AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Charles S. Aeria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
MessageCharles S. Aeria- posté le Dim 10 Aoû - 15:16


Informations essentielles


Prénom(s) : Charles Sky
Nom(s) : Aeria
Surnom(s) : Cha.

Âge : 15ans. 1/2
Date de naissance : 22/12/1998
Lieu de naissance : Los angeles.

Nationalité : Américaine
Orientation sexuelle : Hétéro.

Personnage sur l'avatar : Slaine Troyard -> http://www.zerochan.net/Slaine+Troyard
Code de validation :
Vie étudiante


Groupe : Suicidal Life
Pourquoi ? étant donné son histoire, ( je ne vous spoil pas ) il préfère mettre fin a sa vie que de la vivre , il cherche un moyen de se tuer mais a la fois il ne peux pas.

Année scolaire : 2e année

Cours optionnels : Art & Anglais.
Club : Club de Basket.
Dans ta tête - Caractère


Qualités : Patient • Gentil • Partageur • Discret
Défauts : Violent • Rancunier • Méchant •
Peur(s) ou phobie(s) : Revoir son père, sinon aucune.
Traits de caractère : Il est solitaire, réservé, lunatique. Mais sûrement le plus important, c'est sa folie. Il a une double personnalité, la première étant "normale" et la deuxième totalement folle.
Manie(s) et/ou tic(s) : Quand une personne s'approche rapidement, il recule et se recroqueville.
Centre d’intérêts - hobbies : Le basket
Ce qu'il aime : Il aime s'allonger dans un coin sombre pour regarder le ciel.
Ce qu'il déteste : Qu'on vienne l'embêter, ou mal lui parler.
Passion : Le dessin, et le basket.
Rêve : Aucun.
Autre chose ? écrire ici

ET/OU Vous pouvez aussi écrire un texte décrivant le caractère et la personnalité de votre personnage en 120 mots.
/!\ Attention au réalisme ! Votre personnage ne devra pas avoir que des qualités !
Devant le miroir - Physique



Regardez le, cette enfant. Ce visage inexpressif, ces yeux bleus vides, aucun mouvement, aucun signe de vie, une véritable statue. Cette statue tenait un bout de verre dans sa main. C’est comme si elle s’observait. On ne voyait pas, mais on imaginais ce qu’elle pouvait voir. Son visage, sûrement, d’ailleurs, son visage semblait plus.. agressif presque un visage de fou, et d’ailleurs, ces yeux avaient changés de couleurs, vert, ils étaient devenus vert. Ça doit venir de nous, ces changements vous ne croyez pas ? Ce que l’ont ne peux pas reprocher, ce sont ses cheveux lumineux, blonds, a vrai dire, ils allaient très bien avec ses yeux.. les deux couleurs, enfin je crois. Autour du cou était déposé une chaine, scintillante. Au bout de celle-ci, un médaillon qu’on pouvait ouvrir, contenant certainement une photo de sa mère. C’était un homme assez grand, une taille normale pour des enfants d’environs.. seize ans on va dire, mais il était aussi maigre, enfin, pas très épaix, ni trop mince. Entre les deux quoi.

Rapprochons nous, pour voir les détails. La curiosité me ronge. Sa peau est claire, et ses yeux n’étaient pas japonais. De toute évidence, c’était un étranger, de vue et d’habitude, je dirais un américain pour ses yeux, mais de peau.. ça me rappelle une femme.. elle était française, oui, ça doit être cela. Français, et Américain. Le vent fit soulever ses cheveux, qui nous firent remarquer qu’au dessus de son nez, caché sous ses mèches de cheveux s’endormait une cicatrice, profonde sûrement et très longue. Elle remontait jusqu'à dans ses cheveux. Il y avait exactement le même type de cicatrice dans son cou, cette fois-ci, elle aurait été comme causée par une lame, mais avec des dents a côtés. Car tout au long de la cicatrices, il y avait de petits trou d'intervalles. Il portait des gants, enfin plus qu’un, qui coûtaient cher d’ailleurs, ce nous étonna, car personne ne lui avait encore volé. Sûrement que l’autre on lui avait prit. Mais on pouvait remarquer la fin d’une cicatrice encore présente sur sa main non protégée. L’enfant s’écroula au sol, le bout de verre dans la main. Il devait être exténué.

Passé, présent, futur - Histoire



Ce jour-là, le 22 décembre  1998, je suis né. Je m’appelles Charles. Ma mère est française, et mon père est américain. Ils se sont rencontrés en france. pour aller vivre a Los Angeles. C’était mon père qui voulais ça.
_

J’ai mes six ans aujourd’hui. Je suis vraiment très content de ce qui se passe a la maison. Enfin, papa et maman se disputent de plus en plus, mais quand je suis là, tout se passe bien. Je dois sortir de mon lit, pour aller les rejoindre, je veux avoir mon cadeau d’anniversaire. Je me met a table, et déjeune tranquillement, je mange des céréales dans un bol de lait que ma mère m’a préparé avant sa discussion avec papa. D’ailleurs, une fois mon bol terminé, je décide d’aller les voir dans la salle a manger. J’ouvre donc la porte et voit mon père en train de frapper maman. J'étais derrière mon père, alors je ne voyais pas bien, mais je décides quand même de sauter sur lui, quand il se retourna subitement sous les cris de ma mère. Une douleur atroce me prit alors, et on pouvait entendre le bruit d’une lame qui heurtait le sol, c’était mon père, en ce retournant, il avait levé ses bras en l’air a cause de la surprise sûrement, mais le couteau qu’il portait dans la main droite me donna une méchante marque, qui partait de mon nez jusqu’à mon front, même un peux plus haut.

Je rouvris les yeux je ne sais combien de temps après, et puis qu’est ce que je suis censé en savoir après tout ? J’étais dans un hôpital, enfin je crois, j’était dans un lit, j’avais un mal de tête horrible, et il y avait une grande fenêtre ouverte avec a côté de la fenêtre une table ou reposait un bouquet de fleurs. La porte s’ouvrit d’un coup, ma mère courrait vers moi et me serras dans ses bras en me chuchotant a l’oreille :

“ Mon bébé, c’est ton père. Il a des problèmes, ne le contrarie plus JAMAIS d’accord ? “

Je ne pouvais rien dire, j’étais comme tout bon enfant choqué, mais je me contentait d’hocher la tête. Mon père entra quelques minutes après, il me prit le bras et me sortit du lit, pour me ramener chez moi.

Le soir, avant de me coucher, ma maman ne cessait de me répéter que les policiers surveillaient papa, qu’il ne pourrait plus rien nous arriver. Je m’en souviens car, maintenant j’ai 9 ans et c’est aujourd’hui que le policier est venu annoncer a mon père qu’il est redevenu libre entièrement. Pour le plus grand malheur de ma mère visiblement, car le soir même, dans le garage, mon père lui criait dessus et il leva la main sur elle. J’arrivais pendant l’acte, et criait a mon père d’arrêter. Il se retourna vers moi et je sautais sur lui, puis il m’attrapa en chemin en me criant :

- C’est pas tes affaires, gamin, retourne te coucher !

Il me lança par terre, et mon cou se fit pénétrer par la lame d’une scie j’avais tout juste de la force pour insulter mon père, quand celui ci vint sur moi pour me rouer de coups. Avant de fermer les yeux, je pouvais juste observer ma mère assommant mon père avec une batte de baseball.

Je m’attendais a me réveiller dans un hôpital comme la dernière fois mais non, je me réveillais dans le bureau de la directrice. Pas de mon école, mais d’une autre. Je le sais car un panneau a été scotché juste devant moi. Je me lève de mon lit et découvre ma mère en train d’expliquer la situation a celle-ci. J’avais toujours mal au cou et bizarrement a la tête. J’avais un bandage au cou, et aussi a la tête mais pourtant cela faisait 3 ans que j’avais eu cette cicatrice sur le visage.. C’est au bout de quelques minutes que ma mère m’annonçait que j’allais vivre ici, avec elle, dans une école.

J’avais 12 ans, je vivais tranquillement ici, mais ma mère décida de prendre une maison non loin de la. Et donc on loua une maison de bois pour le moment, voilà un mois déjà. Ma mère revenait, paniquée des courses, me glissant une enveloppe dans mon pantalon en me disant “Ouvre la si tu n’a plus personne, sauve toi !” Je ne voulais pas me sauver, mais je me recroquevillais sur un coin de la pièce quand je vis un homme entrer, avec un pistolet. Il tira sur ma mère, laissant son sac de course tomber, et le sang envahir le bois qui paraissait vieux.. Instinctivement, je couru sur l’homme mais trébucha, en faisant tomber l’homme a son tour, dévoilant le pistolet a côté de moi.

Je saisis alors le pistolet, tirant une fois pour atteindre l’homme a l’épaule, mais le tir me propulsa contre le mur. Je tenais alors le pistolet a deux mains vers l’homme, lui disant de ne pas bouger, mais celui-ci me sautais dessus pour me reprendre l’arme, quand je tirais une deuxième fois pour achever l’homme dans la tête. Mes yeux virèrent au vert, mes doigts se crispèrent a la vue du corps mort, et un sourire sadique s’afficha sur mon front, mais a la vue de ma mère, mes yeux retombèrent au bleu, mon visage choqué revint, et je m’approchais d’elle, je tournais le canon de l’arme vers moi pour me suicider, je ne voulais vivre tout seul, quand ma mère rouvrit les yeux une dernière fois.

“ Vis, mon enfant.”

Je laissais tomber l’arme et l’embrassa. Je tombais dans les pommes a la vue du visage de l’homme, en voyant qui c’était, mon père.


Je me réveillais dans la rue, orphelin. Les émotions étaient passés. Je me rendis chez ma grand mère jusqu’à mes 15 ans et demi, ou elle décéda. Naturellement, sûrement, paisiblement. J’ouvris alors l’enveloppe, il était temps, cela parlait d’un pensionnat anciennement orphelinat, Je me suis inscris en leurs expliquant mon état. Comment j’avais perdu mes parents, que je ne savais pas ou aller. J’ai été accepté, je suivrais leurs cours désormais, je suis fin prêt pour ma nouvelle vie.
On baisse les masques ?


Surnom : Comme mon perso o/
Comment avez-vous atterris ici? Google.
Des idées, des suggestions, des commentaires? Heu.. Non.



Dernière édition par Charles S. Aeria le Dim 10 Aoû - 18:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageRe: Charles S. Aeria- posté le Dim 10 Aoû - 17:28

Petit post pour dire que c'est fini !
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
Messages : 215
Date de naissance : 03/03/1926
Date d'inscription : 28/04/2013
Âge : 92
Job : DTC ! *fuit*
Côté coeur : Dormir... 8D.
Personnage en trois mots : Attention PNJ méchant
avatar
MessageRe: Charles S. Aeria- posté le Dim 10 Aoû - 18:19

Bienvenue au Pensionnat \o/
Alors, tu seras validé quand tu auras relu le règlement tout bien ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-rayen.forumactif.org
Invité
Invité
MessageRe: Charles S. Aeria- posté le Dim 10 Aoû - 18:27

C'est bon je l'ai trouvé. En fait j'avais tout lu.. mais a l'envers. J'avais lu le vrai code avant le faux en fait du coup j'avais pas compris xD
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageRe: Charles S. Aeria- posté le

Revenir en haut Aller en bas

Charles S. Aeria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Rayen :: 
Gestion des personnages
 :: Présentations. :: Présentations validées.
-
|| Partenaires ||