tout le temps, maso pour les supporter.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiro Magoichi
Professeur de Français
Masculin Messages : 113
Date de naissance : 10/08/1988
Date d'inscription : 10/09/2013
Âge : 29
Job : Prof de français
Côté coeur : Avis aux amatrices
Personnage en trois mots : Dragueur, susceptible et euh... dragueur ?

Carte d'identité
Année scolaire: /Prof de Français/
Dortoir & numéro de chambre: Appartement au centre-ville
Colocataires: /Solitude/
avatar
MessageRe: [Terminé] J'ai le droit de sécher les cours ?- posté le Dim 11 Jan - 1:55


J'ai le droit de sécher les cours ?

Hiro Magoichi / Mizeru Torin
-Il y en a, mais ils sont pas supers. De réputation, je veux dire.

Ah les réputations. Hiro n'avait jamais vraiment fréquenté de lycée "avec une mauvaise réputation", mais il y avait des petites teignes partout. Envoyer son enfant ailleurs, au risque de le séparer de tout ceux qu'il connaissait, juste pour la réputation d'un lycée... il trouvait ça ridicule. Bon, lui aurait été du genre à changer son gamin d'école tout le temps juste parce qu'il ne tenait pas en place, donc c'était pas forcément mieux.
C'était pas plus mal qu'il ne cherche pas à se caser et à avoir une famille, finalement.

-Je vois. Et du coup Rayen était le meilleur choix.

Ce n'était pas une question, juste un commentaire. Forcément, Rayen avait une assez bonne réputation - qui serait sérieusement entachée si quelqu'un décidait un jour d'enquêter sur lui - donc ses parents avaient dû l'envoyer ici en ayant la certitude qu'elle serait plus en sécurité qu'ailleurs. Il avait quelques doutes à ce sujet, vu qu'il avait rencontré pas un ou deux élèves violents depuis son arrivée, mais il n'était pas là pour juger si leur choix était approprié ou non. Pas quand le choix en question lui permettait d'avoir un salaire.

[...]

-Dites pas ça, on peut pas devenir prof juste comme ça. Il faut avoir un peu de motivation derrière, pour accepter de revenir à l'école.
-C'est différent. Maintenant j'ai le droit de répondre aux profs quand ils me tapent sur les nerfs.

Ca et le fait que maintenant il pouvait décemment sortir avec elles, vu qu'elles étaient des "collègues" et non plus des profs, ou des adultes profitant de leur position d'autorité. Même si en l'occurrence, c'était plutôt lui qui avait profité de leur autorité pour se facilité la vie. Tu parles d'un prof exemplaire.

-Et je n'ai pas particulièrement de mauvais souvenirs de mes années d'école.

Ca lui avait permis de se libérer de la présence étouffante de son père et de celle, insupportable, de sa mère. L'envoyer en pension était la meilleure décision qu'elle avait prise, sûrement une des rares fois où elle était sobre. Et puis, ça ne faisait qu'un an qu'il avait vraiment quitté le monde des études, du coup il se sentait encore très proche de ses élèves. C'était peut-être pour ça qu'il avait choisi prof plutôt qu'informaticien dans une boîte où il ne rencontrerait que des collègues grincheux.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

[Présentation]
::::
[Relations et Rp]
::::
[Paroles]
::::
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizeru Torin
Club de Sciences Occultes
Féminin Messages : 107
Date de naissance : 03/01/1999
Date d'inscription : 24/12/2014
Âge : 19
Côté coeur : En couple, désolée mes chéris x)
Personnage en trois mots : Energique, Enjouée, Enjôleuse (en trois E s'il vous plait)

Carte d'identité
Année scolaire: 1ère année
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir B - Chambre n°07
Colocataires: Kizuki & Arashi Okazaki, Shinya Fukuda
avatar
MessageRe: [Terminé] J'ai le droit de sécher les cours ?- posté le Lun 12 Jan - 3:41


J'ai le droit de sécher les cours ?

feat Hiro Magoichi, Mizeru Torin


-Je vois. Et du coup Rayen était le meilleur choix.

Plus ou moins. Le choix le plus simple, en tout cas. C'est pas loin, pas cher et (plus ou moins) simple pour s'inscrire. Sans uniforme, en plus, donc pas de frais supplémentaires et la liberté de m'habiller comme ça me chante. Mes parents me connaissent à force, ils savent que pouvoir m'habiller comme je veux uniquement le week-end ne me suffisait pas. Du coup voilà, je suis là, dans un internat pas super loin de chez moi, mais suffisamment pour que ma famille me manque.

Je connais pas vraiment la réputation de Rayen, et je suis pas là depuis assez longtemps pour me faire une idée des élèves. Parfois, j'aimerais qu'ils soient pire que ceux du lycée de ma ville, pour que mes parents me ramènent à la maison et m'envoient là où je connais tout le monde. mais très sincèrement, ça m'étonnerait. Même s'il m'arrivait quelque chose à Rayen, ils m'enverraient sûrement ailleurs. pas dans le lycée d'Iriake.

[...]

-C'est différent. Maintenant j'ai le droit de répondre aux profs quand ils me tapent sur les nerfs.

Il marque un point, là. Combien d'élèves rêvent de pouvoir remettre leurs profs à leur place une bonne fois pour toutes ? C'est ça, l'avantage d'être prof : réaliser un vieux rêve de gosses si on a eu des profs désagréables et qu'on était trop timide, ou trop respectueux, ou quel que soit l'adjectif, pour leur dire sa façon de pensée.

-Et je n'ai pas particulièrement de mauvais souvenirs de mes années d'école.
-Moi non plus, en fait.


C'est vrai, je suis tombée sur des profs plutôt sympa (je pourrais pas en dire autant pour Chika, qui a pas eu de bol parfois). Mes seuls mauvais souvenirs de ces années-là viennent des gens que j'ai rencontrés, pas de l'école en elle-même. Mais quand même...

-Ca empêche pas que faut le vouloir pour supporter des élèves.

Je m'étire et me recoiffe avant de reprendre :

-J'ai toujours cru que les profs avaient une vocation ou un truc du genre.

Notez que j'ai réussi à éviter de devoir placer un "vous" ou un "tu" dans une phrase. D'ailleurs je suis sûre que je l'ai vouvoyé sans faire exprès depuis tout à l'heure. Je vais pas m'y faire. Tutoyer un prof, sérieusement...



Dernière édition par Mizeru Torin le Mar 13 Jan - 21:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiro Magoichi
Professeur de Français
Masculin Messages : 113
Date de naissance : 10/08/1988
Date d'inscription : 10/09/2013
Âge : 29
Job : Prof de français
Côté coeur : Avis aux amatrices
Personnage en trois mots : Dragueur, susceptible et euh... dragueur ?

Carte d'identité
Année scolaire: /Prof de Français/
Dortoir & numéro de chambre: Appartement au centre-ville
Colocataires: /Solitude/
avatar
MessageRe: [Terminé] J'ai le droit de sécher les cours ?- posté le Mar 13 Jan - 1:25


J'ai le droit de sécher les cours ?

Hiro Magoichi / Mizeru Torin

-Moi non plus, en fait.

Ca ne le surprit pas tant que ça. D'abord, elle était jeune, et elle n'avait pas encore fini l'école - elle en était même loin si elle continuait après le lycée. Ensuite elle n'avait pas l'air d'une élève difficile, ou solitaire, ou toutes ces étiquettes qu'on accole généralement aux élèves qui repartent de l'école avec de mauvais souvenirs, autant des profs que de leurs camarades.

-Ca empêche pas que faut le vouloir pour supporter des élèves.
-Ca doit pas être bien plus difficile que de supporter des collègues lourds... ou un patron.

Dans les faits, il avait un patron. Sauf qu'il ne le voyait jamais et que la plupart de ses collègues ne l'avaient jamais vu non plus. Le directeur fantôme de Rayen, ou le meilleur patron du monde.

-J'ai toujours cru que les profs avaient une vocation ou un truc du genre.

Hiro ne put pas s'empêcher de rire. Une vocation ? C'était presque un mot étranger pour lui, tiens, sa seule vocation c'était le changement. Il réarrangea ses cheveux d'une main.

-Prof est un métier comme un autre.

Est-ce qu'il fallait une vocation pour devenir cadre dans une grande entreprise ? Peut-être, mais il y avait pas mal de métiers qu'on pouvait faire sans en avoir rêvé tout au long de son existence. Enfin ce genre de choses. Il n'était même pas sûr d'être devenu prof par plaisir d'enseigner - ça lui plaisait, oui, mais c'était parce qu'il en avait fait l'expérience. Pourquoi, alors ? Parce que ça lui donnait l'occasion de quitter la maison vide de ses parents et de recevoir un salaire.
Ouais, un taf alimentaire quoi. Il aurait pu trouver mieux payé, cela dit.

Finalement, il aperçut la gare. Ils étaient arrivés, ou en tout cas sûrement pas loin. Il ralentit donc l'allure pour pouvoir la suivre.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

[Présentation]
::::
[Relations et Rp]
::::
[Paroles]
::::
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizeru Torin
Club de Sciences Occultes
Féminin Messages : 107
Date de naissance : 03/01/1999
Date d'inscription : 24/12/2014
Âge : 19
Côté coeur : En couple, désolée mes chéris x)
Personnage en trois mots : Energique, Enjouée, Enjôleuse (en trois E s'il vous plait)

Carte d'identité
Année scolaire: 1ère année
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir B - Chambre n°07
Colocataires: Kizuki & Arashi Okazaki, Shinya Fukuda
avatar
MessageRe: [Terminé] J'ai le droit de sécher les cours ?- posté le Mar 13 Jan - 21:43


J'ai le droit de sécher les cours ?

feat Hiro Magoichi, Mizeru Torin


-Ca doit pas être bien plus difficile que de supporter des collègues lourds... ou un patron.

C'est vrai... J'ai juste l'expérience des élèves (et des profs), dans mon cas, mais j'oublie souvent qu'il y a des métiers bien pire que de devoir supporter quelques mauvais élèves. Des clichés d'environnement désagréable, il y en a partout. Le patron casse-pieds, les collègues chiants. Bon, en vrai, il a des collègues (chiants, en plus, vu certains profs que j'ai) et sûrement aussi un patron. Du coup il doit techniquement supporter les collègues lourds, le patron ET les élèves.

-Prof est un métier comme un autre.
-Je suis pas d'accord. Ca doit être dur comme boulot...


Il sait mieux que moi. Mais je peux pas m'en empêcher... Un métier comme un autre ? Noter des copies, se taper des heures de lecture parfois très mal écrit, parfois illisibles, supporter des élèves insupportables en cours, retourner à l'école pendant des années après avoir fini ses études ? Je suis pas sûre qu'on puisse appeler ça un métier comme un autre. Surtout qu'il faut préparer des cours que la moitié des élèves (comme moi) n'écouteront pas, et ça doit pas être super agréable. Si je devais choisir un travail "juste comme ça", comme il a l'air de l'avoir fait, je prendrais sûrement pas celui-là.

Enfin bon, on approche de la gare. Donc maintenant... hm... Si je me souviens bien, c'est à droite. Du coup je vais à droite, vu qu'il a l'air de vouloir me suivre maintenant (c'est normal en même temps, c'est moi qui connait). Bon, je me suis pas trompée, on se retrouve assez vite en face du restau. Ça me rappelle des souvenirs... Faudrait que j'invite des amis à venir ici de temps en temps, quand ils me manqueront.

-C'est là.

Et je m'avance vers l'intérieur. C'est toujours les mêmes serveurs, qui me connaissent, à force. L'une d'elle me salue d'un geste de la main avant de reprendre son travail. Je repère un table vide au fond et je fais signe à Magoichi avant d'y aller. Déjeuner avec un prof... C'est une première, tiens.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiro Magoichi
Professeur de Français
Masculin Messages : 113
Date de naissance : 10/08/1988
Date d'inscription : 10/09/2013
Âge : 29
Job : Prof de français
Côté coeur : Avis aux amatrices
Personnage en trois mots : Dragueur, susceptible et euh... dragueur ?

Carte d'identité
Année scolaire: /Prof de Français/
Dortoir & numéro de chambre: Appartement au centre-ville
Colocataires: /Solitude/
avatar
MessageRe: [Terminé] J'ai le droit de sécher les cours ?- posté le Jeu 15 Jan - 0:05


J'ai le droit de sécher les cours ?

Hiro Magoichi / Mizeru Torin
-Je suis pas d'accord. Ca doit être dur comme boulot...

C'était ce qu'on lui répétait à chaque fois qu'il disait qu'il était devenu prof. Ses amis le regardaient comme s'il était devenu fou, vu que la plupart le savaient susceptible, et que ce n'était pas le trait de caractère le plus recommandé pour gérer des élèves. Mais le métier en lui-même lui correspondait bien, les classes changeaient tous les ans, et les collègues pouvaient changer aussi. Sans compter qu'il pouvait être muté, et du coup changer d'environnement. Bref un boulot bien sympathique pour son goût de l'instabilité.

Quant à la difficulté... Non, il ne trouvait pas ça bien difficile. Peut-être parce qu'il était un cours optionnel, donc la plupart de ses élèves étaient là parce qu'ils en avaient envie. Ou peut-être parce qu'il était plus proche d'eux que les autres profs. En tout cas, les élèves n'étaient pas un problème. Corriger les copies non plus, et il avait assez de vacances - et d'économies - pour se dépayser de temps à autre.

-Pas pour moi, répondit-il donc en haussant les épaules.

Ça faisait un peu prétentieux, non ? Bah, tant pis. Ce n'était pas le but mais il se fichait un peu de ce qu'elle en penserait. Si elle voulait croire qu'il se vantait, libre à elle. Il n'avait jamais prétendu être modeste de toute façon.

-C'est là.

Hiro leva la tête pour constater qu'il ne connaissait pas. Ah, un nouveau restaurant à ajouter à sa liste d'endroits. Enfin c'était plutôt un café, mais c'était un endroit sympa, visiblement, où il pourrait venir de temps en temps. Il suivit Mizeru jusqu'à une table au fond et s'assit en face d'elle. Il ne savait pas trop ce qu'ils servaient mais il savait deux choses : qu'il prendrait une limonade, parce qu'il était légèrement accro, et qu'il devait y avoir un menu quelque part sur cette table.
Il finit par le trouver et se commanda simplement une assiette de ramen, histoire de se caler jusqu'au soir.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

[Présentation]
::::
[Relations et Rp]
::::
[Paroles]
::::
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizeru Torin
Club de Sciences Occultes
Féminin Messages : 107
Date de naissance : 03/01/1999
Date d'inscription : 24/12/2014
Âge : 19
Côté coeur : En couple, désolée mes chéris x)
Personnage en trois mots : Energique, Enjouée, Enjôleuse (en trois E s'il vous plait)

Carte d'identité
Année scolaire: 1ère année
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir B - Chambre n°07
Colocataires: Kizuki & Arashi Okazaki, Shinya Fukuda
avatar
MessageRe: [Terminé] J'ai le droit de sécher les cours ?- posté le Sam 17 Jan - 16:40


J'ai le droit de sécher les cours ?

feat Hiro Magoichi, Mizeru Torin


-Pas pour moi

Ah, il n'a pas envie d'argumenter. En même temps c'est pas super utile, et il n'y a pas grand chose de plus à dire. Mon idée du boulot de prof doit être très éloignée de la réalité, réalité qu'il connait mieux que moi. Si le travail lui plait, ça ne sert à rien que j'essaye de lui expliquer que ce n'est pas un métier facile. Il a raison, après tout : ce qui compte, c'est que ça lui plaise à lui. Moi je pourrais pas, supporter des élèves, ou des collègues, ou un patron passe encore... mais les trois à la fois ? Non merci. C'est pas pour rien que je veux un métier où je peux être totalement libre de mes actes et de mes mouvements.

Allez, maintenant qu'on est assis à cette table, il nous faut à manger. Il y a trois menus sur la table, sûrement une erreur dans le comptage. Enfin bon. Hiro en prend un et moi un autre, même si je connais un peu la carte par coeur. De toute façon, je prends assez souvent la même chose : une salade de poulet et un bol de riz. C'est ce qui coûte le moins cher. Ça et un jus de litchi. J'ai découvert ça en traînant ici avec Chika, et depuis c'est un peu devenu la signature du café dans ma tête. C'est tellement bon, ce truc.

Bref, maintenant on n'a plus qu'à attendre que nos commandes arrivent. Je croise les bras sur la table sans me pencher en avant juste pour pas m'affaler sur ma banquette. J'ai toujours eu cette mauvaise manie de m'affaler dès que je suis assise quelque part, et je fais toujours cet effort quand je suis en public, surtout quand je suis avec quelqu'un. Rester un peu plus droite.

L'avantage de ce café, c'est qu'ils vont assez vite. Le riz est gardé au chaud, donc on n'a même pas besoin d'attendre dix minutes (ou plus) qu'il cuise. Ils nous apportent nos boissons, le temps de préparer tous le reste, mais ça devrait pas être bien long. Bon sauf que je suis un peu à court de conversation, là.

-Tu es déjà allé en France, au fait ?

Voilà, vu qu'il est prof de français ça devrait le faire. En plus j'ai réussi à le tutoyer sans bafouiller ! Et puis ça m'intéresse, vu que j'ai pas encore eu l'occasion de beaucoup voyager.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiro Magoichi
Professeur de Français
Masculin Messages : 113
Date de naissance : 10/08/1988
Date d'inscription : 10/09/2013
Âge : 29
Job : Prof de français
Côté coeur : Avis aux amatrices
Personnage en trois mots : Dragueur, susceptible et euh... dragueur ?

Carte d'identité
Année scolaire: /Prof de Français/
Dortoir & numéro de chambre: Appartement au centre-ville
Colocataires: /Solitude/
avatar
MessageRe: [Terminé] J'ai le droit de sécher les cours ?- posté le Mer 4 Fév - 0:37


J'ai le droit de sécher les cours ?

Hiro Magoichi / Mizeru Torin
Une salade, un bol de riz et un jus de litchi. C'était... précis. Elle avait à peine regardé le menu avant de faire sa commande... Elle devait venir ici bien plus souvent qu'il ne se l'imaginait. Entre les cours, elle avait dit ? Elle devait avoir un collège sympa, s'ils avaient suffisamment de temps pour manger dans la ville voisine aussi souvent.

La limonade et le jus de litchi arrivèrent très vite et Hiro commença à siroter sa boisson du bout des lèvres. A chaque fois qu'il allait quelque part, il se promettait de la garder pour tout le repas... et il finissait toujours par en avoir bu la moitié avant que son repas n'arrive. Il ne pouvait pas s'en empêcher.

-Tu es déjà allé en France, au fait ?

Hiro releva les yeux de sa limonade. Ah, elle avait réussi à le tutoyer, finalement. Non, parce qu'il ne l'avait pas fait remarquer, mais elle l'avait vouvoyé plusieurs fois sur le chemin. Il reposa sa limonade sur la table en se forçant à ne pas la reprendre aussitôt et sourit.

-J'y ai passé un certain temps, oui. Cinq ou six ans, je crois.

Sept, en fait. Sauf qu'il avait passé une année entière cloîtrée dans une chambre sans lumière à jouer aux jeux-vidéos, alors du coup il l'avait un peu effacé de son historique, si on pouvait dire les choses comme ça. Il ne la comptait pas comme une année en France, juste comme une année... à part. Du coup ça faisait six années en France. D'assez bons souvenirs, pour être honnête. Il ne serait sûrement jamais rentré s'il n'y avait pas eu tous ces problèmes avec son père.
Ou alors il aurait changé de pays en cours de route.

-J'aurais bien aimé y rester, d'ailleurs. Mais bon, les choses sont pas si mal ici non plus.

Il avait un travail, avec un salaire qui lui permettait de survivre et un entourage assez sympathique - entre ses collègues et les élèves les plus âgées, sans compter ses sorties, il avait gardé sa vie sociale remplie. Et pas super légale, non plus. Un petit détail qu'il gardait pour lui.

Leur repas arriva finalement et Hiro sourit en voyant qu'il lui restait encore pas mal de limonade. Bon, il réussirait peut-être à la faire durer pendant tout son plat de ramen. Pour une fois.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

[Présentation]
::::
[Relations et Rp]
::::
[Paroles]
::::
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizeru Torin
Club de Sciences Occultes
Féminin Messages : 107
Date de naissance : 03/01/1999
Date d'inscription : 24/12/2014
Âge : 19
Côté coeur : En couple, désolée mes chéris x)
Personnage en trois mots : Energique, Enjouée, Enjôleuse (en trois E s'il vous plait)

Carte d'identité
Année scolaire: 1ère année
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir B - Chambre n°07
Colocataires: Kizuki & Arashi Okazaki, Shinya Fukuda
avatar
MessageRe: [Terminé] J'ai le droit de sécher les cours ?- posté le Jeu 5 Fév - 17:59


J'ai le droit de sécher les cours ?

feat Hiro Magoichi, Mizeru Torin


En attendant que la serveuse revienne avec mes plats, je bois tranquillement mon jus de litchi. Je sais que si je le vide, je n'aurais plus rien pour le plat mais il y a peu de chances que ça arrive. Comme j'ai dit, le plat va arriver très vite et je fais toujours en sorte qu'il m'en reste un peu pour après manger.

-J'y ai passé un certain temps, oui. Cinq ou six ans, je crois.

C'est d'une précision phénoménale. Enfin quand même... cinq ou six ans ? Pas étonnant qu'il l'enseigne, il doit parler français couramment avec tout ça. J'aimerais tellement faire la même chose ! Si j'arrive à m'orienter vers des études d'archéologie après le lycée, je vais faire tout un tas de recherches pour en trouver dans d'autres pays.

-J'aurais bien aimé y rester, d'ailleurs. Mais bon, les choses sont pas si mal ici non plus.

Arf... Je vous ai déjà dit que j'étais curieuse, parfois ? Non ? Bah je le suis. Et ça, c'est typiquement le genre de phrases qui me donnent envie de poser tout un tas de questions. J'hésite, quand même. J'ai le droit ? Enfin je veux dire... s'il le prend mal ? Je voudrais pas jeter un froid sur la conversation à cause d'une curiosité mal placée, surtout que s'il est revenu alors qu'il ne voulait pas, c'est que c'était quelque chose d'important... Bon tant pis, je tente quand même.

-Pourquoi tu es revenu au Japon alors ?

Puis je me rends compte qu'il y a vraiment un risque qu'il le prenne mal, dit comme ça, alors je me rattrape aussi vite :

-Enfin si c'est pas indiscret, hein, t'es pas obligé de répondre.

Ça me fait toujours un effet bizarre de lui dire "tu". J'ai l'impression de lui manquer de respect, c'est assez désagréable. Je sais que c'est lui qui a insisté et je fais de mon mieux, mais je préférerais ne pas avoir à me prendre la tête sur la façon de lui adresser la parole.

Je suis tellement gênée de lui avoir posé la question comme ça, de but en blanc, que je me planque dans ma salade de poulet dès qu'elle arrive. Enfin pas littéralement, bien sûr, mais je baisse les yeux et je commence à manger. Je déteste faire ce genre de gaffe...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiro Magoichi
Professeur de Français
Masculin Messages : 113
Date de naissance : 10/08/1988
Date d'inscription : 10/09/2013
Âge : 29
Job : Prof de français
Côté coeur : Avis aux amatrices
Personnage en trois mots : Dragueur, susceptible et euh... dragueur ?

Carte d'identité
Année scolaire: /Prof de Français/
Dortoir & numéro de chambre: Appartement au centre-ville
Colocataires: /Solitude/
avatar
MessageRe: [Terminé] J'ai le droit de sécher les cours ?- posté le Jeu 5 Mar - 21:42


J'ai le droit de sécher les cours ?

Hiro Magoichi / Mizeru Torin
-Pourquoi tu es revenu au Japon alors ? Enfin si c'est pas indiscret, hein, t'es pas obligé de répondre.

Elle avait rajouté la deuxième phrase si vite que Hiro ne put pas s'empêcher de sourire. Il n'y pouvait rien, il avait toujours trouvé ça mignon ces personnes qui rattrapent des gaffes qui n'en étaient pas comme s'ils avaient fait la pire erreur de leur vie. Il prit une petite bouchée de ramen et une gorgée de limonade avant de se décider à répondre.

-Des histoires de famille. Des trucs pas supers intéressants qui m'ont fait revenir, puis finalement je me suis dit que ce n'était pas si mal et je suis resté.

"Des trucs pas supers intéressants", c'était comme ça qu'il parlait de la mort de son père. Il trouvait presque ça triste, de n'avoir jamais réussi à s'attacher à sa famille. Il aimait son père, mais pas suffisamment pour se laisser envahir par le désespoir à sa mort. Quant à la mort de sa mère... ce n'était pas vraiment comme si cette "mère" avait déjà existé pour lui, donc ça n'avait fait aucune différence, surtout qu'il ne l'avait apprise qu'à son retour au Japon, bien après.
Mouais, ces histoires de famille n'étaient pas super intéressantes, même lui les trouvait ennuyeuses. Il aurait préféré avoir une famille banale, avec des parents normaux, un petit frère casse-pieds et un chien. Ça aurait toujours été mieux.

-Relève donc la tête de cette salade, tu vas finir par manger par le nez.

Il avait bien vu qu'elle se planquait dans sa nourriture, et il n'avait pas envie de parler à un bol de salade et de poulet pendant tout le repas. Ce n'était pas la peine d'être aussi gênée pour une question innocente !

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

[Présentation]
::::
[Relations et Rp]
::::
[Paroles]
::::
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizeru Torin
Club de Sciences Occultes
Féminin Messages : 107
Date de naissance : 03/01/1999
Date d'inscription : 24/12/2014
Âge : 19
Côté coeur : En couple, désolée mes chéris x)
Personnage en trois mots : Energique, Enjouée, Enjôleuse (en trois E s'il vous plait)

Carte d'identité
Année scolaire: 1ère année
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir B - Chambre n°07
Colocataires: Kizuki & Arashi Okazaki, Shinya Fukuda
avatar
MessageRe: [Terminé] J'ai le droit de sécher les cours ?- posté le Sam 7 Mar - 21:47


J'ai le droit de sécher les cours ?

feat Hiro Magoichi, Mizeru Torin


Je n'ose même pas relever la tête. Il ne répond pas. j'ai jeté un froid sur la conversation avec ma question débile et maintenant on va manger en silence puis partir en silence pour aller en cours en silence, et ensuite il fera son cours et je passerai tout le prochains cours de français à me dire que j'ai fait une gaffe, et...

-Des histoires de famille. Des trucs pas supers intéressants qui m'ont fait revenir, puis finalement je me suis dit que ce n'était pas si mal et je suis resté.


Des histoires de famille ? De quel genre ? Peut-être qu'il est genre le riche héritier d'une famille ultra-puissante et qu'il a fui sa famille pour... ouais non, c'est débile, il a un nom japonais donc il vient sûrement de ce pays, il n'a pas pu fuir sa famille et rester là. S'il avait fui quelqu'un, il serait resté en France... A moins que... Rah ! Il faut que j'arrête avec ça ! C'est pas possible de se faire des scénar' pareils... Quand est-ce que je me débarrasserai de cette fichue curiosité ? Un jour, je vais vraiment finir par vexer quelqu'un avec mes questions. Et puis il a dit "pas super intéressant", alors pourquoi je m'imagine des trucs pareils ? Je dois juste... ne pas poser la question, sinon à un moment il va en avoir marre.

-Relève donc la tête de cette salade, tu vas finir par manger par le nez.

Euh... hein ? Ah oui, je suis toujours planquée dans ma salade comme si je voulais y disparaître. Mais j'ai aucune raison d'être gênée, pas vrai ? Il m'a répondu, ça veut dire que ma question n'était pas indiscrète. Allez, je relève la tête et continue de manger. C'est quand même plus pratique comme ça.
N'empêche que... ils ont vraiment le droit d'engager des profs aussi jeunes ? Et aussi mignons (bon ok, je voulais pas le dire mais il est quand même beau gosse, le prof) ? Je me demande bien l'ambiance qu'il y a dans ses cours, mais je parie qu'il a tout un tas de groupies.

-Désolée.

Je sais pas pourquoi je m'excuse. C'était pas un reproche, si ? Enfin bon, je ferai mieux de manger, la pause va pas durer éternellement et faut encore faire le chemin en sens inverse pour retourner à Rayen.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiro Magoichi
Professeur de Français
Masculin Messages : 113
Date de naissance : 10/08/1988
Date d'inscription : 10/09/2013
Âge : 29
Job : Prof de français
Côté coeur : Avis aux amatrices
Personnage en trois mots : Dragueur, susceptible et euh... dragueur ?

Carte d'identité
Année scolaire: /Prof de Français/
Dortoir & numéro de chambre: Appartement au centre-ville
Colocataires: /Solitude/
avatar
MessageRe: [Terminé] J'ai le droit de sécher les cours ?- posté le Dim 29 Mar - 17:19


J'ai le droit de sécher les cours ?

Hiro Magoichi / Mizeru Torin
Bon, elle avait relevé la tête. C'était quand même plus agréable que de voir une masse de cheveux violets au dessus d'un bol de salade... D'ailleurs, c'était pas super commun comme couleur de cheveux, ça - dit celui qui a des mèches bleu sombre. C'était peut-être l'occasion de changer de sujet en mode ninja pour qu'elle arrête d'être gênée de lui avoir posé une question.

-Désolée.

Bon bah c'était pas tout de suite qu'il changerait de sujet, visiblement.

-Y a pas de mal. Et c'est quand même plus agréable de voir ton visage plutôt que juste ta salade.

Doucement. Il n'avait pas envie qu'elle soit encore gênée et qu'elle décide de se cacher à nouveau dans son bol de salade. Du coup, il continua de manger ses ramens après un rapide coup d'oeil à sa montre. Ils n'avaient pas un temps illimité et il ne voulait pas faire de faux espoir à ses élèves - le fameux "ah merde il est là" juste au moment où ils étaient persuadés qu'il ne viendrait pas.
Bref, finir de manger, retourner à Rayen, aller en cours. Visiblement, sa phase d'ennui passagère était passée : il n'avait plus envie de sécher. Une bonne nouvelle pour sa carrière, sûrement une mauvaise pour ses élèves... enfin pour ceux qui ne l'aimaient pas, en tout cas. Du coup il mangea tranquillement, tout content d'avoir encore de la limonade.

Puis il se dit qu'avec la réputation qu'il avait sûrement dans son cours, arriver en même temps, et visiblement avec, une de ses élèves n'était peut-être pas une très bonne idée. Il n'avait rien fait de mal, mais les gens étaient prompts à s'imaginer des choses pour rien et il n'avait pas envie de prendre trop de risques. Sauf que ça faisait un peu bizarre de lui dire ça. Ca faisait mec qui a des choses à cacher, ou rendez-vous secret, quelque chose du genre.
Au pire s'ils partaient maintenant il pouvait toujours prétendre avoir un truc à faire vite fait en salle des profs... ça lui éviterait de débarquer en cours en compagnie d'une élève. Ouais, une meilleure idée.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

[Présentation]
::::
[Relations et Rp]
::::
[Paroles]
::::
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizeru Torin
Club de Sciences Occultes
Féminin Messages : 107
Date de naissance : 03/01/1999
Date d'inscription : 24/12/2014
Âge : 19
Côté coeur : En couple, désolée mes chéris x)
Personnage en trois mots : Energique, Enjouée, Enjôleuse (en trois E s'il vous plait)

Carte d'identité
Année scolaire: 1ère année
Dortoir & numéro de chambre: Dortoir B - Chambre n°07
Colocataires: Kizuki & Arashi Okazaki, Shinya Fukuda
avatar
MessageRe: [Terminé] J'ai le droit de sécher les cours ?- posté le Sam 25 Avr - 20:19


J'ai le droit de sécher les cours ?

feat Hiro Magoichi, Mizeru Torin


-Y a pas de mal. Et c'est quand même plus agréable de voir ton visage plutôt que juste ta salade.

Wow, j'ai failli replonger la tête la première dans ma salade. Je euh... quoi ? Je parlais de quoi, déjà ? Je m'attendais pas à ce qu'il me dise ça c'est... perturbant. Arg... Bon je sais que c'est juste une phrase en l'air comme ça, mais ça sonne tellement bizarre. Je veux dire... c'est un compliment déguisé, non ? Non, je dois me faire des idées. Mais je suis sûre que j'ai le visage super rouge et rien que ça c'est ultra-gênant. Arf. Quelle heure il est ? Je peux bien checker vite fait sur mon portable. Ce serait dommage qu'on arrive en retard. Enfin lui je pense que les autres seraient contents qu'il arrive en retard mais...
Mais d'ailleurs, c'est pas un peu bizarre de débarquer en même temps qu'un prof ? Ou même d'aller déjeuner avec un prof, comme ça ? Ca fait un peu élève qui essaye de fayoter pour grapiller des points sur sa prochaine note non ? Arg, j'ai pas envie qu'on m'imagine comme ça, ce serait la pire réputation que je pourrais me coltiner. Non, il vaut peut-être mieux que j'arrive après ? avant ? Avant serait mieux, mais c'est pareil ça fait un peu intello d'arriver en cours avec de l'avance. Hmpf... Je sais pas quoi faire. De toute façon c'est bientôt l'heure, alors je ferais mieux de finir ma salade au lieu de me prendre la tête.

-Il va falloir retourner à Rayen.

Je pense qu'il le sait (je l'ai vu regarder sa montre), mais parler ça me permet d'arrêter de me poser tout un tas de questions. Alors je parle, même si je dois annoncer des évidences. De toute façon j'ai fini ma salade, donc je n'ai plus grand chose d'autre à faire. Juste attendre, payer, et partir. Je ferais bien le chemin du retour avec lui mais... mais je sais pas, j'ai plus vraiment de sujet de conversation et bizarrement. C'est bien le signe que c'est le moment d'arrêter de chercher à parler non ? Je pourrais peut-être me permettre un petit mensonge... Juste un.

-Je vais y aller, je dois aller récupérer deux trois trucs dans ma chambre, avant.

C'est complètement faux, j'ai tout ce qu'il me faut sur moi, mais je préfère rentrer toute seule. Il suffirait que quelqu'un nous croise pour qu'on me traite de fayotte ou d'intello et c'est deux étiquettes que je préfère éviter le plus possible. Du coup je me lève pour aller payer ma note et le salue vite fait d'un signe de la main avant de partir. De toute façon, j'ai cours avec lui dans pas longtemps, donc pour ce que ça change.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageRe: [Terminé] J'ai le droit de sécher les cours ?- posté le

Revenir en haut Aller en bas

[Terminé] J'ai le droit de sécher les cours ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Rayen :: 
Extérieur
 :: Jardins.
-
|| Partenaires ||